Commentaire de Spartacus
sur Ecologie : Entre valses d'hésitations et nouvelles difficultés de la révolution numérique à venir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Spartacus 12 février 10:42

C’est dommage de ne pas avoir appris les lois de l’économie de marché avec la démonstration du pari entre Simon l’économiste et Ehrlich l’écolo-malthusien.

Explications :

Réalité, certains état comme la Norvège investissent dans l’éolien et vendent à toute l’Europe de l’électricité verte. Les Américans découvrent le fracturation horizontale et le schiste.

Les Americians deviennent 1er producteurs de pétrole et 70% de la terre n’a pas été prospecté en shiste. Nous ne manquerons pas de pétrole pour les 150 ans a venir malgrès les prévisons madame Irma des ecolo-malthusiens.

Les terres rares, c’est pareil. Le marché libre par son ordre spontané trouvera des paliatifs ou des nouveaux gisements. Les prévisions ecolo-maltusiennes ont toujours été fausses.

Les prix des matières premières diminuent toujours et l’homme à toujours trouvé un palliatif a une ressource épuisée.

Nous n’avons plus de Mammouth, alors qu’il a été la matière première pendant des centaine de millliers d’années. Nous savons nous adapter, et le capitalisme est un effet levier de l’adaptation permanente.


Voir ce commentaire dans son contexte