mercredi 15 août 2018 - par Ariane Walter

La mort fatale

 

Des millions et des millions d’hommes meurent tous les jours dans une ignorance et une indifférence totale. Seuls les morts que nous aimons ont le pouvoir de nous arracher aux petites certitudes de nos vies en labourant nos cœurs. 

Mais pas seulement. 

Les catastrophes, comme celle, hier, du pont de Gênes, savent aussi nous ronger.

Quelle fatalité !

Il y a ceux, qu’il s’agisse des tours du 11 septembre, du tsunami de Thaïlande, de tous les tremblements de terre, des horribles attentats de Nice ou de Paris, qui étaient là un jour avant, une heure avant et qui ressentent leur survie non comme une joie mais comme une angoisse. (À ce sujet notons que l’étymologie d’ « angoisse » est le latin « angustia » qui signifie « défilé dans la montagne ». Et tout à coup, en effet, notre cœur est comme serré entre des montagnes de pierre où se cache l’invisible ennemi. 

Il y a dans ces terribles accidents une réflexion sur ce que nous appelons : « la fatalité ».

On croit bien faire. On prend la mauvaise décision. Et ce qui est tapi au bout du chemin, c’est la mort. Ainsi, tu décides de prendre la route plus tôt pour éviter des encombrements. Tu es mort. Au moment de sortir de chez toi, tes clefs de voiture t’échappent, tu te baisses pour les ramasser, elles glissent encore de tes doigts, tu as perdu quelques secondes, rien que quelques secondes, quelqu’un loin de chez toi se prépare aussi. Tu es mort. Tous tes amours, tous tes projets, toute ton histoire sont au néant.

Ce sont ces pensées qui nous rongent quand nous apprenons une catastrophe qui a foudroyé tant de personnes en même temps et dans une conscience de leur fin qui est le poison de l’idée. Car la voiture qui glisse vers l’abîme, la main qui se tend vers les enfants ou les amis qui crient, combien d’éternités durent ces secondes-là ?

Sommes-nous voyeurs cherchant à descendre au fond des enfers des victimes comme si cela pouvait nous sauver ? Comme si épouser leur deuil était une façon d’échapper au nôtre ? Toujours rôde au-dessus de la tête d’Eschyle l’aigle qui, un jour, lâchera la tortue qui le tuera.

 Et nous lisons et relisons ces témoignages qui, tout à coup, révèlent des noms, des visages, des histoires terribles. Telle famille qui allait à la plage, telle autre qui partait en vacances, comme si l’injustice était encore plus criante. La joie décapitée. L’amour enterré sous des tonnes de gravats. 

Lors des évènements du tsunami de Thaïlande, que d’heures passées à regarder ces terribles vidéos, une histoire m’avait particulièrement frappée. Celle d’un grand-père offrant ce voyage à toute sa famille. J’imaginais la joie que cette décision avait fait naître, les hésitations au moment de choisir l’hôtel et soudain la décision pour celui-là justement, si beau, en bordure de plage, si exotique. Tous morts dans cette terrible conscience de la mort qui est peut-être ce qui nous étouffe le plus car nous la vivons un peu pour nous et pour les nôtres. 

 

Depuis des années, une pièce a beaucoup de succès à Paris et dans le monde entier. C’est « Le porteur d’Histoire » d’Alexis Michalik. La première phrase de la pièce est :

 « Qu’est-ce qu’une histoire ? ».

 Et voilà tous les spectateurs qui sont happés par ce mot « histoire » et ne vont rien lâcher de leur intérêt car ils sont, comme les enfants qu’ils étaient , comme les rêveurs que nous sommes chaque nuit, plongés dans ces histoires qui ont un début et une fin, ce qui nous sauve de la nôtre.

Car, quand nous sommes dans l’ombre d’une salle de spectacle, face à la lumière d’une scène où des histoires nous sont contées, nous sommes comme ces esprits, penchés sur nos vies dans l’ombre du néant, et se repaissant de nos émotions comme nous de mets délicieux. Il y a les esprits qui aiment les larmes, il y a ceux qui aiment le rire. Du moins sont-ils éternels, mais privés d’espace, de temps, de circonstances dont ils ne peuvent plus être acteurs mais seulement spectateurs.

C’est sans doute un grand privilège d’être acteur de cette vie. 

Voilà pourquoi ces tristes fins, qui n’ont rien à voir avec les fins merveilleuses des pièces de théâtre où les morts se relèvent et saluent, bercés d’amour et d’applaudissements, nous ravagent silencieusement.

Car à qui en parler sans déroger à la pudeur et au courage du silence ? 

Voilà, je l’ai fait. 

Bien à vous.



130 réactions


  • Henry Canant Henry Canant 15 août 2018 16:22

    Ariane Walter,Ton dernier avatar nous montrait une de tes aisselles. On le comprenait tous car tu étais sponsorisée par Rexona. On remarquait que ton chemisier n’avait aucune auréole et nous prouvez à tous que c’était un produit.



    Que c’est il passé pour que cette marque de déodorant te laisse tomber ?

    • phan 15 août 2018 16:59

      @Henry Canant
      Il faut offrir des fleurs à Ariane : Tout à coup, Henry vous offre des fleurs. Ça, c’est l’effet magique d’Impulse comme l’effondrement magique de la tour WTC n°7 !


      « Le 11 Septembre 2001, 7 heures après les tours jumelles, une troisième tour haute de 47 étages, le WTC 7, s’est effondrée sur elle-même en à peine 7 secondes. Sans raison apparente puis-qu’aucun avion ne l’avait percutée. Chose étrange, la BBC et CNN annonçaient son effondrement ... avant même qu’il ne survienne ! »

    • Matlemat Matlemat 15 août 2018 23:04

      @phan

      Et la tour à Londres qui brûle entièrement sans s’effondrer : « La tour était presque complètement calcinée mercredi matin après avoir brûlé une bonne partie de la nuit » https://www.google.com/amp/s/www.lindependant.fr/amp/2017/06/14/incendie-mortel-d-une-tour-hlm-a-londres-les-faits-les-victimes-l-etat-du-batiment-ce-que-l-on-sait-et-ce-que-l-on-savait,3024817.php


    • phan 16 août 2018 06:35

      @Matlemat

      L’immeuble Trump Tower était en feu le 08/01/18 : Poutine est probablement derrière le non-effondrement de cette tour de 58 étages de la 5e Avenue, à New York.


    • CN46400 CN46400 16 août 2018 10:12
      @phan
      Arrêtez, vous allez bientôt nous dire que le jeune Bush était derrière, pour préparer l’opinion afin d’intervenir en Irak contre Satan Hussein.... Que pèse ces deux, ou trois, tours à coté de la « démocratie » au Moyen Orient ?

    • Matlemat Matlemat 16 août 2018 12:44

      @phan
       Entre les complices et les trouillards, ce qui peut se comprendre pour ces derniers, il ne reste pas grand monde...


    • pipiou 16 août 2018 14:14

      @phan
      Et Supertramp annonçait les attentats du 11 septembre dès 1979 ... MDR, sacré complot de l’industrie du disque.


    • Passante Passante 16 août 2018 14:18

      @pipiou

      waow..
      y’a ça aussi :


    • Ariane Walter Ariane Walter 16 août 2018 15:08

      Bonjour à tous !


      Un petit mot pour vous expliquer dans quel sens j’ai utilisé « Fatale ».
      Il est bien évident, comme certains l’ont fait remarquer qu’il n’y a rien de « fatal »dans cet accident mais une issue tragique inévitable liée au manque d’entretien et à la volonté des grands organismes privés de gagner de l’argent sans en dépenser pour le bien commun. 
      D’autres ont parlé de la différence entre « hasard » et « fatalité ». Disons que le second est plus romanesque, plus religieux.
      Mais il est évident que je l’ai employé en pensant simplement à ces rendez-vous que nous ignorons liés à quelques secondes de plus ou de moins, à telle décision d’aller ce soir-là à tel concert ou sur telle place et qui finissent là notre histoire. Ces récits nous fascinent.
      La mort est ce qui donne le plus de prix à la vie. Je plains ceux qui cherchent des solutions pour être éternels. 
      Bien à vous.

    • phan 16 août 2018 15:23

      @pipiou

      ... MDR, sacré complot de l’industrie du film.
      Pipi où ? Allez une petite histoire drôle, un petit pissou dans le lavabo et au lit !
      Pendant ce temps, des nations entières se sont effondrées (Afghanistan, Irak, Syrie, Libye, Yémen ...)

    • Passante Passante 16 août 2018 15:56

      @phan


      non, le premier à plancher sur la question fut Stendhal :

      « HISTOIRE VÉRITABLE

      De la mort de Jacques et Béatrix Cenci, et de Lucrèce Petroni Cenci, leur belle-mère, exécutés pour crime de parricide, samedi dernier 11 septembre 1599, sous le règne de notre saint père le pape, Clément VIII, Aldobrandini. »


    • phan 16 août 2018 17:43

      @Passante


      « Le 11 septembre 1185, alors que Thessalonique est attaquée par les Siciliens, une voyante aurait affirmé à son cousin Andronic Ier Comnène, alors empereur, qu’Isaac devait lui succéder au trône. Isaac tue Étienne Hagiochristophoritès chargé de l’arrêter, court à Sainte-Sophie puis harangue la population. Mécontente de l’empereur, la population proclame Isaac Basileus et marche sur le palais impérial. Andronic s’enfuit, mais rattrapé, il est emprisonné puis exécuté. »

    • phan 17 août 2018 07:13

      @Ariane Walter

      Un ange s’est éteint, une petite prière pour tous ces morts !

    • scorpion scorpion 19 août 2018 12:05

      @pipiou
      Toujours aussi con mon pauvre ami...


  • Cateaufoncel2 15 août 2018 17:02

    « Des millions et des millions d’hommes meurent tous les jours... »


    Environ 160’000...

    • Ariane Walter Ariane Walter 15 août 2018 17:18

      @Cateaufoncel2


      Merci de la correction. 158 625 hier, pour être précis....(Je badine.) 
      Des millions , c’est tous les ans...
      On va mettre cette erreur sur le compte de l’émotion...

    • Cateaufoncel2 15 août 2018 18:24
      @Ariane Walter

      « On va mettre cette erreur sur le compte de l’émotion... »

      Ou d’une impression. Si je n’avais pas eu à connaître ce nombre, il y a quelque temps, je n’aurais certainement rien remarqué d’incongru.

  • Fergus Fergus 15 août 2018 17:37

    Bonjour, Ariane

    « Nous ravagent ». Ou pas.

    Les médias ont en effet banalisé ce genre d’informations, et force est de reconnaître que seuls les morts proches nous touchent. Ou les morts lointains, à condition qu’ils aient perdu la vie dans le cadre d’une catastrophe spectaculaire et monstrueuse (tsunami ou accident nucléaire).

    C’est humain : l’homme est plus compassionnel avec sa famille et ses amis qu’avec ses compatriotes inconnus ; de même l’est-il plus avec les victimes de pays voisins qu’avec les étrangers extracontinentaux.


    • Abou Antoun Abou Antoun 15 août 2018 22:15
      @Fergus
      Bonjour,
      Les médias ont en effet banalisé ce genre d’informations, et force est de reconnaître que seuls les morts proches nous touchent.
      A y regarder de plus près on ne pleure jamais que sur soi-même. La mort du proche est (en général) une frustration (parfois une libération...). On pleure sur ce qui disparaît avec le mort et qu’il nous apportait, et puis on pense, à l’occasion, à sa propre mort (frustration suprême).
      J’aime l’Italie et particulièrement la Ligurie où je me rends souvent, je suis ému par ce drame plus particulièrement dans la mesure où je me sens concerné, j’emprunte le pont au moins deux fois par an. Comment ne pas se dire « J’aurais pu être dessus » ?
      Je crois qu’on peut dire de la même façon que les catastrophes aériennes n’affectent particulièrement que les gens utilisant régulièrement l’avion, pour les autres il s’agit d’une compassion ’polie’ vite oubliée.
      On ne s’apitoie que sur son sort et on verse beaucoup de larmes de crocodile.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 août 2018 17:49

    Le mieux est encore de mourir vivant. Cela évite de vivre mort.


    • velosolex velosolex 16 août 2018 10:53

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      On remarque que certains n’ont jamais été vivants. 

      Que d’autres sont morts et que personne ne leur a dit, qu’ils continuent à ouvrir chaque jour leur boite aux lettres dans l’espoir d’avoir au moins un petit mot du percepteur. 
      Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables. L’ankou y fait la dame pipi. Certains y venaient avec leurs valises. J’ai vu dans la creuse dernièrement des tombes ressemblant à des malles de voyages et des armoires de noces.. Des lanternes des morts dans la limousin. Des espèces de phare au milieu des cimetières pour retrouver votre chemin quand l’âme se ballade. N’est pas merveilleux ?...
      J’espère qu’ils ne vont pas les automatiser comme en bretagne. Sinon ça sera la mort....

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 août 2018 11:08

      @velosolex

      Merci de voyager presque chaque jour en votre présence. Vous comblez chez moi un certain manque. Celui de mon ex avec lequel nous avons beaucoup voyagé. Cette époque là pour moi est terminée, vivant avec un sédentaire. Comme quoi, oui, certains morts sont bien plus vivants que d’autres qui se l’imaginent devant le résultat de leur « chèque up ». 

    • keiser keiser 16 août 2018 11:33
      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Il est encore mieux de mourir en bonne santé.
      Cela évite de frais.

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 août 2018 11:57

      @keiser

      Mon contrat avec mon médecin qui est très intelligent est clair : quand c’est l’heure (surtout la perte de mes facultés mentales ou la dépendance dégradante), abrégeons s’il vous plaît. Il a parfaitement saisi. Mais mon rêve est malgré tout de mourir dans un beau rêve. 

    • keiser keiser 16 août 2018 14:03

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.


      Alors cette conception de votre propre mort est totalement subjective.
      Et quand je dis « votre mort » , je ne m’adresse pas particulièrement à vous.
      Et de tout ceux que j’ai vu vu affronter l’ultime instant.
      Il y en a peu qui choisissaient d’abréger, parce que la nature humaine est ainsi faite.
      A moins que vous ne soyez plus forte que les autres.
      Je pense que vous essaierez de repousser la fin.


    • velosolex velosolex 16 août 2018 14:17

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Je regrette les compartiments où l’on pouvait s’installer en face de belles voyageuses, quand on avait de la chance. Un jour, comme cela, je me suis trouvé seule avec l’une d’entre elle, entourée de ces petits cadres où l’on voyait au dessus des banquettes : Des vues en noir et blanc de nos sous préfectures, avec des viaducs, des ponts..... Elle allait faire les vendanges, rejoindre son ami à Beaune, et comme nous discutions elle s’est aperçue avec angoisse qu’elle s’était trompée de train...

      Je la rassurais comme je pus, dédramatisant., et du paraître à mon avantage. 
      Voilà chose étonnante qu’elle me dit : « C’est un homme comme toi que j’aurais du rencontrer ! »
      J’en restais effrayé, autant qu’étonné. Je ne me savais pas en si bonne compagnie avec moi même. 
      C’est à ces moments précis que je mesure que mon discours a souvent une mesure d’avance sur moi, qui doute beaucoup....Que faire ? Comment me montrer à la hauteur de cette légende nouvelle ?...Devait elle continuer continuer à s’éloigner de sa ville d’arrivée ?...Le train s’arrêta, et dans la nuit, je crus voir dans les bâtiments blancs, la silhouette d’une gare . Aussi je lui conseillais de descendre au plus vite, afin de chopper une correspondance. Ce qu’elle fit, suivant mes conseils...Comme le train repartait, je vis que cette gare n’était qu’une succession de silos à grains, perdus en pleine campagne.....J’aurais voulu être mort. 
      Il ne faut vraiment pas faire confiance aux étrangers, pussent ils paraître à leur avantage à un moment où l’on est sur la mauvaise ligne, à cette heure bleue, entre chien et loup. 
      Qu’est elle devenue ?..A t’elle enfin rejoint Beaune. Je ne suis pas sûr que des trains s’y arrêtent encore. A un certain moment votre ticket de train n’est plus valable,disait Gary....

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 août 2018 14:51

      Extrait de La Modification, de Michel Butor, p.12 à 15

      [éd. de Minuit, 1957]

       

      « Assis, vous étendez vos jambes de part et d’autre de celles de cet intellectuel qui a pris un air soulagé et qui arrête enfin le mouvement de ses doigts, vous déboutonnez votre épais manteau poilu à doublure de soie changeante, vous en écartez les pans, découvrant vos deux genoux dans leurs fourreaux de drap bleu marine, dont le pli, repassé d’hier pourtant, est déjà cassé, vous décroisez et déroulez avec votre main droite votre écharpe de laine grumeleuse, au tissage lâche, dont les nodosités jaune paille et nacre vous font penser à des œufs brouillés, vous la pliez négligemment en trois et vous la fourrez dans cette ample poche où se trouvent déjà un paquet de gauloises bleues, une boîte d’allumettes et naturellement des brins de tabac mêlés de poussière accumulés dans la couture.

      Puis, saisissant avec violence la poignée chromée dont le noyau de fer plus sombre apparaît déjà dans une mince déchirure de son placage, vous vous efforcez de fermer la porte coulissante, qui, après quelques soubresauts, refuse d’avancer plus loin, au moment même où apparaît dans le carreau à votre droite un petit homme au teint très rose, couvert d’un imperméable noir et coiffé d’un chapeau melon, qui se glisse dans l’embrasure comme vous tout à l’heure, sans chercher le moins du monde à l’élargir, comme s’il n’était que trop certain que cette serrure, que cette glissière ne fonctionneraient pas convenablement, s’excusant silencieusement, avec un mouvement de lèvres et de paupières à peine perceptible, de vous déranger tandis que vous repliez vos jambes, un Anglais vraisemblablement, le propriétaire sûrement de ce parapluie noir et soyeux qui raie la moleskine verte, qu’il prend en effet, qu’il dépose, non point sur le filet mais au-dessous, sur la mince étagère faite de tringles, ainsi que son couvre-chef, le seul dans ce compartiment pour l’instant, un peu plus âgé que vous sans doute, son crâne bien plus dégarni que le vôtre.



    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 août 2018 14:55


      La Modification de Michel butor : http://dirlici.over-blog.fr/article-33040244.html. dans le livre, il s’agit d’un voyage en train qui imprime dans le temps, un changement de vie. ICI, il s’agit d’une brisure, pas d’un changement d’aiguillage.


    • velosolex velosolex 16 août 2018 15:45

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Ces auteurs locomotives ont sombré on ne sait comment comme des transatlantiques, emportant avec eux leurs lecteurs silencieux. Parfois, en plongée autonome, au milieu des bulles d’oxygène, leur figures se dégagent, et remontent à la surface ! C’est comme ça, sans brassières, qu’on triomphe de la mort. 
      La statue blanche d’Alexandre Vialatte au clair de lune, dans son monde du silencen aime bien aussi les pigeons du square ! 
      -Vingt fois j’ai voulu dire adieu à ma jeunesse. Vingt fois j’ai craint de me montrer ridicule. C’était trop tôt. La fois suivante, elle était partie. On ne saurait dire adieu trop vite à sa jeunesse. Elle s’en va sur la pointe des pieds.
      L’homme entre dans le soir de sa vie comme dans un pays étranger. Les gares sont plus petites et plus rares. Les voyageurs deviennent moins nombreux. Ils ont changé de costume. On ne voit plus de bérets basques. Les quais sont de plus en plus déserts. Les affiches, dans les salles d‘attente, ne parlent plus des mêmes montagnes. Et sou­dain, au bout d’un tunnel, l’horizon lui-même a changé. Quels sont ces longs pays bleuâtres ? Des plaines s’éten­dent, qu‘on n‘avait jamais vues ; transfigurées par on ne sait quel reflet. Plus loin, au loin (mais à quelle distance exactement ? les distances trompent), plus loin, c‘est la terre de la mort.
      Si l’on descend dans quelque ville, elle est paisible, provinciale, et pour ainsi dire tourangelle. On en aime la lenteur et la sérénité, le ciel vert (je ne sais comment dire), les parterres du jardin public. On ne savait pas qu‘on n’aimait plus que les fleurs.

      La nuit tombe et, sur les étoiles, on voit se détacher un bicorne. Il coiffe quelque amiral de marbre ou quelque académicien de bronze. On cherche le nom : c’est le petit D., qui ne savait pas la géographie, ou le petit L…, qu‘on battait en grammaire. L‘amiral avait peur de l’eau, l’académicien solennel était sergent au 3° zoua­ves. Le premier de la classe est devenu comptable, le timide fut martyr dans l’Oubangui, le dernier a son por­trait dans tous les magazines : on cite ses traits, on admire ses pièces. Le sportif s’est fait pharmacien, l’Au­vergnat dirige trois brasseries. Les autres sont morts. Une large rue mal éclairée, où l’on distingue dans une vitrine des hommes blafards habillés en chasseurs, porte le nom d’un grand graveur dont on fréquentait la maison ; on garde encore dans un tiroir sa pipe, sa rosette, son monocle. On se rappelle des fêtes sur la Marne, des charmilles, des drapeaux, des barques, des enfants. C’est à pleurer. Plus loin, une inscription gravée rappelle le nom d’un écolier qui se fit tuer dans la Résistance. On le revoit, à l’étude du soir, par une fenêtre du collège, devant un gros dictionnaire latin.

      D’où sortent toutes ces choses ? D’un film ? De la mémoire ? On erre dans son présent comme dans un vieux musée. On s‘égare. Sur une petite place où clignote la lumière d’un restaurant jaunâtre, une statue (encore !) s’élève sous les tilleuls, qu’on discerne mal dans cette ombre. On l’éclaire avec une lampe torche. On retrouve le visage de son meilleur ami. Déjà…

      Ils sont tous descendus pendant que le train était en marche. D’autres peuplent de longs cimetières. Un chat y passe, dans une allée, l‘après-midi.

      Il faut reprendre le train du soir. Le pays est de plus en plus désert, les gares de plus en plus distantes. Et, un matin, les rails ayant changé de versant, on revoit, mais de si haut et de si loin, un bref instant, le pays de la vie, comme autrefois."

    • velosolex velosolex 16 août 2018 16:05

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Souvent je me suis trouvé être là au réveil. Rapport à tous ceux qui avaient raté la marche. Ce moment imprécis où l’œil ébloui cligne, parvient enfin à faire la mise au point, trouve le plafond, les murs. « Est ce un rêve le ciel ou un cauchemar, et où est mon pantalon. Et qui m’a mis cette chemise et cette perfusion au bras ? ». 

      Rien demander ,rien dire, c’est de nouveau le premier matin du monde... « Ah oui, j’avais voulu descendre en marche ! ».... C’est un curieux accouchement, celui de la lumière toujours présente, de découvrir un titre de transport encore dans sa poche, avec aucune destination encore c’est vrai dessus.....
      « . Vous voulez de l’eau ?...il y a même un wagon restaurant ! »



    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 août 2018 16:30

      @velosolex


      je vous conseille. La double vie de Véronique. https://www.youtube.com/watch?v=qSufvDLXCyA&list=RDqSufvDLXCyA&t=28. L’acteur principal : Philippe volter a passé son dernier noël avant son suicide chez la tante de mon proche. Qui est aussi s’appelle : Véronique. Selon leurs souvenirs, il riait et semblait parfaitement heureux. Il avait raté la marche, alors que la vie s’offrait à lui comme un cadeau. Le bonheur est refusé à ceux qui n’ont pas le compartiment pour l’accueillir....

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 août 2018 16:38

      qui elle aussi s’appelle Véronique


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 août 2018 17:45

      @velosolex

      et certains même de recevoir un avis de leur propres décès alors qu’il n’avaient rien demandé. S’inquiétant juste de savoir exactement l’heure pour remonter le temps de leur Rendez-vous. Il s’agit d’être correct avec la faucheuse. Dès fois qu’elle se présente sous forme de pointeuse ou composteur. Mot approprié car ils finiront tous au compost. 

    • velosolex velosolex 16 août 2018 18:43

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      J’ai connu un type qui a découvert un jour son avis de décès dans le journal...

      En fait un bon parano qui avait lui même adressé l’avis au canard.....Pour tous ceux que j’ai vu revenir, il faut noter que finalement pour l’immense majorité,ils étaient très contents d’être sur le pont, avec un œil neuf souvent sur l’existence. 
      Que le corps soit malheureusement un peu cassé, ne change rien à la réinitialisation, bien au contraire. 

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 août 2018 19:04

      @velosolex


      Je vois le style : vous êtes mort et ne le savez pas encore,...

    • velosolex velosolex 16 août 2018 22:37

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      L’important est de rester vivant sans avoir besoin de marteau réflexe pour le vérifier. 

      En fait il n’y a rien de différent, par un 16 aout au soleil, que l’on ait 16 ans ou 64..
      Enfin si !
      La différence dans le premier cas c’est qu’on attend avec hâte d’avoir 16 ans et demi....
       
      Pour le « when I am sixty four, le pauvre John avait anticipé ».
      Sa revanche, c’est qu’il continue à avoir tous les âges de la vie en chacun de nous 

    • velosolex velosolex 16 août 2018 23:01

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Il y a une dizaine d’années, j’ai perdu en une année mes deux meilleurs amis. Un anglais qui avait élu domicile sur le canal du midi, et qui avait oublié qu’il avait récrée ainsi en hiver les conditions du thick fog anglais qui lui avait fait quitter le pays. 

      La vie ne tient qu’à un doseur de ventoline, à un pharynx qui se referme, ou à un caillot qui remonte de la jambe au coeur, suite à une TS.... Cela ’c’’était pour le deuxième, un garçon avec qui j’avais passé un été mémorable en 77..On se voyait tous les cinq ans...Je le gardais pour ma retraite ; On aurait parlé de veilles choses, de peintures et de poésie, à l’ombre d’une tonnelle, dans un petit café de la creuse. Car le bougre était peintre, fut enluminé à Aubusson....Nos blouses blanches ne portaient pas les mêmes matières les mêmes couleurs. .Et dire que je l’enviais..... Me vient un gout de regret. Mais je ne vais pas jouer à Férré...J’ai appris qu’il était mort trois mois après. Plus tard allez savoir pourquoi j’ai cherché sa tombe ! On m’avait menti sur la localisation. J’ai, fait tous les cimetières, remontant toutes les allées,, cherchant sa signature une dernière fois dans un coin...Tous mes trucs de pro me semblaient vains.. A combien de gens pense t’ on chaque jour ?....
      « All the lonely people ,where do they all come from ?
      All the lonely people where do they all belong ? »

  • baldis30 15 août 2018 19:21

    Bonsoir, notamment à l’auteur

    Il est bon de prendre l’information du moment, et de rappeler des moments vécus dans la douleur par des populations très vastes : à cet égard les citations de l’article sont excellentes, tant sur l’origine naturelle que sur l’origine anthropique .

    Avant de développer je voudrais rappeler UNE FOIS DE PLUS, ce qu’écrivait en 1860 Monsieur de Mardigny, ingénieur en chef des ponts et Chaussées dans son « Mémoire sur les inondations de l’Ardèche », et qu’on peut remplacer le terme « inondations » par n’importe quel événement dangereux :

    “Autrefois les intérêts engagés étaient beaucoup moins importants qu’aujourd’hui ; les inondations étaient acceptées comme des fléaux envoyés par la Providence et passaient à peu près inaperçues au milieu de guerres, de pestes et de famines incessantes. Les populations d’ailleurs se plaignaient moins, parce qu’on eût pas écouté leurs plaintes, ni surtout songé à les indemniser ; enfin la presse n’existait pas, et personne dans le nord, ne s’inquiétait des inondations qui pouvaient se produire dans le midi”.

    Enfin, dédié à tous les thuriféraires d’un catastrophisme actuel, fût-il climatique  :

    En résumé, nous sommes persuadés et en cela encore nous sommes en opposition avec l’opinion publique, que les inondations ont été de tout temps dans le département de l’Ardèche ce qu’elles sont aujourd’hui, c’est-à-dire aussi considérables et aussi fréquentes”

    En peu de jours l’événement survenu dans un camping au bord d’un affluent de l’Ardèche et celui de Gênes auraient pu constituer des piqures de rappel à une grande partie de la population !

    Mais par rapport à 1860 et diantre de plus à l’écrit d’un ingénieur dont beaucoup ici n’ont nul besoin comme ils le déclarent il y a l’intervention médiatique ... Et c’est le délire le plus absolu !

    Ainsi l’événement pluvieux du camping de Saint Julien de Peyrolas est devenu un incident cévenol ... alors que banalement il s’agit d’un orage méditerranéen n’ayant pas la caractéristique « cévenole » ...

     Là où le délire journalistique dépasse l’infâme c’est dans les commentaires techniques sur le béton du pont ... en oubliant l’un des témoignages les plus importants venant d’une avocate française mentionnant qu’elle a vu le pylône pencher vers la droite avant sa chute ( rapporté par France-Inter) ... Si le tablier s’est effondré c’est bien parce qu’il n’y avait plus rien pour le supporter... Mais si le pylône s’est effondré sur quoi était-il ancré ? La question à poser est celle de savoir si le sol est en cause - par exemple en raison d’affouillements à proximité d’un cours d’eau - s’il existait des mesures permanentes d’inclinométrie courantes pour des ouvrages importants et élevés.

    Quant aux effondrements de ponts en France on a rappelé celui de Tours , mais on a oublié de citer l’effondrement du pont de Saumur il y a un siècle et demi avec la noyade de tout un régiment ...Et simplement je rappellerais aux plus curieux de reprendre ce qui s’est passé lors des événements hydrauliques gravissimes de l’Aude et des P.O. en novembre 1999, ou encore dans le Gard en 1958 et 2003 lors des crues avec par exemple la rupture des ponts de chemin de fer sur la voie Alès - Nîmes, ou encore en 2003 des événements semblables .


    • CN46400 CN46400 16 août 2018 09:44
      @baldis30

      Et l’effondrement (1978) du pont Wilson multiséculaire (1778) de Tours par une nuit sans lune, et sans trafic, et, bien sûr, l’effondrement du barrage de Malpasset lors de sa mise en eau (400 morts)

    • baldis30 16 août 2018 10:06

      @CN46400
      bonjour,

      désolé ... « l’effondrement du barrage de Malpasset lors de sa mise en eau (400 morts) » faux

       désolé ... ce n’est pas lors de sa mise en eau ! Il n’y a pas eu de première mise en eau au sens PRECIS où celle-ci doit être faite : les règles de l’art PRECISES en la matière n’ont pas été respectées !

       N’a pas été respectée également une autre procédure antérieure bien précise ! ...

      Lorsque je parle de procédure il s’agit bien sûr de procédures techniques...

       Et croyez-vous que les procédures précises de première mise en eau sont respectées par de petits mecs qui imposent leurs incompétence à des collectivités ? LE CROYEZ-VOUS ?

       Au fait combien de barrages rompus lors de certains événements hydrauliques que j’évoque sur dans cette discussion et dans un autre cas précis que je connais bien ... Au fait aucun de ces ouvrages n’appartient à EDF .... et cela en fait ch.... pas mal ici ....

      Par exemple dans un rapport officiel paru à la D.F. on lit cette phrase GRAMMATICALEMENT impayable :

       « Il sembleRAIT que certains petits barrages se SONT rompus »

      Au fait il y eut des morts et de gros dégâts, y compris bien des ponts ou ouvrages emportés ...

      ah c’est la fatalité mais surtout pas l’incompétence voire (horresco referens) le copinage ...mais sur ce dernier point je n’en crois rien ... rien ... rien ... !


    • CN46400 CN46400 16 août 2018 10:25
      @baldis30
      Vous avez raison, mais depuis son inauguration (1954) il n’avait jamais été totalement plein comme ce jour-là (dec 1959)...Destiné à arroser les salades, personne n’a pensé à demander une quelconque expertise à EDF. Mais lui, au moins, aura échappé à un autre calamité qui frappe maintenant ceux, qui ont largement fait leurs preuves, la privatisation....

    • baldis30 16 août 2018 16:00

      @CN46400

      l’inauguration n’est pas la première mise en eau !

       C’est une affaire d’élus qui appuient sur un bouton avec une lampe qui s’allume !


    • gueule de bois 16 août 2018 17:36
      @baldis30
      citer l’effondrement du pont de Saumur
      C’est en fait celui d’Angers.

    • baldis30 17 août 2018 10:41

      @gueule de bois
      merci autant pour moi !


    • baldis30 19 août 2018 19:25

      @CN46400
      bonsoir,

      l’expertise technique de l’accident de Malpasset a été effectuée par EDF


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 2018 19:31

      @baldis30. Ultérieurement, André Leroux, du LCPC, en examinant les ruines du barrage, a découvert qu’une autre cause de ruine serait arrivée indépendamment de la fissure : la réaction alcali-granulats, qui il est vrai était encore non identifiée à l’époque de la construction.


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 août 2018 19:32

      @JC_Lavau. Oups ! de la faille.


  • sls0 sls0 15 août 2018 19:34

    L’anguoisse ne sert à rien.

    Chez moi pas d’anguoisse vis à vis de la mort, c’est plus agréable à vivre dans cet environnement.
    C’est même un spectacle parfois.
    La dernière fusillade, un homme à terre. J’y vais en tant que secouriste, les autres c’était pour prendre une photo pour leur page facebook.
    Un tsunami fait des morts c’est normal, ensuite on fait un système d’alerte ce qui est normal.
    Ca peut arriver qu’un pont s’effondre, par chez moi il y en a quelques uns suite aux crues dues aux cyclones.
    En temps normal ça ne s’effondre pas, pour les ponts sensibles c’est un contrôle annuel et tout les 6 ans pour les autres. Le pont de Gênes faisait partie de la première catégorie. Pas de contrôle, ce n’est pas des morts dus à la fatalité.
    En Europe les gens n’ont plus de contact avec la mort ou des morts, la mort est devenue inconcevable.
    Mourrir est encore un verbe qui se conjugue encore dans d’autres pays moins chocottes.
    Un mort commence à géner qu’a partir du moment où il fermente.
    Au Tibet ils ne sont pas incommodés par l’odeur.
    Je préfère leur vision de la mort que l’anguoisse européenne.

    • microf 16 août 2018 10:03
      @sls0

      « Je préfère leur vision de la mort que l’anguoisse européenne. ».
      Vous avez raison, l´Européen est angoissé par la mort, c´est peut être pourquoi il est l´un des peuple qui fait le plus de guerres qui causent tant de morts dans le monde entier.

      Il faut s´habituer á la mort vu que qu´on le veuille ou pas, on va mourir.
      Le mieux serait pendant son existence d´essayer de vivre en harmonie avec soi-même et avec son entourage.
      De faire du bien et d´éviter de faire du mal, pour celá, on n´a pas besoin de croire en Dieu, car nombreux sont mêmes ceux qui ne croient pas en Dieu, évitent de faire du mal et font du bien.
      Éviter de se faire des soucis sur la mort, d´avoir de l´angoisse de la mort, je sais que je suis de passage sur cette terre et un jour, je vais la quitter.

    • baldis30 16 août 2018 10:22

      @sls0
      bonjour,

      « Un tsunami fait des morts c’est normal, ensuite on fait un système d’alerte ce qui est normal. »

      Je pense que vous faites allusion au séisme de Noël 2004 et au tsunami qu’il engendra ! A l’époque le directeur du département des Sciences de la terre de l’Université d’Hawaï (G. Fryer) rappela sur CNN, donc sur un média de grande diffusion, que depuis plusieurs années des conférences scientifiques diverses réclamaient la mise en place d’un système d’alerte dans l’Océan Indien et que cela n’aboutit pas parce que .... les cordons de la bourse ....les cordons de la bourse.... 

      La normalité c’est de ne rien faire et de serrer les cordons de la bourse ....Ah les politiques ne savaient pas ... ne savaient pas ... Et pourquoi sont-ils donc payés ? 

      A cet égard la politique désastreuse de la commission européenne induit naturellement une réduction des dépenses en premier lieu sur l’entretien .... ( dont fait partie la surveillance qu’on le veuille ou non et que cela plaise ou non ).

      Eh oui ! cela peut attendre, cela peut attendre, cela peut attendre ( méthode Coué...révisée Goebbels. )

      la mort on ne l’évite pas ... mais le plus tard possible ... en pensant avec Senghor : « un homme qui meurt c’est une bibliothèque qui brûle »


    • CN46400 CN46400 16 août 2018 10:36

      @baldis30

      "A cet égard la politique désastreuse de la commission européenne induit naturellement une réduction des dépenses en premier lieu sur l’entretien"

      Vous avez tort et raison à la fois, L’UE dans se genre de cas est, en fait, la tenue de camouflage des état. Les responsabilités sont toujours dans les mains des décideurs, et des constructeurs, qui, jusqu’à preuve du contraire, siègent dans les états (Italie pour Gènes, France pour Malpasset)

    • mmbbb 16 août 2018 11:37

      @sls0 alors pourquoi aidons nous ces pays pauvres ? La mortalité infantile etait plus élevée lorque les medicaments n arrivaient pas, c etait un bon moyen de regulation des naissances . Lorsqu il y a Ebola en Afrique , les medias nous en parlent comme une catastrophe, moi je zappe, ce n est pas mon probleme. La semaine derniere, encore une affiche d une ONG sur l acces de l eau avec son cote larmoyant. Je ne donne pas . Les arguments peuvent etre facilement retournes !


    • mmbbb 16 août 2018 11:40

      @microf Merci de me dire je me croyais eternel ! 


    • microf 16 août 2018 13:35
      @mmbbb

      Pour une fois je suis entièrement d´accord avec vous de ne pas aider ces pauvres pays. Si tous faisait comme vous, le problème de démographie dans ces pays sera bientôt règlé, ils mourraient par centaine de milliers tous les jours, et vous serez épargné de cette ménace de la démographie grandissante de ces pays.

    • Plus robert que Redford 16 août 2018 13:43

      @sls0
      Je trouvais déjà l’orthographe sur ce forum.... Terrifiante !

      Voilà qu’en plus, elle devient anguoissante !


    • sls0 sls0 16 août 2018 16:55

      @mmbbb
      Pourquoi aidons nous ces pays pauvres ?

      Il se trouve qu’on est pas trop étranger au fait qu’il soient pauvres.
      On les a pillé un bon bout de temps, on y a installé un système hiérarchique ou politique qui permet de continuer ce pillage.
      Pour diminuer les naissances il n’y a que la transition démographique qui est efficace. C’est le jour où la femme décide de ses grossesses.
      Ca veut dire éducation des filles. Il faut aussi un choc sociétal. Exemple la transition en Iran a eu lieu après la révolytion en 79. Ce qui me permet de dire que paradoxalement la révolution des mollahs à permis une révolution féminine. Ca se voit aussi au niveau des diplômes universitaires où les femmes sont majoritaires.

      La population mondiale est corrélée avec avec le PIB mondial lui même corrélé avec l’énergie disponible surtout le pétrole.
      Comme dans 2-3 décennies le pétrole il y en aura plus on en sera aux niveau énergétique des années 30, niveau population on devrait retomber au niveau de ces années là, peut être un peu plus avec l’efficience énergétique.
      Ca n’ira pas mieux dans les pays pauvres, chez nous comme on est moins résilient que dans les pays pauvres ça sabrera aussi.
      40% de la bouffe c’est du pétrole, la distribution de la bouffe c’est du pétrole. Regardez autour de vous et essayez de trouver un objet où le pétrole n’intervient pas. Ben oui, on est hyper dépendant du pétrole, je ne parle pas des USA qui sont en guerre depuis 20 ans pour cette ressource. Eux c’est l’effondrement de civilisation, nous ce sera dur mais sans effondrement.
      Si vous achetez une ceinture pour vos enfants ou petits enfants, prévoyez quelques trous supplémentaires, ça servira.

      Pendant mes vacances je suis allé installer le l’électricité et l’eau dans des villages paumés de pays pauvre. Avec ce que vous gaspillez comme énergie j’alimente un village.
      Le gros fe l’énergie c’est le frigo du dispensaire, la pompe pour l’eau, l’école. 20W par foyer ça suffit.

      Mmbbb a eu la chance de naitre au bon endroit c’est tout. Son niveau de vie est dû à un pillage de pays pauvre et non à ses qualités intrinsèques.

      Dans des conditions de vie difficiles, que ce soit chez les animaux ou les humains, ceux qui ont le plus de chances de survie sont ceux qui sont bien équipés coté empathie et compassion. J’espère pour vos descendants qu’ils n’ont pas hérité de votre égoïsme et vue à court terme sinon j’ai bien peur que la famille mmbbb n’arrive pas à la fin du siècle.


    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 17:03
      @microf,

       Prochain article dans le Paris Match : la mort d’Aretha Franklin...
       Les journalistes ont eu un peu de temps pour s’y préparer puisqu’elle était à l’hopital dans un mauvais état ...


    • mmbbb 16 août 2018 18:51

      @sls0 " Mmbbb a eu la chance de naitre au bon endroit c’est tout. Son niveau de vie est dû à un pillage de pays pauvre et non à ses qualités intrinsèques.«  et bien mon pote , je ne suis pas ne dans un milieu les plus aise, et les pauvres entre eux n ont pas toute les vertus. Ils peuvent recouvrer les mêmes défauts attribués aux riches , être aussi con, mesquin voleur, individualiste .et être tres peu respectueux des autres . Mais en France, il est de bon ton de dire que la pauvrete est une vertu ect ect Quant a ma classe populaire que je n ai pas choisi, pour te dire , surtout mes aieux , ils ont bosse et beaucoup . Ce qu ils ont acquis n a pas ete volé. Cette génération n a pas eu les loisirs de leurs contemporains . Je suis issu de cette classe ouvrier dont les parents etaient paysans . La vie etait tres rude il y a encore deux ou trois generations Ce qui est tres marrant , c est l argument que tu m avances , m est justement dit par cette petite classe bourgeoise qui n ont pas eu beaucoup a suer et ont reellement beneficie des avancees technologiques de notre civilisation occidentale mais a un besoin impératif de se plonger dans ces foules pauvres . Moi je n ai pas ce besoin Par ailleurs cette petite classe bougeoise evite aussi la mixite sociale sitot de retour de vacances . J ai eu des propos assez violent avec une femme etant alle plusieurs en Inde et me bassinant avec ce type de propos C ’est surtout le ton moralisateur qui m insupporte .Je ne vais me m être à genoux et m ’excuser de vivre décemment . Il faut arrêter le misérabilisme . Ces gens peuvent se permettent de voyager et de prendre aisément l avion. ils ne posent guere de question sur le nombre de litre de kerosene brûlés par exemple. Je ne suis en rien responsable de la misere comme celle d Afrique Ces pays sont corrompus et ils faudrait eviter cette explosion demographique Il faudrait remettre de l ordre . je ne suis pas dupe , les dirigeants afrcicains sont proprietaires d immeubles a PARIS En tant que contribuable , je paie indirectement, les lignes de credit signes par le tresor francais et les comptables europeens Il faudrait arrêter cette complainte sur l indifrence des pays riches Demain il y aura encore plus de pauvres , c est arithmétique. Ne me prêtes pas des sentiments que tu projettes , je connais assez le caractère humain. Quant a la France et l Europe, l empathie, c est dire cette migration forcee risque de tourner aux vinaigres Tu devrais de documenter sur la Suede . ou cette immigration extra européenne pose de serieux probleme . Meme le journal le MONDE l affirme ’ le modele social suedois mis a mal par l immigarion » . En revanche pour ce journal , aucune etude en france c ’est tabou. 


    • mmbbb 16 août 2018 19:20

      @microf en quoi suis je responsable ? Les pays du Sud notamment , l Egypte plus pres de l Europe en particulier , ont vu leur population multipliée par 4 , 5 ou 6 depuis les annees 1950 . Il faudrait connaitre le sens d une courbe exponentielle, mon gars . J avais fais en extrapolant afin de répondre a ce Spart qui est aussi obtus qu un catho , une projection sommaire appliquee a notre pays , nous serions 170 millions de francais . Il y en aurait des pauvres. Deja en France il y a 10 millions de pauvres  ! Ce n est pas difficile a comprendre . Soeur Emmanuelle qui pataugeait dans les bidonvilles du Caire n a jamais evoque ce probleme Evidemment elle etait catho . Les cathos je les connais bien j ai ete enfant de choeur, ces tares parlent de la vie comme un don de Dieux, mais ne parlent jamais de condition humaine . IL me semble neanmoins que le pape Francois 1 ait aborde ce probleme . Il faudrait peut etre un peu reflechir et eviter cette incessante devoir de culpabilisation de l horrible homme occidental. Tu as un cerveau ?


  • Giordano Bruno 15 août 2018 22:15

    Si des millions d’hommes mouraient tous les jours, l’espèce serait vite éteinte.


    • Ariane Walter Ariane Walter 15 août 2018 23:42

      @Giordano Bruno

      Sauf si des millions d’hommes naissent tous les jours !!

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 09:44
      @Ariane Walter,

       Oui, bien sûr.
       C’est pour cela qu’il vaut mieux préconiser l’adoption qui n’augmente pas la population.

    • velosolex velosolex 16 août 2018 11:54

      @Giordano Bruno
      C’est un calcul qu’ont fait les nazis, entre deux « cordials », en s’excluant naturellement. On ne peut être c’est vrai juge et partie....Ils avaient une politique de la terre brulée, bien avant Montsanto, préférant la crème du même nom....Triste compte d’épicier qui veut renouveler ses stocks, et ses clients...Pour le moment nous avons eu en tout cas eu la peau de la plupart des espèces. Et à la vitesse inouie où cela se passe, je suis surpris que la simple chute d’un pont provoque une telle sidération, nous qui avons plus ou moins scié toutes les arches de celui où nous nous tenons....


      Enfin qu’au moins le dernier qui sort ferme la lumière. 
      On partira au moins sur une dernière notre écologique
       

    • oncle archibald 16 août 2018 12:44

      @L’enfoiré : « C’est pour cela qu’il vaut mieux préconiser l’adoption qui n’augmente pas la population. »

      Que c’est bête ! L’enfant à adopter il est bien né lui, pas tombé dans la maison par la cheminée après avoir été largué par une cigogne !

      Si une femme Lambda donne naissance à dix enfants qui sont proposés à l’adoption, la population aura plus augmenté de son fait que du fait d’une famille alpha-beta qui aura mis au monde deux ou trois enfants ! En admettant que cette famille alpha-beta ne fasse pas d’enfants et adopte deux ou trois enfants nés de Madame Lambda le « solde » si j’ose dire restera de sept ou huit enfants de plus que dans le premier cas.


    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 12:56
      @oncle archibald,

       Je sens que j’ai affaire avec un as de l’arithmétique. smiley
       Je ne parlais pas des enfants qui sont proposés à l’adoption, mais des enfants orphelins.
       Je ne vois pas pourquoi il faut transmettre son ADN dans une génération suivant.

    • oncle archibald 16 août 2018 18:12

      @L’enfoiré : «  Je ne parlais pas des enfants qui sont proposés à l’adoption, mais des enfants orphelins » ....

      Outre que se sont souvent les mêmes, je ne vois pas « mathématiquement » ce que ça change. Si personne ne fait d’enfants il n’y en aura pas davantage à adopter ! La surpopulation mondiale que vous craignez résulte de la natalité très forte dans les pays africains et certains pays asiatiques, elle n’a pas ses sources en Europe et en Amérique du Nord ou certains pays peinent à maintenir leur population sans immigration.

      Quant à transmettre son ADN aux générations suivantes, quand je regarde mes enfants et mes petits enfants, je suis ravi d’y voir ici des ressemblances physiques, la des ressemblances de comportement avec leurs ascendants, proches mais aussi parfois lointains. C’est comme ça depuis la nuit des temps, c’est ancré dans les chromosomes de l’humanité. Les hommes apprenaient à chasser ou a cultiver la terre ou a fabriquer des charpentes comme eux d’abord à leurs enfants, à leurs neveux, à leurs cousins, et très subsidiairement à d’autres.

      Peut être êtes vous de ceux pour qui la famille est une notion complètement dépassée, sans aucun intérêt. Pour d’autres elle est très importante et reste la première forme de société organisée.

      L’adoption reste une possibilité extraordinaire pour les couples qui ont envie d’enfants et ne peuvent pas physiologiquement en avoir, c’est aussi une façon de réaliser son idéal de justice et de partage pour certaines familles qui veulent offrir à des enfants abandonnés ou orphelins la même chaleur et la même éducation qu’à leurs propres enfants, mais elle reste l’exception, pas la règle que vous semblez souhaiter instaurer.


    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 19:40
      @oncle archibald

      Où ai-je parlé de règle ?
      On est comme on est. C’est un choix personnel.
      On pense que la mère a d’office un instinct maternel.
      C’est complètement faux.
      J’en suis un exemple notoire avec ma mère.
      Je n’ai pas eu d’enfant et j’ai eu une autre vie entière.
      « L’esprit de famille », un article que j’ai écrit il y a 4 ans.

    • mmbbb 16 août 2018 21:58

      @Ariane Walter n en deplaise a Microf et Slo depuis que le tres mechant occident a permis par la science ( medecine vaccin medicament ) la croissance demograhique La variole par exemple a ete eradiquée par l application d un plan mondial de vaccination dirigé par l OMS . Le ratio naissance mortalite est de 3 si mes souvenirs sont justes . Il est toujours etonnant d entendre cette complainte anti occidentale Ces deux gusses oublient de citer le merveilleux exemple d Haiti, premiere etat noir a recouvrer sa liberte et se liberer du joug du blanc en 1 804 Quelle tres belle reussite vraiment ; resultat positif extraordinaire !


  • Hecetuye howahkan 15 août 2018 22:31
    Salut , ce que je trouve curieux , la pensée ne connaît que le passé, pensée qui est notre seule fonction parmi d’autres encore en marche , passé qui est mémorisé et ensuite analysée..même si le décalage peut être très minime dans la vie courante de tous les jours et de chaque instant , je ne sais pas mais disons un millième de seconde , c’est si rapide que l’on croit cela être le présent et bien non, alors de par ce principe, la pensée ne « vivra » jamais sa mort...comme elle ne vit pas la vie...

    c’est là où nous sommes enfermés , dans une bulle temporelle sans le savoir, sauf exceptions..



  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 16 août 2018 09:32
    La mentalité franchouillarde à exagérer les choses par la moulinette à vocabulaire....

     

    Mais il y a d’autres formes d’analyses. !


     smiley

    • mmbbb 16 août 2018 22:13

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani on a eu la meme chose avec le terminal de Roissy en 2004 . Deux fonctionnaires qui ne foutaient rien ont evite une catastrophe en barrant la route a des dizaines de passagers s apprêtant a emprunter ce couloir . Ce terminal etait neuf . Cela aurait ete pire que ce drame . Quant aux Italiens, ils devraient faire comme mon cher Michel Ange,se replonger dans l Antique , la coupole de St Pierre tient depuis 4 siecles Pas d ordinateur , par d image 3 D et cela tient . Il y a un reel probleme dans l ingenierie de notre monde moderne ou nous avons pourtant tous les outils a disposition et les equations mathematiques de resistance des materiaux . Reponse d un beotien franchouillard


  • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 09:43
    Bonjour Ariane, 
    Cela faisait un sacré temps depuis vos visites. 
    Je regarde votre à propos... Et non, 2 billets en deux jours.... Les vacances ont été inspiratrice...  smiley 

    Quelle fatalité !
    Il n’y a pas de fatalité.
    Je pense que c’est le maire de la ville qui l’a dit.
    Il y a des responsables.
    Ce n’est pas un OVNI qui est tombé sur le viaduc.
    L’Italie, c’est un pays où j’ai été plusieurs fois (encore cette année).
    Je dois avoir emprunté ce viaduc comme tant d’autres.
    Le Nord, riche et le sud, plus pauvre...
    Quand l’Etat n’est pas foutu de prendre en charge ses autoroutes, il faut bien que des sociétés privées s’en chargent.
    C’est comme en France d’ailleurs.
    Le viaduc de Millau est un bon exemple de ce qu’il faut faire.
    Mais cela n’empêche pas qu’il faut jeté un coup d’oeil sur l’avancement dans le temps.
    Le temps est assassin.

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 09:47

      A analyser : la différence entre hasard et fatalité.


    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 09:58

      Ici, il s’agit plutôt d’un « flocon de l’été »


    • baldis30 16 août 2018 10:33

      @L’enfoiré
      bonjour,

      « Quand l’Etat n’est pas foutu de prendre en charge ses autoroutes, il faut bien que des sociétés privées s’en chargent. »

       Vous êtes un peu à côté ...En effet les immenses esprits de la Commission européenne qui eux n’empruntent pas les autoroutes : ils voyagent en avion - et pas en low cost- et vont de l’aéroport à leur hôtel cinq étoiles - voire M5S- en hélicoptère ! Ils ont trouvé avec l’aide de Visicalc et d’Excel que l’entretien par l’Etat coûte trop cher ... alors que celui-ci doit aussi prendre en compte l’avis des citoyens- (ou alors il est une dictature...) et ils trouvent toujours des sociétés privées moins chères ( dans le cas de l’entretien des autoroutes italiennes ... on voit même Benetton .... grand spécialiste de la sécurité et de la sûreté ) .

      La sécurité et la sûreté pour pas cher à n’importe quel prix .... le prix d’un tee-shirt Benetton !


    • CN46400 CN46400 16 août 2018 10:45
      @baldis30
      Ouais, réponse cette nuit à Rome. La société privée qui gérait cette autoroute jusqu’à hier est virée, mais qui va payer la casse ? l’état italien bien sûr....Qu’est-ce qui pouvait arriver de mieux aux capitalistes impliqués ?

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 13:32
      @baldis30,

       Un peu à côté ?
       Ah bon...
       Vous êtes aussi peut-être comme Salvini qui disait que c’est l’Europe qui est en faute ?
       Amusant tout plein.
       Quand on est en territoire italien ou autre on ne cherche pas les responsables ailleurs que sur le sol où les problèmes se posent.
       C’est de l’ingérence dans les affaires d’Etats et vous savez très bien que l’Europe n’est pas fédérale à parler d’une seule voix.
       Le souci de la sécurité, il ne faut pas le chercher ailleurs.
       Les autoroutes françaises sont gérées comme il est indiqué sous ce lien

       

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 13:33

      Trois groupes se partagent une grande partie de la gestion des autoroutes en France :

      • Vinci Autoroutes,
      • Groupement Eiffage – Macquerie,
      • Abertis.


    • velosolex velosolex 16 août 2018 16:14

      @L’enfoiré
      Apparemment c’est ce groupe ’ atlantia" qui gère l’autoroute A 10 en France. 

      Mais avec tout le fric qu leur coule entre les pattes, l’entretien bien sûr ne peut qu’être que Nikel, bien sûr. Ou alors c’est à rien n’y comprendre. 

    • baldis30 16 août 2018 16:14

      @L’enfoiré
       bonjour,

      OUI JE DIS ET JE MAINTIENS ! La responsabilité de ceux qui dirigent de fait EST TOTALE ET ENGAGEE ! Donc celle de la Commission !

      Il suffit de lire l’article d’un philosophe canadien J.D. Bishop « La responsabilité des dirigeants de société dans les catastrophes » pour en être non pas convaincus mais SURS ! et encore SURS la traduction a été faite en français et publié vers 1992 dans Sécurité revue de Préventique devenue Préventique !

      Ô cette traduction n’a fait plaisir à personne ! ... parce qu’elle est dure, et encore dure ! Hors qui dirige l’Europe, sinon une commission qui a tous les pouvoirs, et n’est contrôlée par personne !Autrement dit l’archétype de la COMMISSION STALINIENNE... Vous approuvez le stalinisme ... si c’est votre goût ...

       Lorsque vous aurez une catastrophe de barrage parce que la ^privatisation voulue et le profit sur le dos de la sécurité vous partira sur la g.... ou celle de vos enfants ne venez pas vous plaindre ....

      Parce que selon vous il n’y a jamais eu de petits problèmes sur des barrages PRIVES lors de l’aiguade de novembre 1999 ... JAMAIS ..... JAMAIS .... JAMAIS ... alors j’ai dû photographier des fantômes et le rapport Lefrou ( voir D.F.) dont j’ai cité l’énormité grammaticale a eu des hallucinations ...

      En voulez-vous d’autres ... ? Y compris de barrages mis à sec par son exploitant parce que ... !

       Et vous estimez que les C.... de Bruxelles ne sont pas responsables ... pourquoi sont-ils payés alors ? pour faire embaucher leurs épigones et leurs amis par des sociétés nationalisées ?


    • velosolex velosolex 16 août 2018 16:19

      @velosolex
      On apprend ainsi que « Atlantia » fait partie du groupe Benetton, bien connu pour son humour douteux et provocateur, exploitant les drames et la misère du monde sur de belles et de moins belles images chatoyantes à l’œil, à vocation publicitaire, estampillées « united colours of Benetton ! »


      Voilà une belle occasion en partant d’une culture maison de faire une performance !

      Oseront ils ?

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 16:46
      @baldis30

      « l’archétype de la COMMISSION STALINIENNE... Vous approuvez le stalinisme ... si c’est votre goût ... »

      Ai-je l’impression d’approuver le stalinisme dans cet article qui parle du « Printemps de Prague » ?
      Lisez et vous comprendrez mon sentiment sur la question
      .
      Savez-vous ce qu’on disait du temps de l’URSS ?
      - Ils font semblant de me payer et je fais semblant de travailler.

      A quoi sert le C... de Bruxelles ?
      Je vais répondre comme le faisait Sarkozy en roulant des épaules....
      - Je vais vous le dire. Vous avez la réponse ici. Pour faire opposition à tout ce qui est vient de l’extérieur de l’Europe. Par exemple, des multinationales qui ne respecteraient pas les règles de la concurrence.
      Il ne faut pas rêver les responsabilités, sinon on aura toujours des cauchemars.

    • baldis30 17 août 2018 10:58

      @L’enfoiré
      je ne porte pas spécialement Salvini dans mes pensées mais ce n’est pas une raison pour rejeter ce qu’il a dit !

      Vous savez ce que cela veut dire « concurrence libre et non faussée » en matière de sûreté et de sécurité ..... le savez-vous ...... ?

       CELA VEUT DIRE ... MILICES PRIVEES

      dans le domaine technique comme dans le domaine policier !

      ça ne vous gène pas aux entournures morales ?


    • baldis30 19 août 2018 19:44

      @CN46400
      bonsoir,

      croyez vous qu’elle va être virée ? ou bien est-ce un effet d’annonce ?

      Avez-vous réfléchi aux dernières déclarations de la société chargée de l’entretien ?

      Elle a trouvé 500 millions d’euro en moins de 72 heures pour reconstruire le pont en technique métallique ? peut-on se passer d’une telle société qui a une telle confiance des banquiers pour trouver 500 millions en quelques heures ..

      FORMIDABLE ??? convenez-en .. sinon je vous prends pour un méchant européen !

       De plus en même temps elle connait le coût de la reconstruction, en a dressé les plans indispensables à la présentation d’un projet .... FORMIDABLE ??? convenez-en .. ! de tels génies c’est rarissime ! Et vous voudriez la virer ..... c’est vraiment pas gentil !  smiley


  • Tall Tall 16 août 2018 09:53

    T’inquiète pas mon canard, je suis là, il ne t’arrivera rien !

     
    ( sont comme ça les filles, z’ont besoin d’être rassurées )

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 10:03
      @Tall,
       Hier, j’ai revu le film « Il était une fois dans l’Ouest » que j’avais récemment enregistré.
       Quelle époque.... le western spaghetti.
       Il n’y a plus que Claudia Cardinale et Ennio Moricone 89 ans qui vient encore.
       Ennio vient chez nous dans deux mois,

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 10:04

      « qui vient encore. »
      Correction « Qui vivent encore.... »


    • Tall Tall 16 août 2018 10:14

      @L’enfoiré
       

      J’ai regardé le début de « Diabolo menthe » hier, mais j’ai zappé après 10 min
      Le film que tu évoque est génial, mais je le connais trop par coeur

      La nostalgie m’emmerde, ça fout les boules, je préfère me projeter dans l’avenir.
      Pour ça le transhumanisme, c’est chouette ( avec l’IA of course )
       
      Etre un vioque, c’est ne plus avoir de projet

    • zygzornifle zygzornifle 16 août 2018 10:15

      @Tall
       T’inquiète pas mon canard, je suis là, il ne t’arrivera rien !


      Canard laqué pour les Chinois et canard WC pour les Français ma poule ....

    • velosolex velosolex 16 août 2018 11:22

      @Tall
      Pour le moment la bêtise naturelle (BN) l’emporte largement aux points sur l’intelligence artificielle(IA)

      Notre candidat « viva la muerta ! » vient de passer avec brio l’épreuve de Montsanto, en doublant ses points grâce à son jodker, astucieusement sorti., et nous fait un bras d’honneur ...

      Non seulement on savait que cette saloperie donnait la mort, mais en plus on apprend qu’elle donne le cancer !....

      Le monde en est tombé le cul par terre. 
      Il vient de prendre dix ans de plus en une nuit !. 

      Des projets.. ? Réparer le pont bien sûr, avant de reprendre la circulation à 80, pour pas avoir d’ennui avec la police. C’est qu’ils veulent faire tomber le nombre de morts
      Poiur le moment, c’est réussi avec les vivants. 
      Juste un réglage de mire de la grosse Bertha

    • velosolex velosolex 16 août 2018 11:45

      @L’enfoiré
      C’était un film un peu lent, dans une époque cool, alors forcément avec le temps le train ne s’est pas arrangé. 

      On pouvait aller faire un tour au wc sans que les protagonistes aient simplement bougé un cil. 
      Je n’ai pas eu le courage de montrer ce film à mes gosses. J’aurais trop peur de me faire charrier sur l’époque baba cool
      . Morricone vient il chez nous en Ferrari ou en déambulateur ?....S’il a gardé son style de toute façon cela ne changera pas grand chose. 
      Joue t’il toujours de l’harmonica ?...Les dames de l’EPADH seraient contentes de danser, avant de jouer au bridge, au poker et au pendu. 

    • Tall Tall 16 août 2018 12:33

      @velosolex

      Pour le moment la bêtise naturelle (BN) l’emporte largement aux points sur l’intelligence artificielle(IA)

      C’est totalement vrai ... notre monde actuel est affligeant de connerie et d’ignorance
      D’où le projet d’IA générale... au moins ça, ça vaut le coup !

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 12:53
      @velosolex

       Oui, très lent pour notre époque d’agités qui ne font plus que tweeter pour s’exprimer avec une limite de caractères.
       Tout était dans le regard des interlocuteurs.
       Pourquoi avoir peur de montrer cela à des gosses ?
       Eux voient des morts avec des cascades et des explosions de partout.
       Ils ne connaissent plus que les relations humaines en dehors de la virtualité d’Internet et des jeux vidéos dans lesquelles s’est ajouté l’interactivité dans les tueries.
       Un bouquin que j’ai lu récemment et aimé, m’a donné le titre d’un de mes billets « Le temps est assassins »..
       Je ne connais pas le moyen de locomotion de Morricone, Je pencherais plus pour une Rolls Royce.
       Il conduira l’orchestre chez nous au Heysel. Les tickets sont en vente.
       Non, comme je l’ai écrit, Charles Bronson ne joue plus de l’harmonica. Il joue au justicier dans un autre monde.
       .

    • L'enfoiré L’enfoiré 16 août 2018 13:51
      @Tall salut,

       J’ai commencé à regarder « Diabolo menthe . J’ai bien rigolé quand j’ai vu le lancement avec la petite qui racontait qu’elle avait fait l’amour. Elle avait embrassé sur la bouche. Elle s’est déshabillé, s’est étendue sur le lit et le garçon qu’a-t-il fait ?
       Il s’est mis à côté et à lu son Spirou. smiley

       Puis j’ai regardé un autre film enregistré récemment : « Gran Torino » avec Clint Eastwood
       Encore un qui ne s’est pas fait très progressiste.
       Mais très bon film tout de même puisqu’il montre les USA d’aujourd’hui..
       
       En fait, vu mon ex-profession liée au numérique, j’ai toujours été tourné vers les concepts tournés vers l’avenir.
       Mon côté « vintage » est venu bien plus tard, quand je surveillais la progression de version en version et que tout à coup, je trouvais que la compatibilité avait été oubliée puisque une fonctionnalité n’existait plus dans la dernière version.
       Comme tu dis, être vioque n’est pas un projet.

       L’IA ne me fait pas peur.
      Dans mon billet « Le manichéisme entre passé et futur », un interview de Laurent Alexandre explique très bien le phénomène

    • velosolex velosolex 16 août 2018 14:23

      @Tall
      J’ai bien peur que si cette IA artificielle est efficiente, la première tâche qu’elle assumera sera naturellement de se débarrasser de nous !


      Si elle ne le fait pas, j’irai porté plainte pour escroquerie. 


    • Ariane Walter Ariane Walter 16 août 2018 15:15

      @Tall


      je ne sais pas si le canard à rassurer c’est moi mais je vais faire comme si, puisque tu te veux rassurant !

    • Passante Passante 16 août 2018 15:33

      @Tall

      si jamais tu es joueur d’échecs

      il y a un phénomène IA aux échecs qui s’appelle Leela
      Leela joue contre d’autres ordis alors qu’elle a appris à jouer seule
      Leela dans le monde des échecs est en train à elle seule de devenir une révolution
      utilisation des pions adverses
      utilisation de l’espace 
      choix et amélioration des ouvertures
      sacrifices de dames ou de qualité pour des attaques foudroyantes
      Leela détruit des ordis parce qu’elle ne joue pas du tout comme un ordi.......
      ...intriguant.

      y’a un commentateur spécialiste de Leela sur youtube
      c’est là :


    • Tall Tall 16 août 2018 15:56

      @velosolex

       
      La vraie IA ne devrait pas ressembler au cerveau : aucune volonté autonome.
      Il n’y aura pas + d’analogie à faire entre cette « IA » et le cerveau qu’entre une mouette et un Boeing.
      A part que ça vole, tout le reste sera différent. On en changera peut-être même l’appellation.
       
      @passante
       
      Merci, sympa ... mais je ne m’intéresse qu’à l’IA générale, et là, le problème, c’est le sens commun : comprendre une réalité dont on ne connaît pas les règles d’avance
      On parle très peu de l’IA générale, et quand on le fait c’est pour dire des tas de conneries à cause des confusions avec le cerveau : sentiments, conscience ...etc ... maisil n’y aura rien de tout ça.

    • Tall Tall 16 août 2018 15:59

      @Ariane

       
      Moi je ne regarde plus jamais ce genre de news : ça n’apporte rien de bon et tu ne peux rien y faire.

    • velosolex velosolex 16 août 2018 16:23

      @Tall
      Je suis septique. J’ai trop lu Philipp K Dick. Le robot aura plus d’un tour dans sa sac à billes. C’est sous la menace d’un désintégrateur que je le ferais remettre ma baraque et ma bagnole en état. 


Réagir