jeudi 18 octobre 2018 - par siatom

Sacré Mélenchon

JPEG Il en va du sort des personnes sacrées comme de celui des vaches en inde, elles sont vénérées et intouchables au sens littéral du terme, ces dernières font même l’objet d’une zoolâtrie qui conduit les Hindous à révérer la queue de ces charmants bovins.

Nous ne pousserons pas le parallèle avec la gent humaine en souhaitant que le menu fretin amené à côtoyer ces bienheureux pousse l’idolâtrie jusqu’à la dévotion de l’appendice pénien de ces demi-dieux, mais au moins leur doit-on un minimum de respect car ils sont l’incarnation de la république au même titre que Marianne en moins sexy.

Il semble qu’on n’apprenne pas dans les écoles de police l’art et la manière d’approcher psychologiquement ces divins personnages à l’épiderme tellement sensible qu’ils ne supportent pas les contacts tactiles quand ils sont prodigués par les membres des forces de l’ordre.

Nous avons donc eu droit en direct au psychodrame des perquisitions filmé par le lider minimo et quelques autres vociférants insoumis dans une ambiance hystérique faisant parfois douter de la santé mentale de ses protagonistes.

S’il peut être légitime de remettre en cause l’impartialité de la justice et sa totale indépendance à l’égard du pouvoir politique notamment quand on se remémore le mur des cons où d’ailleurs aucun représentant de la FI n’était épinglé, on se souvient que quasiment toutes les formations politiques ont dû subir, au cours des années ces perquisitions parfois brutales mais légales.

Nous n’avons pas souvenir de déclarations du candidat Mélenchon s’émouvant de ces pratiques lors des perquisitions chez Fillon, Sarkozy ou Marine Le Pen mais au contraire, il s’en était même réjoui bruyamment en déclarant sur France 3 en mars 2017 « Ils ont bonne mine, les défenseurs du parti de l'ordre et de la justice ! Les voilà, celui-ci (désignant Fillon ) qui ne veut répondre de rien, qui appelle à l'émeute contre la justice, l'autre, Madame Le Pen, qui refuse les convocations et montre du doigt les fonctionnaires de police qui veulent l'intercepter (rires). Ah ! Ils ont bonne mine ! » ?

Enfin, pour que l’arroseur soit bien arrosé après cette période de longue sécheresse rappelons également, même si c’est cruel, qu’en mai 2017, il signait la charte éthique de l'association Anticor - qui lutte contre la corruption. Parmi les propositions, supprimer l'inviolabilité dont bénéficient le Président de la République et les parlementaires.

Si Mélenchon est certes un sacré personnage, il est loin d’atteindre la sacralité dont il veut revêtir sa personne nimbée de l’auréole ‘’gauche divine’’ mais un simple pécheur par omission où peut être, accordons lui les circonstances atténuantes, tout simplement amnésique. 

 

 



74 réactions


  • Séraphin Lampion Chourave 18 octobre 2018 18:14

    « la dévotion de l’appendice pénien de ces demi-dieux » a fait l’objet de rituels chez Dédé la Saumure que je vous convie à contacter si vous avez envie de participer aux prochaines bacch-anales !


  • Laulau Laulau 18 octobre 2018 18:33
    toutes les formations politiques ont dû subir, au cours des années ces perquisitions parfois brutales mais légales.

    Ça c’est vous qui le dites, les autres perquisitions ont été faites avec un juge et pas un magistrat du parquet, les autres ont pu être présents tout au long de la perquisition, ils ont eu accès au dossier. Et alors en ce qui concerne LRM on les a prévenu la veille et on a reporté parce que la porte du local était fermée... quelle brutalité !

    • siatom siatom 18 octobre 2018 19:06

      @Laulau


      Ça c’est vous qui le dites,

      C’est d« une logique implacable, c’est effectivement moi qui le dis. Les insoumis aiment la position victimaire dont Marine Le Pen a fait longtemps son beurre ? mais en l’occurrence elle a trouvé son maître.

      Etait-il agressé violemment quand a il fait preuve de mépris à l »encontre d’une journaliste de sud-ouest allant jusqu’à railler son accent ?

      L’ami du peuple qui se moque des accents du terroirs, il faut que votre champion se ressaisisse.


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 octobre 2018 21:14

      @Laulau

      l’accord du perquisitionné est obligatoire si la perquisition se déroule , comme ici dans le cadre d’une enquête préliminaire. Dans ce cas, l’article 76 du Code de procédure pénale prévoit que :

      « Cet assentiment doit faire l’objet d’une déclaration écrite de la main de l’intéressé ou, si celui-ci ne sait écrire, il en est fait mention au procès-verbal ainsi que de son assentiment ».


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 octobre 2018 21:17

      @Pere Plexe
      d’autre part, à supposé que la perquisition soit légale (j’en doute) il était formellement interdit d’empêcher le député JLM d’accéder aux bureaux de son parti :

      « Aucun membre du Parlement ne peut faire l’objet, en matière criminelle ou correctionnelle, d’une arrestation ou de toute autre mesure privative ou restrictive de liberté qu’avec l’autorisation du Bureau de l’assembléedont il fait partie. Cette autorisation n’est pas requise en cas de crime ou délit flagrant ou de condamnation définitive. »



    • Pere Plexe Pere Plexe 18 octobre 2018 21:35

      @Pere Plexe
      Et ce n’est pas le moindre paradoxe que de voir de prétendus impertinents reprendre la communication de l’Elysée.

      Préférant retenir de cet événement la réaction de la victime plutôt que la grave atteinte à la démocratie.

    • siatom siatom 18 octobre 2018 23:30

      @Pere Plexe


      Votre plaidoirie est louable et vous honore mais iil semble que certains à la FI n’approuvent avec le même enthousiasme enthousiasme les méthodes du lider minimo, telle une élue présente qui ne ne manque de se faire rabrouer comme le montre cette vidéo.


    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 2018 09:14

      @siatom

      « ......avec le même enthousiasme enthousiasme .... »
      Vous bégayez cher Siatom . ? où est-ce l’accent de votre région ? ......je me moque , je me moque , mais je suis sûr que vous n’en prendrez pas ombrage ...vous , .vous n’êtes pas une « vache sacrée » dotée d’une carte de presse..
      Vos billets sont toujours bien « troussés » mais , je trouve par contre que pour « une fois sais-tu ! » ( mon foutu accent belge) vous manquez d’originalité en ne faisant que reprendre des infos que pratiquement tous les journaux de France et de Navarre ont déjà largement commentées.
      Vous aurez remarqué qu’une colère de JLM règle absolument tous les problèmes en France : les inondations , l’avenir des retraites etc ...c’est réglé puisqu’on n’ en parle plus Non ?
      J’espère que vous saurez vous ressaisir pour votre prochain billet car j’apprécie votre humour.
      @+

    • Laulau Laulau 19 octobre 2018 09:23

      @siatom
      Bon je vois que vous ne répondez pas aux questions et que vous changez de sujet. Votre seul sujet est donc la campagne anti-Mélenchon. Au revoir.


    • siatom siatom 19 octobre 2018 09:49

      @jmdest62


      vous bégayez cher Siatom . ? où est-ce l’accent de votre région ? ......je me moque , je me moque , mais je suis sûr que vous n’en prendrez pas ombrage ...vous , .vous n’êtes pas une « vache sacrée » dotée d’une carte de presse..

      Non je ne prétends pas à la sacralité mais les quelques citations auxquelles vous faites allusion, je les avais lues et entendues à l’époque où elles avaient été prononcées et il me fallait ( mémoire parfois défaillante) en retrouver l’intégralité pour illustrer mon propos sur l’incohérence de l’attitude du lider minimo .Cela s’appelle des sources.

      A ce sujet, quelqu’un en modération m’a rappelé le fameux texte du pasteur Martin Niemöller que je vous mets ci-après concernant la lâcheté de certains intellectuels allemands pendant le régime nazi même si la situation n’est bien entendu pas comparable.Non seulement, il n’a pas protesté mais il s’est réjoui.
       
      J’essaierai néanmoins dans un prochain billet de ne pas vous décevoir.

      «  Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

      Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

      Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.  »



    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 2018 10:00

      @siatom

      « .....pendant le régime nazi même si la situation n’est bien entendu pas comparable. »
      Petite allusion perfide du gentre « ya pas d’fumée sans feu » ....vous n’avez pas de carte de presse mais vous pourriez postuler ...vous maitrisez visiblement les ficelles de la profession .
      @+

    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 2018 10:06

      @siatom

      Cela s’appelle des sources.
      Les sources qui reprennent des sources provenant d’autres sources....comment ça s’appelle dites-moi ?
      @+

    • siatom siatom 19 octobre 2018 10:11

      @jmdest62


      Des sources incontestables peut être ? Me trompé-je ?

    • siatom siatom 19 octobre 2018 10:14

      @jmdest62


      .vous maitrisez visiblement les ficelles de la profession .

      Si vous le dites, ce serait un moyen d’améliorer ma retraite amputée par Macron.

    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 2018 11:59

      @siatom

      Des sources incontestables peut être ? Me trompé-je ?
      Je vous soupçonne de jouer à l’ignorant car je suis sûr que vous connaissez ce petit test ( en forme de jeu) qui consiste à faire transmettre une histoire de personne en personne (bouche à oreille) et la déformation du message initial qui en résulte
      Quand en plus on rajoute une pincée de mauvaise foi et un zeste de parti pris ...on obtient votre article.
      Mais vous êtes malin , vous enrobez tout ça dans de l’humour pour que ça passe mieux.
      @+


    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 2018 12:01

      @siatom

       pigiste pour « Valeurs actuelles » ...ça vous irez bien . Tentez on ne sait jamais .
      @+

    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 2018 12:04

      @siatom

      ma retraite amputée par Macron
      et vous tapez sur JLM pour vous venger ??!! j’comprends pas la cohérence de votre démarche
      ...trop subtil pour moi .
      @+

    • siatom siatom 19 octobre 2018 12:13

      @jmdest62


      ça vous irez bien

      Si mon humour vous à déçu, là c’est votre grammaire qui me chagrine.

      Sur cette déception mutuelle je demande le divorce épistolaire et je vous quitte en souhaitant que vous retrouviez sur agoravox un correspondant mieux assorti.

    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 2018 12:17

      @siatom

      Bien vu ...mais « petits bras »
      @+

    • Alren Alren 19 octobre 2018 13:39
      @siatom

      « L’ami du peuple qui se moque des accents du terroirs, il faut que votre champion se ressaisisse. »

      JLM est très intelligent, il voyait bien que cette journaliste lui était hostile.
      Il ne s’est pas moqué de l’accent non-parisien, lequel tend à s’imposer depuis l’apparition de la radio, mais d’une personne qui veut gagner sa vie en étant complaisante avec les puissants, elle qui est aussi victime de la politique macronienne.

      C’est très semblable à une prostitution morale et moi aussi j’ai de l’hostilité pour ces individus-là.

      Je suis sûr même qu’en entendant l’accent chantant (pour nous) et ensoleillé des vieux Marseillais, il éprouve de la sympathie pour eux.

      Mais comme il n’y a pas de casserole à accrocher à JLM avant les EUROPÉENNES qui promettent une déculottée à Macron et aux macronistes, nos ennemis à nous membres de la FI (et j’emmerde les fics qui verront mon nom sur les fichiers volés) montent en épingle le moindre fait qui peut ternir l’image de Mélenchon.

      Les minables !!! Les salauds !!!



    • siatom siatom 19 octobre 2018 13:56

      @Alren


      JLM est très intelligent, il voyait bien que cette journaliste lui était hostile.

      Merci pour cette explication de texte , je m’endormirai ce soir plus intelligent que je ne m’étais levé.

      Si je comprends bien votre raisonnement, une journaliste avec un accent déplorable du sud ouest qui met le cordial Jean Luc devant ses contradictions est une journaliste hostile. Dans ce cas je suggère qu’il réserve ses déclarations aux cireurs du pompe du ’’ Le Media’’

    • Cadoudal Cadoudal 19 octobre 2018 14:43

      @siatom

      François Molins expliquait à l’association de lutte contre la corruption Anticor que "les surfacturations dénoncées [par la CNCCFP, ndlr] tendent à faire sérieusement suspecter l’existence de manœuvres délibérées destinées à tromper l’organe de contrôle aux fins d’obtenir des remboursements sans cause« . Et indique avoir  »diligenté une enquête préliminaire qui est toujours en cours« .

      Chikirou chez les flics..

      Si toutes les beurettes du Duce doivent y défiler, on a pas fini.

      Le Duce plaide l’innocence :

       »Je pensais qu’elles m’aimaient pour mon physique."

    • Cadoudal Cadoudal 19 octobre 2018 15:00

      @Cadoudal

      Les barbouzes Macroniennes s’intéressent aussi au testament de Jean-Marie :


      Moi j’attends le tome 2 de ses mémoires.

      Mais je suis pas pressé, Dalc’h Mad Jean-Marie...

  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 octobre 2018 18:57

    Ayant l’accent chti je ne puis critiquer Melanchon . En plus suis blond ...je cumule. .


    • siatom siatom 18 octobre 2018 19:08

      @Aita Pea Pea


      Effectivement, il serait malvenu d’oser critiquer le lider minimo de la FI avec de tels handicaps..

    • aimable 18 octobre 2018 21:02

      @Aita Pea Pea

      moi je cumul encore plus puisque je suis normand .
      sincèrement ce type est fou a lier , il fait peur .

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 octobre 2018 21:17

      @aimable Y se cherche ...un coup Blier ...un coup Gabin ...un coup Fernandel ...etc

      .


    • Cadoudal Cadoudal 18 octobre 2018 21:42
      @Aita Pea Pea

      Après une longue adolescence tumultueuse, Jean-Luc à fini par se trouver...
      Jean-Luc s’est trouvé bon das le rôle de la racaille de base.

      Du mimétisme électoral ?

      « Touche moi pas ! »












    • Pierre Sanders Pierre Sanders 18 octobre 2018 22:38

       Je n’ai jamais trop su que penser de Mélenchon. Maintenant, je sais.

       

      Curzio Malaparte a intitulé le chapitre consacré au Führer, dans sa Technique du coup d’Etat : Hitler, une femme

       

      Mélenchon, une femme – ça colle

       

      Tout le contraire de l’homme à qui je prêtais une bonne mentalité du fait de son mépris des journalistes.

       

      La raison de sa disgrâce ? Son comportement obscène lors de la perquisition de son « local ».

       

      Quand on pense au bénéfice qu’aurait tiré un homme intelligent, réfléchi, un peu vicieux quand même, maître de ses nerfs, de cet incident : un triomphe national et une consécration internationale.

       

      La scène : une cage d’escalier pleine de monde, l’abruti(e) Mélenchon qui grimpe les marches en éructant, Bousculades, cris, un spectacle navrant.

       

      Rejouons la scène avec Paul Meurisse…

       

      - Bien le bonjour, Messieurs de la maréchaussée.

       

      Un temps :

       

      - Puis-je m’asseoir et vous observer ? Après tout, c’est moi qui vous paie, n’est-ce pas ? Je surveille votre fouille, et, en même temps comme aime faire le roi Jupiter, je m’assure qu’il est fait bon usage de mon argent.

       

      C’est le buzz planétaire avec sous-titres, jusqu’en tagalog, en telugu et en sebuano

       

      Dans une certaine mesure, le primate Mélechon, déchaîné, cramoisi, esclave de ses nerfs, est la honte de la France, comme Sgarbi est la honte de l’Italie. On plaint sa femme, on se demande si cet hystérique, bouffi et écarlate, parvient à se retenir avant les coups et, sinon, combien ça lui coûte pour que sa carrière politique ne soit pas brisée net ?

       

      https://www.youtube.com/watch?v=AfWu8xRf3Mk

       

       

      N’oublions jamais qu’il y a quelque chose qui cloche dans une société où ce genre de créatures, aussi instruites et cultivées l’une que l’autre (Sgarbi est critique d’art et diplômé en philosophie), l’une de droite (13 changements de parti pour Sgarbi), l’autre de gauche, sont également libres de sortir sans muselière, de rencontrer des dames, de les séduire, de les saillir et même – horresco referens – de les engrosser. Elles ont le droit de vote et d’éligibilité, et, quand on est Sgarbi on peut être assesseur aux biens culturels sur la terre qui vit naître Bellini, Scarlatti, Pirandello (prix Nobel de littérature 1934) et Quasimodo (prix Nobel de littérature 1959), et, pire encore, secrétaire d’Etat au ministère des biens et des activités culturelles du pays de Michel Ange, de Léonard de Vinci, de Palladio, de Cellini, de Monteverdi…

       

      Maintenant, à mes frères hommes, qui ont conservé l’exclusivité du port du pantalon, je donne un truc qui fait des merveilles - je parle d’expérience – si vous avez une femme qui aime les scènes de ménage, les provoque, use de la pire mauvaise foi – une leurs spécialités – pour vous faire bondir, agissez comme suit : sans prononcer une parole, prenez le collier du chien, mettez le collier au chien et sortez pendant une heure. Ensuite, chose très importante, attendez qu’elle prenne l’initiative de parler, ne faites pas le premier pas – il n’y a pas de gouzi-gouzi qui tienne - Il m’est revenu, après ma première « fugue », que ma petite femme, je l’adore, l’avait jouée fanfaronne auprès d’une copine à elle :

       

      - Il part, mais je m’en fous, je sais qu’il revient.

       

      Après trois ou quatre applications de ma trouvaille, elle n’allait plus avoir à s’en foutre de quoi que ce soit, le message avait passé : quand on me cherche, on me trouve pas. En ainsi entra-t-on dans l’ère de la sérénité matrimoniale. Elle dure toujours.

       

      P.S. – Je ne sais pas comment ça fonctionne, je n’ai pas le temps, cette semaine, j’offre  qui la veut l’idée du lancement d’un sondage* : - Pensez-vous que Jean-Luc Mélenchon, président du groupe FI à l’Assemblée nationale, batte sa femme ?

       

      * Passez par Tor, éventuellement

       

      Ne pas oublier que ça peut le cramer politiquement, alors ceux qui l’aimeraient bien sont prévenus, Les autres aussi.


    • Cadoudal Cadoudal 18 octobre 2018 22:48
      @Pierre Sanders
      Merci pour Sgarbi, un beau spécimen...


      Sinon, ça fait bien longtemps que le sémillant sénateur ne sait plus quelle beurette est sa femme...




    • Pierre Sanders Pierre Sanders 18 octobre 2018 23:00

      @Cadoudal

      Projet de sondage gratuit en ligne, à saisir de suite

       Au vu de la violence incontrôlée dont il est capable - Pensez-vous que Jean-Luc Mélenchon, président du groupe FI à l’Assemblée nationale, batte sa femme ?

      * Passez par Tor, éventuellement

      Se souvenir que ça peut le cramer politiquement, alors ceux qui l’aimeraient bien sont prévenus, Les autres aussi.


    • Cadoudal Cadoudal 18 octobre 2018 23:11

      @Pierre Sanders

      Il est archi cuit le sénateur.

      Il va essayer de capter le vote des colons, mais y a déjà Hamon sur le coup...

      La seule question qui se pose, est celle de son remplaçant dans le cœur des gauchistes indigènes..



  • Clouz0 Clouz0 18 octobre 2018 18:58
    L’arroseur arrosé ?
    C’est grave ça !
     
    J’ai peur que cet article n’outrepasse grandement les permissions d’humour couramment admises sur ce site. À moins que l’auteur ne bénéficie d’une dérogation exceptionnelle ?

    Dans le doute je le signale et je demande le retrait immédiat de cet article violent et anti liberté d’éructation Mélenchonienne. 

    • siatom siatom 18 octobre 2018 19:12

      @Clouz0


      Vous avez raison mais je suis tout à fait pour la liberté d’éructation de Mélenchon qui est son fonds de commerce qu’il semble avoir piqué à Marine ce qui prouve qu’en parfait libéral il joue à merveille la concurrence.

    • zygzornifle zygzornifle 18 octobre 2018 19:15

      @siatom


       Plutôt au père Lepen , c’est du théâtre a 2 balles car lors du croisement méluche manu notre méluche a fait pchitttt...

    • siatom siatom 19 octobre 2018 08:57

      @Alavavite

       
      Déjà le fonctionnaire de police était un exemple de modération

      J’ai trouvé celui qui faisait face au lider minimo très zen sous les vociférations. Peut être s’agissait-il d’un bouddhiste ?

  • zygzornifle zygzornifle 18 octobre 2018 19:13

    Il y aurai plus de Mélanchon le gouvernement regarderait a 2 fois avant de mettre ses réformes néfaste en application ....


    • siatom siatom 18 octobre 2018 19:16

      @zygzornifle


      S’il n’y avait pas Mélenchon il faudrait l’inventer.

    • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 2018 08:51

      @siatom


       J’espère que l’on pourra fabriquer des IA aussi vociférantes , la j’achète tout de suite le robot de la FI ...

    • siatom siatom 19 octobre 2018 12:27
       Bonjour Odin

      « Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus, c’est au delà de mes forces... »

      Il faut avoir un peu de compassion pour ce leucophobe, vous ne voulez tout de même pas sa mort ou sa déportation en Scandinavie.

    • Odin Odin 19 octobre 2018 12:57

      @siatom

      La « mort médiatique » de ce leucophobe me suffirait amplement.

      Quant à sa déportation en Scandinavie, je suis contre, comme il le dit lui-même, il ne pourrait y survivre, cela en ferait un martyr.

      Je préférerai, pour soigner sa mythomanie, l’envoyer 6 mois dans une zone de non droit dans le 9-3 avec comme seul revenu celui du RSA.


  • JMBerniolles 18 octobre 2018 20:46
    Là, l’humour est un peu lourd… 

    Normal, la situation n’est risible pour personne.
    L’avenir dira si cet épisode où Mélenchon s’est bien fait habiller, comme Fillon mais celui-ci avait prévu son propre approvisionnement, par ses « amis » les journalistes, aura le même impact sur sa réputation que le débat du second tour pour Marine Le Pen, mais il n’en sortira pas indemne.

    Cela nous laisse avec un paysage politique dévasté. JLM et MLP n’étaient que des oppositions de façade, mais les gens l’ignoraient… Avec un pouvoir qui devient de plus en plus autoritaire.
    Je ne sais pas si demain, l’humour même dont Coluche a montré qu’il pouvait être une base politique, ne sera pas poursuivi par la police de la pensée sur le mode orwellien. Attention à vous monsieur Siatcom ...

    • siatom siatom 18 octobre 2018 21:06

      @JMBerniolles


      L’humour dit-on est la politesse du désespoir. L’humour peut avoir parfois une dimension tragique comme votre commentaire semble le suggérer (. Normal, la situation n’est risible pour personne). 
      En tout cas je fais mienne cette définition que j’ai lu quelque part « c’est une disposition d’esprit qui fait que l’on parle avec gravité des choses frivoles et avec légèreté des choses sérieuses ».

      Pour la police de la pensée, si elle venait à perquisitionner dans mon cerveau. je reprendrai les arguments de Mélenchon en les adaptant à la situation

    • agent ananas agent ananas 19 octobre 2018 04:46

      @JMBerniolles
      Je ne sais pas si demain, l’humour même dont Coluche a montré qu’il pouvait être une base politique, ne sera pas poursuivi par la police de la pensée sur le mode orwellien.

      Euh, avez vous entendu parlé de Dieudonné ? Etiez vous dans le coma ces quinze dernières années ?


    • JMBerniolles 19 octobre 2018 09:22

      @siatom

      L’humour est une manière distante de voir le côté comique des choses.... Donc il faut pouvoir maintenir une attitude distante. Cela peut être une force. Par exemple si Melenchon avait pris cette affaire avec humour, cela aurait été beaucoup mieux pour lui.... Mais je pense qu’il manque beaucoup d’humour... Son lamentable cinéma avec la journaliste au bel accent chantant vient de le mettre en évidence si besoin est.


    • JMBerniolles 19 octobre 2018 09:33

      @agent ananas



      J’avoue que je ne connais pas du tout Dieudonné, ni en tant qu’humoriste ni pour le reste… 

    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 2018 12:34

      @JMBerniolles

      Avez vous bien écouté ?
      Pour moi JLM se moque surtout (et ensuite s’exaspère) de la question alambiquée et piégeuse de la journaliste ....Il fait pareil avec Bourdin et MLP fait la même chose quand un« journaleux » , sous couvert d’informer, ne cherche qu’à piéger. et ils ont tous les deux raisons de remettre ces« journaleux » à leur place.
      @+



    • JMBerniolles 19 octobre 2018 15:53

      @jmdest62


      Non je n’ai pas écouté. J’ai juste vu des commentaires… Cela ne m’intéresse pas du tout, ces péripéties. La signification profonde, notamment l’asservissement de la justice, un pouvoir en perte de vitesse qui devient autoritaire.., je la connais depuis longtemps. 

      Ce ne sont pas des choses comme ça qui établiront mon jugement sur Mélenchon.
      Je le connais, ainsi que sa clique, qui a évolué et pas dans le bon sens, depuis très longtemps.
      J’ai vu comment le PG s’est monté,... Mélenchon est un personnage creux, avec une certaine éloquence si on ne creuse pas trop son discours (comme celui de Marseille) dont les déclarations sont souvent contradictoires (qui sont d’ailleurs utilisées dans cette affaire d’une manière j’avoue assez amusante), et nulles dans le domaine de l’énergie et de l’économie.
      Je ne lui demanderai pas de tout savoir, mais il est incapable de vraiment prendre en compte les avis qui ne vont dans son sens, du moment…. 

      Ceci dit pour être complet, j’admets que dans son mouvement il y a une majorité de personnes pour le progrès social et humain. 


    • Cadoudal Cadoudal 19 octobre 2018 16:12

      @jmdest62

      « Ceci dit pour être complet, j’admets que dans son mouvement il y a une majorité de personnes pour le progrès social et humain. »

      Il a reçu le soutien de Martin Bouygues :

      Gérard Davet : « Il y a un slogan en Seine-Saint-Denis : ’une mosquée, trois mandats’ »


  • Christian Labrune Christian Labrune 18 octobre 2018 22:23
    Siatom,

    Je ne manque jamais d’approuver vos article, mais pour cette fois, je suis un peu choqué. On croirait que vous n’avez jamais été enfant et que vous n’avez jamais fait un caprice, jamais hurlé dans la maison au point d’emmerder tout le monde parce qu’on voulait vous faire manger de la purée ou du veau et que vous auriez aimé ce jour-là avoir autre chose dans votre assiette. Je suis bien persuadé que si on se livrait à une petite enquête auprès de vos proches, on ne tarderait pas à se rendre compte qu’entre trois et cinq ans, vous aurez vous aussi bien souvent mérité des baffes. N’essayez pas de le nier. Vous n’êtes nullement amnésique, vous préférez simplement, par mauvaise foi, refuser de vous en souvenir. Moi qui vous parle, je me souviens encore d’une scène abominable que je n’hésiterai pas à confesser ici même, et pour montrer l’exemple. Je devais avoir quatre ans, on voulait que j’embrassasse une vieille cousine assez hideuse, un peu obèse, avec de la barbe au menton. Je refusai. On me poussa vers elle, mais au lieu de la baiser, je lui flanquai un grand coup de pied dans le tibia, à cette pauvre vieille. Ce souvenir atroce, et le petit scandale qui en résulta, cela me réveille encore quelquefois et me poursuivra probablement jusqu’au tombeau.

    Pourquoi, enfant, avez-vous pu être irresponsable, voire cruel, comme j’avoue l’avoir été - et Saint-Augustin aussi dans ses Confessions !-, et pourquoi ne pas pardonner au leader de la FS un petit délire momentané de toute-puissance bien caractéristique des enfants dès lors que, quittant le petit parc où ils se traînaient à plat-ventre sur des couvertures, ils découvrent enfin la station debout et commencent à pouvoir aller de l’avant ?

    Au reste, vous l’appelez le lider « minimo ». Vous reconnaissez donc bien que c’est un « minime », comme on dit dans les associations qui s’occupent d’initier au sport les petits enfants. Dès lors, ne soyez pas de mauvaise foi, et ne traitez donc pas ce pauvre Jean-Luc comme un adulte responsable de ses actes. Comme nous tous, Il grandira, il deviendra plus sage, et quand il regardera les petites vidéos tournées par des proches que sa puérilité charmante attendrissait, nul doute qu’il s’exclamera en riant, comme nous l’avons tous fait : comment peut-on être si bête, à cet âge ?

    • siatom siatom 18 octobre 2018 23:17

      @Christian Labrune


      Je confesse que parfois la puérilité du Lider Minimo m’agace, tous ces enfantillages alors qu’il est promis au plus bel avenir et il est capable de gâcher son avenir et le nôtre.

      Avec à lui la barre nous pourrions devenir l’eldorado, que dis- je le Vénézuela européen. Cela fait rêver, c’est encore possible mais il faut qu’il se reprenne.

    • Cadoudal Cadoudal 18 octobre 2018 23:26
      @siatom
      On a pas les moyens de se payer ce luxe :


      Certains avaient les moyens de se payer le paradis de l’Homme Nouveau, mais les gueux ont refusé :

      Climatosceptique, fan de Margaret Thatcher, de Ronald Reagan et d’Elvis Presley, elle porte le crucifix autour du cou, comme un étendard de son combat pour la défense des valeurs chrétiennes, raillant les positions « gauchistes » de l’ancienne Eglise d’Etat, favorable au mariage gay et aux réfugiés.




    • Cadoudal Cadoudal 18 octobre 2018 23:30

      @Cadoudal

      La conseillère de « Statistics Norway » estime qu’une politique d’asile plus stricte rend la Norvège moins attrayante. « L’effet de signal d’une politique d’immigration plus stricte pourrait avoir eu une incidence sur la réduction ».


    • Christian Labrune Christian Labrune 19 octobre 2018 09:14
      @siatom

      Je suis très heureux de vous voir revenir à de meilleurs sentiments et je n’en attendais pas moins de l’homme de gauche tolérant et généreux que vous êtes. J’ai un peu de scrupule à dire ça parce qu’en faisant ici votre éloge, c’est un peu le mien aussi que j’esquisse, mais la vérité doit toujours prévaloir, même sur le vertueux désir de rester modeste. L’essentiel est bien que nous partagions tous le même rêve d’une France qui pourrait devenir, sous la sage direction d’un lider devenu enfin « maximo », un nouveau Vénézuéla. Le paradis terrestre est enfin à notre portée.

      Le petit Jean-Luc grandira, n’en doutons pas, et la petite colère de notre jeune ami du peuple est de bon augure, elle annonce la prochaine résurrection d’un Marat, d’un Robespierre, d’un Fouquier-Tinville.

      Vive Mélenchon !
       

    • siatom siatom 19 octobre 2018 10:05

      @Christian Labrune



      Votre commentaire est délicieux puisque vous rendez un vibrant et mérité hommage à l’humaniste que je suis en n’oubliant pas ,et c’est bien normal car vous le valez bien, un petit brin d’auto-flatterie.

       Par contre, j’ai trouvé le Vive Mélenchon ! un peu court et manquant de ferveur, je suggère d’y ajouter Hasta siempre lider maximo !

    • Christian Labrune Christian Labrune 19 octobre 2018 10:27
       Par contre, j’ai trouvé le Vive Mélenchon ! un peu court et manquant de ferveur, je suggère d’y ajouter Hasta siempre lider maximo !
      =============================
      @siatom

      Vous voudrez bien excuser ma première critique, un peu vive, de votre article. Je me suis laissé emporter par la très vive sympathie que Jean-Luc m’a toujours inspirée, et à adopter le ton assez ridicule d’un donneur de leçons, ce que je regrette bien sincèrement. A mon âge déjà fort avancé, il conviendrait de se garder de ces sortes de réactions épidermiques. Je ne le ferai plus.

      J’accède d’autant plus volontiers à votre revendication. Avec vous je crie - et trois fois !
      Hasta siempre lider maximo !
      Hasta siempre lider maximo !
      Hasta siempre lider maximo !

      Si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je me permettrai même d’ajouter :
      Allah akbar !


    • siatom siatom 19 octobre 2018 11:18

      @Christian Labrune


      Votre acte de contrition d’une évidente sincérité vous honore car vous avez su enfin reconnaître en moi le progressiste convaincu.

      J’émettrai quelques doutes sur votre foi en notre bien aimé lider maximo car votre enthousiasme à le célébrer me parait surjoué, quant à la formule qui conclut votre commentaire, permettez moi de la trouver incongrue par sa proximité avec la célébration de la personne sacrée et républicaine que nous chérissons tous les deux.

  • jakem jakem 19 octobre 2018 09:08
    @le figaro : « Fillon, Le Pen ,Mélenchon ... le parquet devrait traiter les opposants avec plus de respect »
    L’auteur , avocat ancien juge d’instruction a écrit un article empreint de bon sens ; à mettre sous tous les yeux.

    En voyant certaines images de Mélenchon j’ai pensé au vieux Le Pen. Et en l’entendant éructer « la République c’est moi » j’ai pensé à cette scène de « La chute » où Hitler exprime toute sa colère devant ses officiers généraux en les accusant tous de le trahir.

    Je me suis laissé embobiner par le blabla de Quatennens qui m’avait semblé convaincant jusqu’à ce que des souvenirs concernant cette commission de contrôle me reviennent et soient ravivés par les précisions données par plusieurs commentateurs à la télé.

    En définitive, ils ont menti de leur plein gré, le savent et s’étonnent qu’on mettent leur parole en doute ?

    Je suis satisfait de n’avoir jamais voté pour LE kamarade.

  • McGurk McGurk 19 octobre 2018 10:29
    C’est amusant que vous vous offusquiez de son attitude.

    EM aurait largement de quoi être perquisitionné chaque matin étant donné les affaires louches qui lui collent de près et les personnes corrompues qui la composent. Bizarrement, ils sont au chaud et n’ont aucun problème.

    Vous avez oublié un détail important dans toute cette affaire. Lesdites perquisitions ont eu lieu extrêmement tôt (même au domicile de l’intéressé), ont duré une éternité (au moins trois heures) et la police a prévenu le parti seulement trente minutes avant de débarquer. Il est logique que, dans ces conditions, Mélanchon ait pété un boulon. D’autant qu’on a même confisqué les téléphones portables (pourquoi ??) de ses collaborateurs.

    Ensuite, le fait qu’il soit de par nature « théâtral » amplifie significativement la portée de l’incident. Mais il en va de tous les hommes politiques. La plainte déposée par le service concerné est, pour moi, totalement ridicule et je pense que derrière ce procédé il se cache, comme dit FI, un processus de déstabilisation, d’humiliation et de décrédibilisation des autres partis.

    Il ne faut pas oublier que, même si Marine Le Pen est arrivée à truander au parlement européen, les autres partis ont dû également le faire. D’autant que la demande d’expertise psychiatrique du parlement est une véritable honte et entre justement en résonance avec cette affaire.

    Sans ces partis - aussi imparfaits soient-ils -, il n’y a absolument plus d’opposition ou trop peu pour faire barrage à EM. Il y a alors de quoi douter du bienfondé de l’intervention et si elle ne menace pas, tout simplement, la démocratie. Parce que, faute de choix, les électeurs rééliraient le leader le plus « crédible » et organisé. Et, avec la mort du PS et de la droite, il n’existe personne en dehors d’eux...

    • siatom siatom 19 octobre 2018 10:44

      @McGurk


      Il est logique que, dans ces conditions, Mélenchon ait pété un boulon.


      A force de péter les boulons il va finir par être entièrement démonté.

      Libre à vous de faire ici le plaidoyer de votre champion et à moi de le trouver pathétique.Lors de cette perquisition une députée FI très proche de lui Muriel Ressiguier n’a pas apprécie l’attitude de Mélenchon et de ses comparses en parlant de méthodes de voyou. Elle s’est fait rabrouer avec la courtoisie qui lui est coutumière.

      Les vidéos sont évidemment disponibles sur internet si on veut se donner la peine de chercher.

    • McGurk McGurk 19 octobre 2018 11:30

      @siatom


      Je ne fais l’apologie de personne. J’analyse simplement les faits.

      On ne peut pas demander à quelqu’un d’être calme lorsque la situation est hors norme. Vous prendriez tout ça de moins haut si on débarquait chez vous aux aurores, sans vous avertir ou presque (trente minutes ça fait court), pour faire une fouille approfondie de vos placards pendant des plombes - je pense qu’en trois heures ça devait être largement plié.

      D’ailleurs pourquoi spécialement eux ? Pourquoi la Justice n’a-t-elle pas enfoncé les portes d’EM avec toutes les affaires sales qu’ils ont sur les bras ? Le système est déséquilibré, on tape sur les uns pour faire plaisir aux autres. Si c’est ça la justice, la France n’a alors plus de système judiciaire.

      Les vidéos sont probablement choquantes mais elles ne montrent qu’une partie de la réalité. Parce que, sans prendre en compte le contexte - ce que vous ne faites pas -, on est très vite parti pris.

    • siatom siatom 19 octobre 2018 11:59

      @McGurk


      Les vidéos sont probablement choquantes mais elles ne montrent qu’une partie de la réalité. Parce que, sans prendre en compte le contexte - ce que vous ne faites pas -, on est très vite parti pris.

      Merci de nous aider à décrypter ces vidéos qui sont (probablement) choquantes pourquoi cette réserve ? Dois -je rappeler que ce monsieur était prétendant et l’est peut être encore au poste de la présidence de la république. Dans le genre grossier hystérique je ne lui vois qu’un concurrent, aujourd’hui à la retraite Jean Marie Le Pen.

      Quant aux marcheurs je fais remarquer que leurs alliés du Modem ont eu à subir en octobre 2017 une perquisition menée par des policiers de l’ Oclciff.
       
      Et pour ma part en qualité de Breton j’attends le sort judiciaire qui sera réservé à Ferrand depuis que son affaire rapidement étouffée dans l’œuf à Brest a été dépaysée à Lille.

      Si vous me lisez de temps en temps et notamment dans l’avant dernier billet vous pouvez constater que je n’épargne pas Macron et ses marcheurs.

    • McGurk McGurk 19 octobre 2018 21:46

      @siatom


      Je ne mettrais tout de même pas Mélanchon dans le même panier que Le Pen - qui est tout de même bien des crans au dessus pour ce qui est de ses dérapages. C’est surtout dû à la nature du bonhomme (« sang chaud » et cash) qu’au contenu de ses propos - bien que, parfois, je regrette certaines phrases qui gâchent sa crédibilité.

      Lorsque je vois le sort de Benalla (qui va certainement passer entre les mailles du filet) ou de tous ces types de EM qui ont pris les sénateurs pour des cons et qui ont menti (sous serment tout de même !), je sais déjà que toute l’enquête va passer à la trappe alors que la portée de l’affaire - avec tout ce qu’elle cache - est mille fois plus importante (dans le sens « grave ») que les dérapages de Mélanchon.

      D’où ma différenciation entre les deux partis^^

  • Kapimo Kapimo 19 octobre 2018 13:12
    "Si Mélenchon est certes un sacré personnage, il est loin d’atteindre la sacralité dont il veut revêtir sa personne nimbée de l’auréole ‘’gauche divine’’« .

    Je pense que Mélenchon est un vrai croyant, et sa réaction passionnelle face aux perquisitions me semble en etre un symptome. On voit bien qu’il a été très sincèrement touché par le fait d’etre traité comme un vulgaire criminel par des représentants de la république.
    Car sa religion, c’est la république. Et en tant que membre éminent du Grand Orient, il a toujours pensé pouvoir, pourvu qu’il respecte la loi, etre épargné par les combines politiciennes telle que ces perquisitions.
    Sa foi en la »fraternité" républicaine vient d’en prendre un grand coup.

    Ca, plus l’affaire Benalla et la démission de Collomb : il semble qu’il y ait de l’eau dans le gaz, entre les Macronistes et les Freres.



  • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2018 13:26

    @l’auteur, Si vous n’avez pas vu ce débat sur ARTE

    La justice est-elle indépendante du pouvoir politique ?

    Entre politique et justice, il y a de l’eau dans le gaz. Des perquisitions ont eu lieu au siège de la France insoumise et au domicile de son leader Jean-Luc Mélenchon, dans le cadre des enquêtes préliminaires ouvertes par le parquet sur les comptes de campagne. Mais cette procédure « légale et impartiale » fait écho à la perquisition ubuesque du domicile d’Alexandre Benalla à la suite de l’affaire éponyme. Nombreux sont les hommes politiques poursuivis à avoir dénoncé « l’instrumentalisation politique de la justice ». Parallèlement, la nomination du nouveau procureur de Paris semble intéresser au plus haut point Emmanuel Macron. Le président avait d’ailleurs annoncé en janvier dernier que « le Parquet doit garder un lien hiérarchique avec l’autorité politique ». Notre justice se mêle-t-elle trop de politique ? Nous en débattons avec Katia Dubreuil, présidente du syndicat de la magistrature, Mathieu Delahousse, grand reporter à L’Obs et spécialiste de la justice, ainsi que Me Patrick Maisonneuve, avocat pénaliste.


  • malko malko 19 octobre 2018 14:12

    Il paraît qu"il est en négociation avec les Talibans pour se réfugier en Afghanistan.

    Ils sont d’accord pour lui donner la grosse moquette rouge et les 3 fatmas, mais lui il trouve que 5 millions, c’est un peu cher quand même.

    • siatom siatom 19 octobre 2018 14:18

      @malko


      Il a raison de refuser alors que le Vénézuela et Cuba lui tendent les bras qui sont d’aussi belles démocraties que l’Afghanistan.

  • Tall Tall 19 octobre 2018 14:59

    Question juridique : Est-ce que Mélenchon a droit à une anesthésie avant la fouille anale ?


    • siatom siatom 19 octobre 2018 15:24

      @Tall


      Je crois pouvoir dire que si c’était le cas ce serait une première dans les annales des fouilles au corps effectuées par la police.

  • Claudec Claudec 19 octobre 2018 17:03

    « un simple pécheur par omission où peut être, accordons lui les circonstances atténuantes, tout simplement amnésique »

    L’amnésie est une chose, la perte de sang-froid en est une autre.
    N’ayant plus rien à voir avec la geste politicienne, aussi démagogique qu’elle puisse être, la perte du contrôle de soi-même démasque parfois des individus qui ne sont que des énergumènes, par conséquent irresponsables et indignes d’une quelconque représentation.
    S’il en est qui se reconnaissent en JLM, libre à eux, mais que la moindre partie du pouvoir d’un Etat risque tomber en de telles mains est une toute autre affaire.

  • jakem jakem 19 octobre 2018 17:56
    J’ai vu les 20 dernières minutes de la conférence de presse de Mélenchon, et, ma foie, j’ai envie de lui tirer mon chapeau.
    J’admire son intelligence, son talent et sa pugnacité et son insoumission qui le rend si énergique à se défendre.

    J’ai apprécié qu’il s’en prenne aux journaleux sur un ton peu amène en leur collant la face dans leurs blablas insipides ou systématiquement partisans et surtout rarement voire jamais fondés sur des recherches sourcées et vérifiables.

    Ses explications valent la peine d’être écoutées. Il a le mérite incontestable d’avoir repris le dessus après la perquisition et ses moments d’égarement inadmissible ( du genre « je suis sacré ! » ; je m’étais dit qu’il était peut-être même consacré ) en dénonçant des incohérences et en affirmant sa propre probité.

    J’apprécie qu’il se déclare seul responsable de tout et qu’il assume pleinement ses actes et ceux de ses fidèles car il est, et se dit, LE patron.
    Il ne se défile pas.
    Tout à l’opposé de la pusillanimité face à Macron à Marseille.

    Et je constate une fois de plus combien il est difficile de saisir LA vérité car les évènements sont anciens, tout n’est pas écrit-daté-signé-tamponné, et chaque parti ( je me demande si je ne pourrais pas écrire « chaque clan » ) veut se défendre et s’en tirer en écrasant l’autre.

    Rien que pour écrire ces quelques lignes sans préparation au brouillon, je peine à ordonner mes idées alors que je n’ai pas besoin de rédiger un argumentaire destiné à me disculper.
    Donc j’imagine, je ne peux pas m’en souvenir, la difficulté qu’il-y-a à se défendre au saut du lit et même plus tard , alors que tout est embrouillé, qu’on se trouve confronté à un système a priori hostile, et qu’on est révolté.

    Je tenais à écrire ces mots en faveur de Mélenchon car il mérite d’être défendu, même par moi qui ne suis pas un de ses Insoumis, et il a le droit de l’être officiellement par un avocat et de se défendre aussi lui-même.
    C’est trop facile de tirer sur un gibier blessé.

    Je pense que dans cette affaire il-y-a des torts partagés et qu’un bon nombre proviennent de notre système politique, et en l’occurrence plus particulièrement du financement des partis et des campagnes , de la Commission de vérification des comptes, et des procédures judiciaires engagés contre les politiciens.
    Dans un com précédent, sur ce fil j’ai indiqué un article d’un avocat à lire @le figaro où l’auteur propose la nomination d’un magistrat indépendant ne s’occupant que de ce genre d’affaires ; il développe un peu le propos, et surtout mieux que moi, et son idée est à retenir.

    Ceci dit, je ne suis toujours pas mélenchonniste, ni frontiste, mais je souhaite que ces deux formations puissent exister, jusqu’à épuisement de leur électorat, et être représentées à l’AN.

    Promenade avec Kim !

  • Patrick Samba Patrick Samba 19 octobre 2018 18:55
    Quel remarquable titre !

    Néanmoins, que les loups hurlent en meute n’est la preuve de ce dont on accuse JL Mélenchon.

    Et à partir du contenu de sa conférence de presse apparemment on peut pressentir que certains vont être assez gênés d’avoir un peu trop hurlé...

  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 octobre 2018 19:39

    Notre nouveau « Petit Père du Peuple Français »,et en rogne contre France Info,..alors je vous passe la page où sont les écrits qui justifient son courroux.

    Je vous laisse lire un extrait de cette rubrique : Des employés peu payés… et amers

    .....L’un d’entre eux, à qui nous avons montré les factures nous a dit se sentir « blessé »  : "Ce que j’ai fait sur la campagne, explique-t-il, je ne l’ai pas fait pour l’argent, on fait ça par conviction aussi… Elle nous demandait régulièrement d’en faire un peu plus gracieusement, on était payé au lance-pierre… Mais on le faisait… Et en fait, elle a fait de l’argent sur mon dos. Je suis dégoûté." Cet ancien membre de l’équipe de campagne nous a par ailleurs affirmé qu’il n’était pas payé pour certaines missions qu’il a remplies, et qui ont pourtant été facturées par Mediascop au candidat Jean-Luc Mélenchon. La page.

    … Alors camarade, ton « petit père du peuple »,t’as bien roulé dan la farine, .. et malheureusement tu n’es hélas pas le seul !!!!!

    @P@py

    P.S. Réponse également postée sur d’autres articles sur Mélenchon !


  • lloreen 20 octobre 2018 10:47
    L’affaire Mélenchon est un cas d’école dans la mesure où la déferlante qui s’annonce commence à toucher la caste des « intouchables » ou du moins ceux qui croient l’être et devrait , il faut l’espérer, réveiller les derniers endormis.
    Ce système- en faillite depuis le début- commence à se fissurer et les maîtres absolus commencent à sacrifier leurs larbins pour mieux-du moins le pensent-ils-se préserver et essayer de jouer la montre.

    Il ne faut pas être un grand visionnaire pour reconnaître qu’il se trame un combat impitoyable dans les « hautes sphères » et ceux qui y faisaient la pluie et le beau temps vont commencer à en prendre pour leur grade.

    Monsieur Mélenchon a expérimenté à ses dépens ce que ce système de prédation réserve d’habitude aux classes dites « inférieures », à savoir l’intimidation et la répression sans que cela ne l’ait , lui et ses pairs apparemment jamais trop ému auparavant, ce qui le mit dans une colère noire et embrasa les réactions de ses adeptes.

    Cet épisode aura peut-être le mérite de faire redescendre certains professionnels de sinécures au niveau de la réalité. La fureur de monsieur Mélenchon est bien compréhensible, lui qui s’estimait jusqu’alors déïfié par sa fonction républicaine mais cependant assez déroutante de la part d’un adepte républicain dont la devise comporte le mot « égalité »...



Réagir