Commentaire de Fergus
sur La mort fatale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 15 août 2018 17:37

Bonjour, Ariane

« Nous ravagent ». Ou pas.

Les médias ont en effet banalisé ce genre d’informations, et force est de reconnaître que seuls les morts proches nous touchent. Ou les morts lointains, à condition qu’ils aient perdu la vie dans le cadre d’une catastrophe spectaculaire et monstrueuse (tsunami ou accident nucléaire).

C’est humain : l’homme est plus compassionnel avec sa famille et ses amis qu’avec ses compatriotes inconnus ; de même l’est-il plus avec les victimes de pays voisins qu’avec les étrangers extracontinentaux.


Voir ce commentaire dans son contexte