Commentaire de Attilax
sur Stratégie « anti-système » entre dérives diverses et désintérêt des problématiques écologique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Attilax Attilax 4 mars 14:05

@Attila

Ils font ce qu’ils peuvent vu leur diversité et je trouve qu’ils ne s’en sortent pas si mal pour des « bleus ». Ils ont été beaucoup plus surprenants que les syndicats, ont littéralement réinventé la contestation, et sont responsables du plus grand mouvement social depuis 80 ans, c’est déjà énorme !

Moi c’est l’apathie des « soutiens » qui me laisse rêveur. Si les fameux 75% de gens d’accord étaient descendus aux actes 3 et 4, si on avait été 10 millions au lieu de 1, ce serait terminé, le gouvernement aurait sauté. Mais ils ne viennent pas. Ils vont faire des courses, du sport, vont en week-ends ou se reposent de leur dure semaine. En regardant BFM, bien sûr. Et ils commencent à trouver que « ça suffit maintenant faut arrêter ».

Arrêter pourquoi ? Rien n’a été entendu et les lois dégueulasses sont votées à vitesse grand V. Il n’y a aucune raison d’arrêter à l’heure actuelle, seulement de multiplier les stratégies, ce à quoi s’appliquent comme ils le peuvent les GJ, soutenus ou pas.

Vu la crise qui nous arrive dans la gueule, je pense que ce mouvement n’en est qu’à sa naissance, et qu’il dépasse le cadre national. Il cristallise la lutte des laissés-pour-compte de la mondialisation, et ça concerne les peuples du monde entier...


Voir ce commentaire dans son contexte