Commentaire de Gilles Mérivac
sur Une méthode mathématique pour démontrer que nous n'avons pas de libre arbitre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gilles Mérivac Gilles Mérivac 10 février 16:15

@armand tardella
Je n’ai pas non plus de démonstration en faveur ou contre le déterminisme, mais une question : pensez-vous qu’un univers d’interactions infinies puisse être déterministe ?
Il me semble que ce n’est pas possible, sauf si certaines parties de l’univers sont isolées de l’extérieur. Mais cet isolement ne peut être éternel, ce qui est une autre manière d’invoquer le principe d’entropie de la thermodynamique. (Ou si l’on préfère, le moteur perpétuel n’existe pas).
A propos du libre arbitre, nous raisonnons comme si la logique binaire avec le principe du tiers exclus s’appliquait, mais j’ai dans l’idée que ce n’est pas le cas. Comme pour les mathématiciens qui sont passés à un modèle logique constructif, l’univers pourrait aussi être créatif.


Voir ce commentaire dans son contexte