Commentaire de François Pignon
sur 30 Lustres


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Arthur S François Pignon 10 janvier 15:22

@titi
Pareil pour Andorre bilingue et le Luxembourg trilingue qui n’ont pourtant pas bénéficié des retombées du blanchiment des trésors de guerre cachés et ne sont pas non plus des paradis fiscaux qui pne permettent pas d’acheter la paix sociale.


Voir ce commentaire dans son contexte