Commentaire de CORH
sur Réflexions sur la déformation médiatique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

CORH CORH 26 juillet 2016 12:05

il existe une technique qu’il me semble, n’a pas été citée.
Par exemple imaginons qu’une personne se plaint d’avoir subi des pressions de la part d’un membre du cabinet d’un ministre pour attester qu’elle a vu des policiers nationaux à tel ou tel endroit d’un espace où un événement très populaire est organisé, alors qu’elle n’a rien vu du tout. Imaginons !
 Comment décrédibiliser cette personne ? Et bien il ne faut surtout pas attaquer de face mais par la bande, il ne s’agit pas de dire : « si,si , elle a vu les policiers ! » ce serait ridicule surtout, surtout, si on les voit pas sur les videos, Il faut attaquer par la bande dire par exemple : Ouaaf c’était même pas un membre du cabinet du ministre c’était « une commissaire de police travaillant à l’état-major de la direction centrale de la sécurité publique. » Nuance ! Hououou ! « La dinde, elle connait même pas son boulot ! » reprennent alors en cœur tous les lobotomisés du PAF.
 Vous voyez la technique est simple et classique mettre le doigt sur une défaillance, une imprécision qui n’ a rien a voir avec le fond de l’affaire, ça suffit pour mettre la suspicion sur la personne en question, et pour que la majorité des gens ne comprennent plus rien au Pourquoi-du-comment, comment appeler çà ? « Noyage de poisson » ? « enfumage » ?


Voir ce commentaire dans son contexte