Commentaire de Michael Gulaputih
sur Où il est question de souvenirs de jeunesse, de ralentisseurs et de démographie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michael Gulaputih Michael Gulaputih 18 août 2018 11:08

@microf

Non ce n’est pas mieux. Mais les allemands savent parer leur bétonnage de draperies écologiques.
De surcroît je n’y ai pas cet affect qui lie chaque être vivant à son lieu de naissance.

Au sujet de la douce France : j’aurais l’audace de vous suggérer de visiter la Sardaigne (du Nord) et vous subirez un retour dans le passé de 50 ans. C’est magique !

Ce lieu qui n’intéresse aucunement Rome a été soigneusement préservé de tout investissement que ce soit. Et pourtant les gens y vivent plutôt bien...

Voir ce commentaire dans son contexte