Commentaire de bob de lyon
sur La Joconde et ses mystères (suite). Son regard, son sourire...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bob de lyon 9 avril 13:52

@Emile Mourey

Léonard était un fervent lecteur d’Ovide ; son livre de chevet — j’ose — était les Métamorphoses ;  du temps où il œuvrait sur cette toile, son leitmotiv, la phrase d’Hélène : « Aujourd’hui je suis belle mais que serai-je dans quelque temps ».



Voir ce commentaire dans son contexte