Commentaire de joelim
sur Une réduction drastique du vivant ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

joelim joelim 26 juillet 2018 18:11

Je partage votre inquiétude. Néanmoins dans mon cas (périphérie de grande ville) je constate seulement des variations (un peu comme pour le climat). Les 2 années précédentes des abeilles sauvages sociales s’étaient installées dans un trou de mon jardin. Je ne les ai pas vues cette année mais je pense qu’elles se sont simplement installées plus loin (elles changent de nid tous les ans). Elles étaient géniales (comme tout voisin, capables de vrombir si je les dérangeais mais pas plus). A la place j’ai un nid de guêpes installé dans ma salle de bains (alors que depuis 15 ans je n’en avais pratiquement pas vu). Comme je ferme le vasistas la journée elles sont en galère (je compte les éradiquer ainsi, il y a beaucoup de mortalité), la reine n’a qu’à déménager. Autant les abeilles - même pas à miel - sont précieuses, autant les guêpes à melon n’ont aucun intérêt. Tous les ans au printemps des futures reines se déplacent pour trouver un nouveau nid. Je pense que c’est peut-être cette variation annuelle qui vous inquiète.


Voir ce commentaire dans son contexte