Commentaire de McGurk
sur Sacré Mélenchon


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

McGurk McGurk 19 octobre 2018 10:29
C’est amusant que vous vous offusquiez de son attitude.

EM aurait largement de quoi être perquisitionné chaque matin étant donné les affaires louches qui lui collent de près et les personnes corrompues qui la composent. Bizarrement, ils sont au chaud et n’ont aucun problème.

Vous avez oublié un détail important dans toute cette affaire. Lesdites perquisitions ont eu lieu extrêmement tôt (même au domicile de l’intéressé), ont duré une éternité (au moins trois heures) et la police a prévenu le parti seulement trente minutes avant de débarquer. Il est logique que, dans ces conditions, Mélanchon ait pété un boulon. D’autant qu’on a même confisqué les téléphones portables (pourquoi ??) de ses collaborateurs.

Ensuite, le fait qu’il soit de par nature « théâtral » amplifie significativement la portée de l’incident. Mais il en va de tous les hommes politiques. La plainte déposée par le service concerné est, pour moi, totalement ridicule et je pense que derrière ce procédé il se cache, comme dit FI, un processus de déstabilisation, d’humiliation et de décrédibilisation des autres partis.

Il ne faut pas oublier que, même si Marine Le Pen est arrivée à truander au parlement européen, les autres partis ont dû également le faire. D’autant que la demande d’expertise psychiatrique du parlement est une véritable honte et entre justement en résonance avec cette affaire.

Sans ces partis - aussi imparfaits soient-ils -, il n’y a absolument plus d’opposition ou trop peu pour faire barrage à EM. Il y a alors de quoi douter du bienfondé de l’intervention et si elle ne menace pas, tout simplement, la démocratie. Parce que, faute de choix, les électeurs rééliraient le leader le plus « crédible » et organisé. Et, avec la mort du PS et de la droite, il n’existe personne en dehors d’eux...

Voir ce commentaire dans son contexte