Commentaire de MATAMOR
sur Du terrorisme islamiste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

MATAMOR (---.---.3.5) 13 septembre 2016 22:29

@francesca2 Omar n’aimait pas non plus sa fille Hafsa comme le montre sa réaction lorsqu’il apprit que celle-ci avait révélé à Aïcha le fait que le prophète avait profité de son absence pour la tromper avec une de ses esclaves : "Après être entré chez ma fille Hafsa, je lui dit
- Ma fille pourquoi tu oses humilier le Prophète, si je n’était pas ton père, tu ne serait pas sa femme, tu n’as pas la beauté de Zaynab et tu n’occupe pas le rang d’Aïcha" Hafsa éclata en sanglots. Un père qui sait trouver des mots appropriés pour consoler sa fille. Et moi qui croyait que l’islam prônait de traiter ses femmes d’une manière égalitaire en réservant à chacune le même temps que les autres. Mais apparemment cette prescription ne concerne pas le « Beau Modèle des musulmans »


Voir ce commentaire dans son contexte