Commentaire de Ben Schott
sur « L'inutile vérité »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ben Schott Ben Schott 29 avril 2016 18:00

@thomas abarnou
 

Vous perdez vite vos nerfs, ce qui démontre d’abord que vous êtes conscient de la fragilité de vos arguments et ensuite une (trop) haute opinion de vous-même. Vous usez très souvent de cet argument d’autorité que seraient vos études du Moyen-Orient (capitales aux deux mots et trait d’union), pour lesquelles vous vous « cassez le cul », sans comprendre que, n’ayant encore aucun diplôme à faire valoir, vous ne pouvez pas encore prétendre à une quelconque expertise. Exprimez vos opinions, mais faites-le avec humilité et mesure, ça ne peut que vous être bénéfique, surtout pour la suite de votre carrière.
 


Voir ce commentaire dans son contexte