Commentaire de Giordano Bruno
sur La mort fatale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Giordano Bruno 15 août 2018 22:15

Si des millions d’hommes mouraient tous les jours, l’espèce serait vite éteinte.


Voir ce commentaire dans son contexte