Commentaire de lisca
sur Noël Aztèque


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

lisca lisca 22 décembre 2014 12:38

Quelques corrections, mes excuses, j’avais un peu mal à la tête au moment d’envoyer, et je n’ai pas bien vérifié :

Lire :

« lequel a retrouvé, en l’occurrence, sa nature féminine pré-chrétienne »

Le lien corrigé renvoie sur Coatlicue, déesse aztèque de la mort.

"Contre un puro (cigare, de préférence de La Havane) et du pain, le bon pain de blé blanc importé le maïs traditionnel se fait plus rare : on l’importe aussi désormais, et il en deviendrait mêmeOGM, on demande des faveurs ordinaires pour soi et les siens à la Santa Muerte ; plus d’autres que la Vierge de Guadalupe ne saurait accorder : mort et malheurs en tous genres sur son ennemi personnel, richesse matérielle, divine (satanée) vengeance.« 

Le deuxième lien corrigé renvoie sur l’opposition de l’Eglise Catholique, tant au culte de San Pascualito en son temps qu’au récent culte de la santa Muerte.

 »Ils vont voir /home.base.be/vt619664/Infos/Photos/eg_Vendeur.jpg">de quel écologique matériau il les chauffe« 

Ce lien renvoie sur une illustration de Jésus chassant du Temple les marchands de colombes et même une femen, dans le fond, menant un enfant vers on ne sait quel usurier.



Voir ce commentaire dans son contexte