Commentaire de devphil
sur Le national-libéralisme de Monsieur MACRON ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

devphil devphil 19 mai 2017 08:02

@leypanou

« Et je rajouterai qu’au mieux, ce sera des emplois précaires. »
Ca fait baisser les chiffres du chômage , c’est tout.
Seuls sont comptabilisés les chomeurs de catégorie A , ceux qui n’ont eu aucune activité dans le mois.

"Il y a des gens qui veulent le contrat 0 heure comme au Royaume Uni : cela va venir. Même les LR paraissent moins « durs » avec la population avec leur programme pour les législatives -pas d’augmentation de la CSG par exemple, abandon de la hausse de la TVA."

Les LR ont attenué leur programme par rapport à Fillon sinon aucun député aux législatives.

Les LR soutiendront Macron dans ses mesures de réductions des acquis sociaux , ils appellent ça des réformes indispensables.

Reforme ça sonne bien et indispensable aussi.

Que les politiques commencent par remettre en question leurs avantages outranciers qui nécessitent une réforme d’égalité.

J’ai entendu Marcher nous expliquer que les sénateurs coutaient 5 € par an et par Français.

C’est une manière habile de dissimuler le cout exact des sénateurs

Plus concrètement

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/09/combien-coute-un-senateur/

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/09/26/senatoriales-mode-d-emploi-5-6-combien-coute-le-senat_4493579_4355770.html

2. Les revenus des sénateurs

11 425 € C’est le montant net que touche, tous les mois, un sénateur. Ce revenu se décompose ainsi : 5 388 euros net en indemnités parlementaires et 6 037 euros net en indemnités représentatives de frais de mandat (IRFM). A titre de comparaison, un député perçoit 5 382,40 euros net d’indemnités parlementaires et une IRFM à peu près équivalente à celle des sénateurs (6 412 euros brut).

2 757 € C’est le plafond des revenus (net) qu’un sénateur peut tirer de ses autres mandats électifs.

A ces revenus personnels s’ajoutent :

  • 7 548 euros brut pour l’embauche d’un à trois assistants (convertibles en dons au groupe politique du sénateur) ;
  • Des avantages en nature : un accès gratuit à tout le réseau SNCF en première classe, 40 allers-retours en avion par an jusqu’à leur circonscription et le remboursement de trajets en taxi.


Les sénateurs coutent cinq euros par an et par Français, c’est vrai ou c’est faux ?

C’est vrai. C’est même un petit peu moins par l’année 2016 : 4,15 euros. Voilà ce que vous avez payé pour faire fonctionner la haute assemblée et ses 348 sénateurs. Ajoutez 8,5 euros pour l’Assemblée Nationale et les députés. Ça nous fait un total d’un peu moins de 13 euros. C’est le coût annuel par Français de nos représentants, du pouvoir législatif. Dit comme ça, c’est vrai que ça paraît peu élevé, mais pour vous donner un ordre d’idée, on donne 61 euros seulement pour la justice et ses 76.000 personnels. Nos 925 parlementaires et leurs collaborateurs reçoivent donc neuf fois plus.

Philippe


Voir ce commentaire dans son contexte