Commentaire de baldis30
sur Gilets jaunes : entre dérives populistes, déni climatique et chant du cygne pour la démocratie ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

baldis30 3 janvier 18:47

bonsoir,

 halte ... halte ...

lorsque je lis

« La France, comme d’ailleurs l’Europe, doit donc se réinventer, faute de quoi, avec une situation écologique par une croissance démographique aux effets climatiques catastrophiques »

je pense avoir à faire avec un climatologue de haute réputation ... avec des arguments autres que ceux tirés d’une démarche goebbelsienne ! et en avant pour le catastrophisme ... en avant ... et même en marche ... !

La prudence c’est d’abord la connaissance .... et non pas la démarche goebbelsienne ! Où un mensonge répété mille fois devient parole d’Evangile ... !

Ô combien de chercheurs avides de prébendes et de subsides se sont laissés emporter par le vent du catastrophisme .. Ô combien ... et seront emportés sur les vortex des tempêtes ultérieures....

Lorsqu’on veut jouer avec des phénomènes dont la résolution des équations dépend essentiellement de la notion d’attracteur étrange la décence humaine implique de rester prudent si l’on est pas spécialiste ( s’il en existe ....) dans ce domaine ...

Et quel que soit le domaine si l’on veut aborder le risque on doit d’abord préciser à quelle définition on se réfère ... mais toutes , du moins celles considérées comme les plus sérieuses, impliquent deux bornes à ne jamais franchir , l’angélisme et le catastrophisme ....

C’est le réchauffement climatique ... le CO2... et les journalistes en remettent couche sur couche .... Au fait y-a-t-il meilleur indicateur climatique que le domaine botanique dans toute son étendue ... je suppose que vous êtes un grand botaniste pour démontrer que les limites des cultures de la vigne et de l’olivier ont varié récemment . j’attends votre démonstration ...ainsi que celle pour beaucoup de plantes ... ainsi que pour parler de la plasticité des espèces dont l’une en grimpant a donné la pomme de terre et en descendant la tomate ... 


Voir ce commentaire dans son contexte