Commentaire de Gilles Mérivac
sur La lente et inéluctable disparition des libertés


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gilles Mérivac Gilles Mérivac 19 avril 17:35

@Clocel
« C’est si dangereux un individu livré à lui-même, qui flirte avec le en-soi ? »
Non, bien au contraire, c’est même indispensable selon moi. Mais l’éducation est imposée par la société, qu’on le veuille ou non, sinon il n’y aurait pas de société et nous ne serions pas grand-chose complètement isolés.
Par contre, ce que l’on en fait relève entièrement de notre responsabilité.
(Contrairement à l’état, l’église ne m’a jamais rien imposé).


Voir ce commentaire dans son contexte