Commentaire de Joseph
sur Du terrorisme islamiste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Joseph Joseph 7 septembre 2016 06:05

@popov
« les deux pays où il y a eu le plus grand nombre de ces attaques (France et Turquie) sont paradoxalement ceux qui ont le plus ouvertement soutenu les salafistes en Syrie alors que les deux pays qui ont le plus ouvertement lutté contre ces salafistes (la Russie et l’Iran) n’ont jusqu’ici pas été victimes de telles attaques sur leur territoire. »
 
La situation est complexe et les attentats peuvent avoir plusieurs objectifs. Dont celui de réclamer qu’on arrête nos interventions qui ont débutés en Irak.
 
On a fourni des armes à al-nosra pour suivre les américains. Mais tout le monde en France n’est pas d’accord avec ça :
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/alain-chouet-ce-n-est-pas-en-armant-des-salafistes-qu-on-trouvera-une-solution-16-03-2013-1640727_53.php
 
Les salafistes sont eux même divisés en factions qui s’opposent ou on pu s’opposer. Al-Nosra a soutenu Daech dans les attentats de Paris, mais pas les autres groupes :
http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/le-front-al-nosra-soutient-les-attentats-de-paris-malgr-son-opposition-avec-l-tat
 
Erdogan a fait du commerce de pétrole avec Daech, mais tout le monde en Turquie n’est pas d’accord avec ça (plus de lien pour ça). Les attentats en Turquie ont-il un rapport avec ça, ou encore avec le récent rapprochement avec les Russes qui ont pour volonté de détruire Daech (rapprochement qui a pu se mettre en place bien avant qu’on le sache). Ou bien un mélange, ou encore autre chose ? Toujours est-il que la Turquie a fait double jeux contrairement à la Russie qui s’en tient à être contre Daech. Il est normal que ceux qui font double jeux prennent plus que les autres, pour tout un tas de raisons, mais rien de sûr à ce propos.
 
La France est aussi partagé. Entre d’un côté soutenir ceux qui s’opposent à Bachar et ont donc le même objectif que nous sur ce point (dont Al-Nosra), ce qui est aussi la volonté américaine. Voir ne pas trop interféré vu que Daech intervient aussi contre Bachar. Et de l’autre côté suivre les Russes pour s’opposer à Daech. Mais les Russes soutiennent Bachar, donc celui que l’on veut faire tomber. Sans compter que tout le monde n’aime pas les Russes au sein du gouvernement US et que nous avons tendance à les suivre. Les ennemis de nos ennemis sont nos amis, mais ils se trouve que ces amis sont aussi nos ennemis. Quand ce ne sont pas des amis que nous voyons comme des ennemis à cause de leurs amis. D’où certaines hésitations et conflits d’intérêts qui rendent la situation brouillée.
 
Ce qui ne veut pas dire non plus que la France ne combat pas Daech. Dans le passé comme dans le futur :
http://www.asafrance.fr/item/interview-du-general-2s-jean-bernard-pinatel-contre-l-islamisme-s-allier-a-la-russie-et-faire-disparaitre-l-otan.html
 
Ce qui est sûr c’est que les interventions en Irak ont contribué à la formation de Daech et que nombre de groupes terroriste nous en veulent de ces interventions :
http://www.asafrance.fr/item/interview-du-general-2s-vincent-desportes-obama-n-a-pas-cree-daech-mais-les-etats-unis-sont-responsables.html
 
Ce qui est sûr aussi est que nous avons préparé ce terreau du terrorisme dans notre pays. A cause d’une montée de l’islamophobie depuis bientôt 30 ans, d’une intégration mal préparé, d’une montée de l’intégrisme géré d’une manière à le faire encore plus monté, d’un anti-occidentalisme corolaire de cette intégration loupé et d’autres choses, de calculs politiciens de tout bords qui ne visent pas à calmer le jeux, d’une mauvaise éducation et de tout un tas d’autres facteurs.
 
Enfin, Russie et Iran ne sont pas intervenus en Irak et ne suivent pas les USA. La situation n’est pas la même. Le but des terroriste est avant tout de déstabiliser les nations Occidentales avec les USA en tête de mire, et donc ceux qui les suivent. « Plutôt que de frapper les États-Unis, Abou Moussab al-Souri préconise de viser l’Europe, « ventre mou » de l’Occident, afin de provoquer des réactions islamophobes qui pousseraient les musulmans européens à rejoindre les rangs djihadistes » :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Abou_Moussab_al-Souri
 
Donc quels soient les véritables enjeux derrières, il est difficile de dire et de déterminer ce qui se passe réellement, surtout lorsqu’au sein d’un même camps tout le monde n’est pas d’accord et que les alliances peuvent changer du jour au lendemain. Mais il y a clairement une relation entre les attentats sur notre territoire et nos interventions au MO (les terroristes du bataclan l’on eux même revendiqué) :
http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentats-de-paris-les-terrifiants-dialogues-de-l-attaque-du-bataclan-15-04-2016-5717689.php
 
Attentats qui pourraient aussi faire pression sur ceux qui sont pour ou contre certaines choses, voir qui sont indécis. Rien n’est moins sûr, mais difficile de nier ce rapport de cause à effet pour les attentats sur notre territoire et qui sont principalement responsables de nos politiques étrangère, mais aussi intérieures. De toute manière, pas d’intervention au MO, pas de déstabilisation, pas de monté du terrorisme, pas d’attentats. Le reste découle de ce qui a été dit précédemment.


Voir ce commentaire dans son contexte