Commentaire de Ariane Walter
sur La mort fatale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ariane Walter Ariane Walter 16 août 2018 15:12

@Plus robert que Redford


Bonjour !

Votre propos est assez sombre. Je ne pense pas que les horreurs de la guerre du yemen nous liassent indifférents. Je ne pense pas que lire l’histoire de la guerre du Viet-Nam, voir les visages de ce peuple massacré ne nous touchent pas. 
Vous avez raison si l’on considère, malgré tout, que ce qui est plus près de nous nous touche davantage. L’ego, bien sûr !
Bien à vous !

Voir ce commentaire dans son contexte