Commentaire de Spartacus
sur Violente offensive contre « Le Média »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Lequidam Spartacus 3 mars 2018 12:02

« le média » est une arnaque pour cocos insoumis endoctrinés et naïfs qui ne connaissent rien au droit de propriété et à l’actionnariat.


Mais ou sont les « socios » soi -disant propriétaires du média ?
Vous savez ces quiches naïves qui ont mis de l’argent et a qui on a fait croire qu’ils sont propriétaires.... 

Au risque de décevoir les quiches insoumises ils ont souscrit à une offre de pub mensongère.
Ils ne sont propriétaires de rien du tout. L’argent versé à l’association « Le Média » n’est qu’un droit d’entrée qui, contrairement à ce qu’affirment les conditions générales, n’ont aucun rapport avec un titre de propriété.

Si Le Média réalise des bénéfices, ils ne toucheront pas un centime,  ils ne peuvent même pas vendre leurs parts sociales parce qu’ils en ont pas. Pas plus que cela leur donne un pouvoir sur la rédaction de l’entre soi de l’édition.

Ces quiches qui ne payent pas une « cotisation » mais une « contribution que pour 2018 ».... smiley

Notez les mots vaseline pour attirer les pigeons insoumis.

Et attention en 2019 dixit CGV « le droit d’accès à ces services exclusifs fera l’objet, à compter de 2019, d’une participation financière dont les modalités seront plus tard déterminées par l’association. » 

Toujours pas de cotisation, donc, mais une participation financière.

Le foutage de gueule sémantique....

Mais l’arnaque ne s’arrête pas là puisque le propriétaire actuel de la société lemediatv.fr est une entreprise privée détunue Mme Chikirou.

Et l’association auquel les gogos ont financé n’est pas propriétaire de lemediatv.

Ca signifie que l’argent des socios, via l’association sur laquelle ils n’ont aucun contrôle, va servir à capitaliser une autre entité privée de cocos plus au fait des affaires que les naîfs qui ne comprennent rien.

C’est ces actions là n’iront pas dans leur PEA...  smiley  smiley smiley


Voir ce commentaire dans son contexte