Commentaire de hunter
sur Une réduction drastique du vivant ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

hunter hunter 26 juillet 2018 15:58
Ici dans mon sud-Ouest, il semble que j’ai de la chance : les deux glycines regorgeaient d’abeilles au printemps (pourtant très très pluvieux), j’ai énormément d’oiseaux (mais ici, ils savent qu’il y a à bouffer et à boire, surtout l’hiver), beaucoup de lézards aussi, et comme le disait Cathy, mon voisin ancien vendeur de Round-Up, à du baisser les doses, ce con a tué ses lauriers......

Aucun produit chimique sur mes terres, il y a des taupes, du ver de terre, la terre est belle et riche, et avec la flotte reçue depuis Décembre 2017, ça pousse à fond !

Il y a deux nuits j’ai revu des pipistrelles ( absentes depuis 2 / 3 ans ), c’’est bon signe !

Et un autre bon signe, très peu de ces saloperies de frelons asiatiques cette année, par contre beaucoup de mouches !

Beaucoup de champs tout à côté de chez moi, mais sans chimie, visiblement les proprios ont arrêté, là aussi bonne nouvelle !

Certains accueillent même dorénavant des chevaux d’une voisine qui est éleveuse !

Par contre je confirme, en bagnole dorénavant en été, les pare-brises sont de moins en moins sales, donc il y a bien un problème !

Mais dans l’ensemble, je crois que je suis dans une situation privilégiée !

Adishatz et merci pour l’article, vraiment très bien.

H/

PS : je ne sais pas pour vous, mais quid des fourmis ? j’en vois très peu dorénavant....

Voir ce commentaire dans son contexte