Commentaire de Trelawney
sur Le national-libéralisme de Monsieur MACRON ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Trelawney 18 mai 2017 10:30

Donner à l’Assemblée Nationale des contre-pouvoirs semble nécessaire pour qu’une large concertation puisse avoir lieu AVANT TOUTE REFORME et que le programme lacunaire de Monsieur MACRON puisse être amendé.

Déjà, pour le conseil des ministres d’aujourd’hui, il va falloir couper la table du salon Murat, car dans le passé on a déjà vu des gouvernements resserrés avec plus de 40 ministres. Là ils sont 22.
D’autre part il se précise que c’est macron le tôlier, car il donne des postes de ministres en même temps que les dossiers dont ils ont la charge. Il ne vous a pas échappé que c’est Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics et non pas ministre du budget qui a la charge de la sécurité sociale qui quitte le ministère de la santé.
C’est vrai que Macron est un libéral, mais c’est aussi vrai que la France a été détruite par 40 ans de léthargie UMP,PS.
Attendons de voir avant de tirer des conclusions.
maintenant si c’est pour continuer dans l’immobilisme avec des majorité FN, Mélenchon et même LR, ça sera sans moi


Voir ce commentaire dans son contexte