Commentaire de Claudec
sur Machiavélique chômage, machiavélique système, machiavélique piège


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Claude Courty Claudec 30 juin 2014 16:00

Chômage, pauvreté, inégalités, pillage des ressources naturelles sont autant de maux contre lesquels les politiques économiques et sociales des États, comme des collectivités qui les composent, ne peuvent avoir de sens que si sont pris en compte les fondamentaux de la démographie mondiale et les problèmes de surpopulation qu’elle génère inexorablement, au détriment d’une planète mutilée de toutes parts et par voie de conséquence, des espèces qui la peuplent.

Quels que soient les indicateurs et autres indices inventés ici ou là, au gré des idéologies dominantes, si la pauvreté augmente, si les inégalités se creusent, les raisons en sont avant tout l’augmentation considérable de la population et celle de la richesse globale que cette même population génère par son activité, avec l’aide du progrès ; le partage de cette richesse étant une toute autre affaire.

Chaque jour, plus de 250 000 êtres humains s’ajoutent à la population terrestre, qui devrait atteindre 9 milliards vers 2050 et dépasser 11 milliards au début du prochain siècle. Par l’effet du sort qui les a fait naître ainsi ; produits des taux de natalité les plus élevés, les pauvres qui représentent la grande majorité (70%) de ces nouveaux arrivants vont s’ajouter à ceux qui surpeuplent déjà la base atrophiée d’une pyramide sociale dont le sommet s’élève par ailleurs inexorablement, accentuant chaque jour les écarts qui y règnent. La croissance démographique mondiale, en cherchant à répartir ses surcroîts de population miséreuse partout où cela peut contribuer à les résorber, y nourrit et accentue la pauvreté et les inégalités. Mécanisme démographique à l’origine de tous nos maux, mais sujet tabou.

C’est par le contrôle de la population, en luttant contre le surnombre, qu’il faut la combattre les maux de la société, à commencer par la pauvreté ; le reste suivra naturellement.

Pour approfondir cette réaction  : http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com


Voir ce commentaire dans son contexte