Commentaire de Spartacus
sur La coupe des vices


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Lequidam Spartacus 25 novembre 2014 08:42
Votre réponse est la démonstration que la caricature rejoint le cliché.

Des discours dithyrambiques permanent sur l’argent des autres mais le refus ne pas se regarder dans le miroir à privilèges....Un vrai personnage de gauche. 
Du copié collé de Cahuzac ou de Thévenoux.

Voir ce commentaire dans son contexte