Commentaire de Michael Gulaputih
sur Où il est question de souvenirs de jeunesse, de ralentisseurs et de démographie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michael Gulaputih Michael Gulaputih 18 août 2018 12:37

@Macondo

 C’est devenu clair, ça pue le plein emploi ! J’en ai conclu que nous serons donc probablement là sans même changer de nom : le 99% des 500 millions ...



J’ai lu et relu plusieurs fois votre conclusion et je suis désolé de ne pas vous avoir compris. Pouvez-vous l’exposer de façon différente ?

Voir ce commentaire dans son contexte