jeudi 18 avril - par Gilles Mérivac

La lente et inéluctable disparition des libertés

La censure et les injures sont les réponses invariables de ceux qui n'ont plus d'arguments à faire valoir, ce sont des violences morales qui préfigurent les violences physiques.
(Paroles d'Altimar, grand-prêtre de Karanac)

La censure généralisée, dernier avatar de la guerre de l'information

Partout dans le monde, la liberté d'expression se réduit comme une peau de chagrin. Ce mouvement n'est pas uniforme et ses modalités varient selon les régions et les systèmes qui prédominent mais il est universel.

Si le voyageur qui passe quelque temps dans un pays étranger a la curiosité de lire les journaux et d'écouter les médias locaux, il s'apercevra très vite que la majorité des sujets abordés sont une propagande à peine déguisée de l'action du gouvernement en place, que ce soit des actions sociales ou des traités signés avec les puissances extérieures (toujours avantageux, bien sûr).

Le pouvoir de l'image télévisée est encore plus grand car il s'adresse directement à l'émotion, alors que la lecture permet un certain recul par rapport au texte écrit, c'est pourquoi le nombre d'états dans le monde entier n'exerçant pas de contrôle sur les chaînes est extrêmement réduit, sinon insignifiant.

Tout cela existait de longue date, et beaucoup de gens avaient compris comment contourner la doxa officielle par le biais des informations extérieures, même dans les pays les plus fermés et les plus surveillés tels que la république de Chine, ou la Turquie, ou les sultanats.

La donne a vraiment changé avec la démocratisation d'Internet et son accès mondial, chaque individu disposant d'une connexion ayant un accès immédiat à des informations que beaucoup de décideurs auraient aimé bien voir cachées. Deux évolutions convergentes se sont progressivement mises en place pour contrer cet inconvénient. La première parade, et aussi la plus simple, est la mise sous surveillance des fournisseurs du net. Par exemple, en Russie, les députés viennent de voter un loi pour étendre le contrôle d'internet, ce que la Chine fait depuis longtemps.

Cette méthode brutale n'étant pas possible dans le monde occidental habitué à avoir les coudées franches, d'autres stratégies se sont développées. La plus ancienne consiste à utiliser la puissance de la propagande pour dénigrer les opinions indésirables et les diaboliser. La méthode est extrêmement efficace dans les milieux où la réputation est importante, comme celui des artistes, ou celui du journalisme, entraînant un conformisme particulièrement répandu. C'est ainsi que pratiquement toutes les réactions des personalités d'Hollywood sont interchangeables au mot près. En France, c'est sous Hollande que la méthode a commencé à prendre de l'ampleur, on ne compte plus les mises au rencart des éditorialistes rétifs, les semblants d'indignation à la moindre phrase n'allant pas dans le sens du "camp du bien" et les innombrables procès intentés par les associations soit-disant antiracistes. Macron continue dans la même voie, bien sûr, et traque les dernières associations patriotiques qui existent encore.

La seconde stratégie bâtit un mur d'argent autour de l'accès à l'information, seuls les grands groupes possédant de puissants moyens financiers peuvent se permettre d'obtenir les informations de première main qui étaient déjà loin d'être gratuites. La concentration des GAFA, le quasi monopole de Google, YouTube et Facebook rendent le contrôle beaucoup plus facile qu'avant.

Tout naturellement, les gouvernements et les associations font pression sur ces entreprises pour supprimer les comptes des utilisateurs qui leur déplaisent, ce qui arrive de plus en plus souvent. La censure est parfois plus sournoise, avec la technique du déférencement sur Google, par exemple, où le moteur de recherche ignore délibérément les sites correspondants. Les GAFA n'étant pas neutre idéologiquement, l'ombre de la censure se généralise partout. L'UE a récemment appelé les médias sociaux à censurer immédiatement l'information mise en ligne

L'un des derniers clous du cercueil est l'extension des droits d'auteurs par une proposition de directive du parlement européen, c'est-à-dire que les liens provenant d'un éditeur de presse seront soumis aux copyright, c'est-à-dire payants. Un auteur bénévole d'agoravox, pourrait donc dans l'avenir être obligé de payer pour illustrer son article avec une image provenant d'un site, ou même d'une parodie. Inutile de détailler les dégâts sur l'expression populaire.

 

L'alibi de la protection, et la loi des grands nombres

"La tendance de l'humanité est invariable, en voulant se protéger elle construit involontairement sa propre prison."
(Paroles d'Altimar, grand-prêtre de Karanac)

Toutes les personnes agées se souviennent probablement des libertés dont elles bénéficiaient il y a longtemps et qui ont progressivement disparues. Chasser et pêcher sans permis était possible il y a un siècle, et quand on prenait la voiture, il n'y avait pas de radar et pas de ceinture obligatoire non plus.

Je sais, le peuple accepte toujours de troquer un peu de liberté contre un peu de sécurité, surtout lorsqu'on lui serine quotidiennement le nombre élevé de morts sur les routes, par exemple. Mais chacun peut constater que ce nombre ne diminue pas vraiment alors que les restrictions elles, sont devenues considérables. En fait, je connais certaines régions du monde où l'assurance n'est pas obligatoire et le nombre d'accidents bien moins élevé que chez nous. Comment font-ils ? C'est très simple, si vous causez un accident, vous allez directement en prison, et elles ne sont pas vraiment confortables, ce qui est très dissuasif.

Inversement, quelqu'un qui est couvert par toutes sortes de mutuelles va inconsciemment baisser la garde et prendra plus de risque. En me promenant en ville l'autre jour, je m'étonnais la proportion élevée de gens qui boîtent ou claudiquent, je pense que le fait de se savoir pris en charge médicalement entraîne une baisse de l'attention, ce qui explique le paradoxe.

Mais la véritable raison de la diminution de l'espace vital est la surpopulation. Gérer des flux importants comme les départs en vacances exige une stricte organisation et chacun ne peut pas faire ce qu'il veut, il faut rentrer dans une case bien précise. De même, les normes d'habitations ne peuvent plus permettre de grandes surfaces, petit à petit elles se réduisent pour pouvoir loger tout le monde.

Les endroits où les gens et les animaux sont libres de se déplacer se réduit sans cesse, les clôtures et les panneaux indiquant "propriété privée fleurissent partout. Il ne restera bientôt que quelques forêts domaniales, des zone de montagne et des bords de plage où les gens pourront se promener. Il n'est pas étonnant dans ces conditions, que la réintroduction d'animaux en voie de disparition comme l'ours ou le loup, tienne de la gageure. La situation est meilleure en Afrique, qui dispose de plus d'espace, mais pour combien de temps ?

Ce rétrécissement a des conséquences sur les enfants, les interdictions les cernent de tous côtés, les empêchant d'acquérir une expérience précieuse, la plupart du temps ils ne peuvent plus sortir seuls dans la rue, et leur espace de jeu se limite bien souvent à un bac à sable avec quelques balançoires. On leur reproche de se réfugier dans leurs tablettes et smartphones sans se poser la question de ce qu'ils peuvent faire d'autre.

Cette loi des grands nombres s'impose inéluctablement et va toujours dans le sens d'un amenuisement des libertés, comme l'entropie de l'univers qui augmente constamment.

 

Il fut un temps où je marchais sur la Terre

Les rayons d'or de l'aube soulignaient le moutonnement vert tendre des collines en dissipant la brume matinale. La barque glisse sur l'étang, plisssant la surface de l'eau en silence, puis froissant le rideau de roseaux...

Le manteau blanc recouvrant les cimes brille de multiples éclats cristallins, au-dessus un tournoie lentement, et plus bas le torrent cours sous la glace transparente.

Dans la savane, le tam-tam obstiné du martèlement des sabots soulève la poussière âcre au passage de la horde, accompagné par le craquement des branches sèches, des oiseaux en formation traversent le ciel avec des appels plaintifs.

Les membrures du vieux bateau gémissent, le vent siffle dans les haubans et gonfle les voiles, la proue trace son sillage accompagné par le ballet infatigable des dauphins, tandis que les baleines au long cours poursuivent leur transhumance...

Les arbres plaintifs craquent en gémissant sous le murmure de la brise et tachent le chemin en allongeant leurs doigts d'ombre. Des gouttes d'eau traversent l'entrelac des branches et les feuilles brillantes deviennent glissantes sous les pieds. Bientôt le l'orage gronde et déchire le ciel, des flèches de pluie transpercent le feuillage...

Le dernier pêcheur retire son filet, ombre chinoise sur le ciel teinté de rose saumon. Le soleil termine son périple dans l'océan et le manteau étoilé recouvre peu à peu cette petite planète au bord de la voie lactée.



36 réactions


  • gaijin gaijin 18 avril 15:34

    ceux qui sacrifient la liberté au nom de la sécurité n’auront ni l’une ni l’autre ......


    • Paul Leleu 18 avril 18:30

      @gaijin

      bah... ils devraient fumer un petit joint et écouter un bon rock après la journée... à quoi bon la liberté quand on a la joie et le bonheur ?


    • Xenozoid 18 avril 18:33

      @Paul Leleu

      l’un n’empêche pas l’autre


    • Vaietsev 18 avril 22:32

      @Paul Leleu,
      Sympa ton surnom ,or ce n’était pas gérard leleu qui avait écrit « le traitée des caresses » dont tu t’empares pour faire un clin d’oeil à qui sais tu ou un gros fuck façon de dire « va te faire foutre le terrien ,tu sers à rien » !

      La plus ancienne consiste à utiliser la puissance de la propagande pour dénigrer les opinions indésirables et les diaboliser. La méthode est extrêmement efficace dans les milieux où la réputation est importante, comme celui des artistes, ou celui du journalisme, entraînant un conformisme particulièrement répandu.

      C’est pas nouveaux chez la femelle médiatique américaine de faire chier son monde ,elle a des couilles tellement énormes cet amérique qu’elle se permet d’anticiper nos rencontres si nous soihaitons en faire une en dénoncant ; après comment veux tu etre attentif quand ses cons de médias emmerde les gens qui plus est ceux dont on a mis la vie en ruine .

      Les artistes c’est pas nouveau ,ils ont tous un gros poil dans la main et c’est un fait ,pour ce qui est des vieux que tu défend ,je rappel que c’est aussi eux qui disent quand l’auteur de cet article notifie qu’il va falloir payer pour écrire des articles ,que justement c’est parce que tu l’a lu que CA VA ARRIVER ,bim dans les gencives !!!!

      Après ,tu veux faire quoi quand on t’encourage à te branler les couilles et ne plus rien lire ,SI LA VIEILLESSE L’A DIS ELLE DOIT LE SAVOIR elle qui sait tout cette saleté de vieillesse ,eux on peu dire qu’ils s’emmerdent plu ,ils ne lisent plus CAR TU DECLENCHES QUAND TU LIS UN ARTICLE ; soit plus intelligent l’auteur ,ne lis pas ses articles car le censeur ,ce sera toi .

      C’est pas le tout d’avoir un avis ,un bon avis ,une idée meme ,faudrai peut etre voir plus loin que le bout de ton nez et reflechir plus que tout lire,car les conneries qui vont arriver ,tu en est le responsable ,en espèrant que l’auteur de l’article lira ses quelques lignes .

      Les femmes sont le mal de ce pays les ricaines les ricains les françaises les médias toutes !!!

      Le but du jeu ,comme dis l’auteur c’est d’attaqué et persecuter avec la richesse du peuple ,cas contraire s’il ne le pouvait pas ,les médias aurait pris une bonne branlée .
      Tu lis ,les riches se la raconte ensuite après ce que tu as lu et te font la leçon en voulant t’apprendre façon de dire ,c’est nous les riches qui vous enseignont ,quand traquée plusierus d’entre nous ,je ne sais comment font les gens du peuple pour etre attentif à quoi que ce soit .

      Le combat des femmes a toujours été celui de TF1 , meme quand elles sont sur france 2 ,elles ne pense d’abord que pour la taille de la queue des hommes ou des jeunes ,le sexe prend une place prepondérante dans leur vie donc ensuite dans la notre ,le but est alors que tous puisse tirer leur coup et servir la femelle qui pue bien la merde QUI PLUS QUAND ELLE N’EST PAS LA FER DE LANCE D’UN PAYS !!!

      Qu’elle brule toute ses dégénérés d’orléans quand pourtant on les appelant d’orléans je les encense ,elles aussi ont un poil gros comme ça dans la main ,elles ne sont puissantes les femmes parce que TF1 ,pour le reste ,elles feront comme l’autre con de Macron ,elle bloqueront et empecheront un citoyen de s’informer car il est la figure de proue des riches ,quand pourtant ce que ce citoyen y gagne ,c’est une vie en ruines .

      Meme dans le football ,ses gugusses nous font chier ,par chance pour eux ,il y a un léger différé qui les rend très bon footballeurs,la suite on connait ,déplacons noius dans un stade et les grands seront absents quand un terrien débarque pour voir des stars ..

      Des gugusses des lopettes ,sauf pour les filles ,tout ses sportifs ,leur seul interet ,avaler l’âme entière du telespectateur !!!

      ENCORE UNE IDEE A LA CON DES USA , le soi disant pays de la liberté ,pourtant quand on y pense ,ceux là sont les premierds partout pour voler et piller tristement .


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 19 avril 11:57

      @Vaietsev
      Vous avez visiblement une dent contre beaucoup de monde et vous l’exprimez de façon assez brutale et désordonnée.
      Je vous laisse libre de votre opinion, je vous ferais juste remarquer que nous ne nous en sortirons pas si nous opposons les hommes contre les femmes, car ce sont elles qui choisissent le chemin génétique de notre évolution. Il faut donc absolument trouver un terrain d’entente.


    • Julot_Fr 20 avril 11:40

      @gaijin
      Hors sujet, la raison pour laquelle tellement de gens soutiennent nos dictatures occidentales est purement pecuniere.. l’etat providence nourrit 60% de la population (fonctionnaires, retraites,...), le reste etant les GJ qui paient le tout, en ont marre et se rebellent.
      Ca explique, entre autres, que les Greques soient encore en Europe a verser leur sang aux banquiers allemands.
      L’alternative etant une population independante de l’etat (complet oppose des politiques qu’on nous a impose biensur) => autant dire qu’on va droit dans le mur.. le plus vite, le moins penible ce sera


    • Vaietsev 20 avril 16:57

      @Gilles Mérivac

      https://youtu.be/p6BxUjxwF9M

      @Gilles, plusieurs en France ont le culot de réprimer ce qui est anti démocrate comme la vidéo ci joint que je vous laisse, de Zemmour, par contre le gaulois qu’il est cet homme ,depuis des années ,comme lanceur d’alertes ,celui là ne cesse de mettre en garde ce qui arrive et est déjà en grande partie hélas là,c’est à dire l’islamisation de notre pays ,or la plupart des internautes bornés comme ils sont et fières de leur personne ,réfute en fait avec des arguments historiques car c’est nécessaire d’écouter ce que dis Zemmour quand pourtant lui vise juste et est dans le vrai de ce qui est en train de se passé en France .
      Vous ne le voyiez pas ,vous ne le comprenez pas à coup sur ,car vous êtes flou et vous ne voyiez à coup sur pas plus loin que le bout de votre nez sans être insultant ,juste vous vivez comme la richesse française à qui le peuple donc un système à permis de vivre bien ,longtemps et de réussir sa vie ,pourquoi alors c’est d’évidence que vous ne compreniez pas et ne voyiez les choses venir,vous feriez comme de nombreuses gourdes des médias ,vous censureriez ce qui vous paraitrait aberrant car on ne vis pas dans un monde comme cet homme en parle !! ben non tiens !!!
      Vous serez que s’informer en terre française ,c’est en premier temps s’informer en terre étrangère , comprenez alors l’état d’urgence de ses journalistes qui voient et comprenne ce qui se trame ici bas.
      L’état islamiste ,donc ce qui fais la France ,vous savez ses étrangers qui réponde à ses français qu’ils sont français eux ,sauf le français de base que ne le veut pas ,ne le comprend pas ,en fait ses gens ses étrangers pour être précis sont l’essence de ce pays c’est dire ,donc ceux qui ne savent les entendre devraient juste la mettre en veilleuse ,car pourquoi pas ce qui colonise notre pays à permis a tout ceux en detestation pour ses gens de vivre dignement et bien depuis de nombreuses années ,car ils sont ses gens heureux à en mourir et ne le savent meme pas ,et pour être franc ,ne nous attendons pas à un sursaut de ses endormies pour défendre la France leur pays qu’ils disent ,quand en fait lorsque on passe une partie de sa vie à bosser quelque soit la place sans y etre emmerder et hais ,je ne sais si on a la reflexion de savoir ce qu’est etre francais ,europeens ou ce qu’est la France ,bien souvent on ne fais que vivre dans un pays ,ça se passe bien et on ne voies pas plus loin.
      Vous devriez écouter plus souvent meme si l’homme ne vous interesse pas plusieurs articles de Zemmour, mais en France c’est de mise de ne pas mettre en lumière ceux qui parle vrai et juste ,on prefere coller des casseroles à la gueule de ceux à qui ont aura la rhétorique facile et dur ,et pourtant un beau jour quand il sera trop tard vous reviendrez sur quelques lignes au hasard ou de circonstances de cet homme ,et vous direz ,merde c’est ce qu’ils disaient .

      J’ai comme vous dites une dent contre beaucoup de monde ,car se faire français en terre étrangère quand on y arrive étranger ,c’est se faire esclave de l’étranger ,donc de la femelle ,qui elle depuis longtemps n’est pas et plu française ,mais en revanche serai l’islam bien que je puisse en douter ,car la télé à n’en pas douter pourrait être l’islam ,du pourquoi comme vous pouvez le lire et l’entendre ,ses gilets jaunes ,on de tout ses gens qui souffre beaucoup ,qui plus es quand ils suive l’actualité de trop près et sont au fait des choses ,ce qui dérange beaucoup la femelle ,sont de ceux traquées par ce qui fait peau neuve donc l’islam le nouveau monde de Macron la pire ordure du pays quand celui là prend soin de moi en m’ordonnant de prendre la pause à tel endroit car ici ou là je ne lui faciliterai pas la tache !!!
      en fait ,celle qui montre le chemin comme vous dites ,or que vous le vouliez ou non la femelle, tire beaucoup trop la couverture à elle ,car elle sait son sexe faible et pas à la hauteur ,du pourquoi comme elle l’a fais pour moi ,elle modifie l’organisme d’un citoyen ,ainsi quand ce citoyen était rapide à penser ,se projetait rapidement,celui se trouve à n’être plus vouer que d’être un homme noir ,c’est à dire sans repères aucun , pas facile je vous assure ,et comme la nouvel française ou nouvel pauvre aujourd’hui se devrait être force de propositions , tout ce qu’elle auront à dire ne seront pas en accord avec le peuple souverain puisqu’elles non pas assez de matière historique ,car nouvel venues ,or comme dans ce pays ,on prefere laisser la parole à se bleu pétrole ,y’a plus aucun doute que ce qui se fait nouveaux français ne sera écouter , quand pourtant écouter les bleu pétrole c’est faire pause ,faire stop ,sauf croire ce genre de choses c’est vivre dans l’utopie ,c’est certes à coup sur le meilleur moyen d’être entendu pour que plusieurs choses soient sauvés dans notre pays ,mais que vouliez ou non ,c’est aussi la marche de ceux que vous pourriez maudire si vous n’aviez aucune infinité avec l’étranger ,et ça il faut le comprendre . 

      je reprend vos lignes « je vous laisse libre de votre opinion, je vous ferais juste remarquer que nous ne nous en sortirons pas si nous opposons les hommes contre les femmes, car ce sont elles qui choisissent le chemin génétique de notre évolution. Il faut donc absolument trouver un terrain d’entente.  »

      Je pense sur ses lignes ,que seul ceux lucides l’ont remarqué que la femme était le chemin génétique ,c’est ce qui se pose problème ,car ce que la femme veut c’est un peuple d’endormies qui ne saisit pas ce dont on lui parle ,et que vous le vouliez ou pas ,la femme se veut figure de proue d’un pays afin d’y recuperer de nombreux droits auquel elles ont échapper n’est pas le terme ,mais qu’ils lui ont été refusées ,ce alors passe par l’invention de nombreuses images d’un pays dans un pays ,on raconte connerie sur connerie pour qu’un citoyen se perde et lache ,car là aussi que vous le vouliez ou pas ,pour la femme de cette lucarne ,c’est important de lacher ,pffuuii.

      Moi ,qui en veut à beaucoup de monde de façon désordonné comme vous dites(réflexion identique au sexe féminin ) ,je ne crois pas en l’homme et je doute de plus en plu du sexe féminin , en fait celui ci me fais penser à cette fourberie musulmane ou ce je ne sais que penser de cette africain rieur ,c’est à dire que l’un comme l’autre ,on ne sait jamais si c’est du lard ou du cochon pour reprendre les termes du sexe féminin,comprenez donc !

      Je ne suis pas de ses érudits à réference historique ,mais je voies ce pays ,enfin une partie des collabos de Macron quand celui là leur passe l’information sous l’oreiller ,que ce pays du moins ce nouveau monde de Macron pourrait se barrer avec l’oseille en laissant sur le carreau le savoir faire français pour laisser place au savoir faire fictifs dont immigrants,et c’est ce qui est en train de se passer ,car je le vis ,ce avec celle dont vous parlez comme notre chemin ,la femme ,et votre erreur est de leur donner la voix à leur faire comprendre que quelque que soit ce que vous ayiez entrepris ,vous ne l’avez réussi parce que elle .
      Ne m’en voulez pas ,mais la femme ,depuis qu’elle est apparue dans ma vie ,du moins les femmes , j’ai perdu plus de temps les mains dans la fosse sceptique afin d’y retrouver toutes les pépites d’or véreuses,(je dis véreuses car la femme ne me donne que de la merde et de la merde qu’elle me donne j’en fais de grandes choses) pour retrouver mon chemin et comprendre le monde car pour la femme cela aussi ,c’est un problème en fait ,que vous soyiez au fait des choses ,du moins de ce qui pourrait vous mettre les neurones en mouvement.
      Penser c’est résister mais d’abord comprendre ,afin de prendre du recul avant de s’engager bille en tête .
      Pour la femme ,penser c’est d’abord les empecher ce qu’elles ont derrière la tête et qui ne sens pas bon mais alors pas bon du tout .

      PS : La télé nous rend cons ,nous lobotomise de publicités afin de perdre nos facultés de pensées,et ce qui se cache derrière ou devant tout cette haine est rouge sang .


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 20 avril 17:14

      @Vaietsev
      J’écoute ce que dit Zemmour depuis très longtemps et je suis d’accord avec ce qu’il dit. Si vous aviez lu mes articles et mes commentaires, vous sauriez que j’estime la situation migratoire de la France catastrophique, et malheureusement je suis très pessimiste sur la suite.
      Sur ce que vous dites sur les femmes, vous n’êtes certainement pas le seul à faire ce constat, il est évident qu’elles prennent une revanche terrible pour avoir été longtemps tenues dans l’ombre. L’histoire nous apprend que les anciens esclaves forment des maîtres atroces, et c’est ce que nous vivons actuellement.
      J’aurais bien aimé vous donner des paroles de consolation et d’encouragement, mais je ne sais pas mentir et je n’en ai pas non plus pour moi-même.


  • Nicolas_M Nicolas_M 18 avril 15:56

    Il y a longtemps, les humains n’avaient comme droit que celui de se déplacer pieds nus et cueillir ce que la nature avait fait pousser. Cette liberté nous l’avons toujours... enfin plus ou moins.

    Puis nous étions cerfs, notre seule liberté était celle que voulait nous octroyer le seigneur des terres.

    Puis l’industrie et la technologie sont arrivés, nous avons eu le droit d’avoir un journal papier nous détaillant l’état de la société, plus ou moins orienté mais c’était une nouvelle liberté. Liberté que nous avons toujours.

    Puis Internet est arrivé, ce qui a permis au peuple de s’exprimer, et de comparer plusieurs sources d’informations, certaines censurées comme le journal papier de la génération précédente. Encore de nouvelles libertés que n’ont pas connu nos aïeux.

    Le net, même censuré, est une nouvelle liberté.

    Cette tendance à râler pour que dalle est typiquement franco-française. C’est une des raisons qui me font détester le peuple français et applaudir à deux mains dès qu’une régression sociale arrive, juste pour le plaisir de voir les vieux grincheux râler. Sérieusement si vous n’êtes pas content allez vous nourrir de plantes sauvages 15 jours pieds nu comme le faisaient nos lointains ancêtres, vous comprendrez qu’avoir l’eau courante et l’électricité sont bien plus important que d’avoir ne serait-ce que des médias ou une démocratie.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 19 avril 08:07

      @Nicolas_M
      Vous avez parfaitement le droit de préférer votre confort à votre liberté, mais dans ce cas, il faut être cohérent et ne pas protester quand des opposants se font arrêter ou qu’ils soient censurés.
      De même, dans votre optique, la répression policière envers les gilets jaunes par exemple, devient légitime puisqu’il s’agit de rétablir l’ordre et la libre circulation des biens de consommation qui sont, je vous cite, « bien plus important que d’avoir ne serait-ce que des médias ou une démocratie ».
      Allez, et mangez en paix.


  • Clocel Clocel 18 avril 18:07

    Pas grave, ils n’en veulent pas de la liberté.

    Faut quitter l’état larvaire contraignant mais rassurant...

    Qu’en feraient-ils ?

    Ils peuvent à la limite choisir la couleur de leur bagnole parmi celles qu’on leurs propose, avoir éventuellement un peu d’audace avec le pavilloneur qui va se donner du mal pour bien leurs faire accroire que leur clapier sera bien différent de celui du voisin et que s’ils acceptent de tapiner 3 ans de plus pour la banque, la véranda est tout à fait envisageable.

    Choisir une destination sur un guide touristique, après avoir reçu et souscris les assurances qui vont bien, au cas où.

    Notre société ne met en valeur que les plus tarés, les plus dociles, les plus soumis, ce qui, avec les arrivages qui n’ont pas reçu le même niveau de dressage nous promet des lendemains savoureux.

    C’est le mode de vie que l’occidental s’est laissé refiler après deux boucheries nécessaires pour balayer les millénaires de civilisation.

    Aujourd’hui il pleure Notre-Dame, symbole de son aliénation.

    De la chair à suffrage, qui mettra du fioul dans la machine infernale jusqu’au bout plutôt que d’affronter ses peurs.

    L’occident, c’est bien l’endroit où tout fini, n’est-ce pas ?


    • Paul Leleu 18 avril 18:36

      @Clocel

      - « C’est le mode de vie que l’occidental s’est laissé refiler après deux boucheries nécessaires pour balayer les millénaires de civilisation. De la chair à suffrage, qui mettra du fioul dans la machine infernale jusqu’au bout plutôt que d’affronter ses peurs. »

      tout à fait d’accord avec vous...

      - « Aujourd’hui il pleure Notre-Dame, symbole de son aliénation. »...

      là je ne suis pas d’accord. Notre-Dame évoque et permet justement la transcendance, c’est à dire la vraie libération, qui est d’ordre esthétique et spirituelle.

      Par contre il est clair que le ramassis qui chiale aujourd’hui, n’a rien à voir avec ça... ils pleurent une carte postale dans leur cuisine, et l’idée qu’on pouvait être des cons finis, vu que Notre-Dame était intelligente à notre place. L’incendie de ND nous montre que l’incendie est à nos portes. On se rend compte confusément que la bêtise (qui est notre fierté moderne) ne pouvait reposer que sur les fondations géniales des anciens. Mais avec le temps qui passe, ces fondations géniales disparaissent, et il ne reste plus que notre bêtise... alors on se rend compte que ça va être chaud.


    • Xenozoid 18 avril 18:42

      @Paul Leleu

      Notre-Dame évoque et permet justement la transcendance, c’est à dire la vraie libération, qui est d’ordre esthétique et spirituelle.

      la comme sur la compétition aristocratique (juste) ? je demande du dévelopement

      ps : leuleu ,nddp a perdu la sienne


    • Clocel Clocel 18 avril 19:13

      @Paul Leleu

      Le christianisme ne propose pas de transcendance, pas dans ce monde en tous cas.

      Juste de l’obéissance, de la servitude et de l’aliénation contre promesse d’une hypothétique vie meilleure dans l’au-delà.

      En prime, le culte du dolorisme, la haine du corps et de son exaltation.

      On trimbale cette merde depuis 15 siècle !

      L’esthétique de l’homme qui regarde le ciel peut être perçue dans les églises romanes, les prieurés, les couvents perdus au milieu de nulle part, certainement pas dans cette course à l’échalote qui a présidé à l’érection des cathédrales gothiques, triomphe pervers de ce qui deviendra le règne bourgeois qui cumule à la fois les vices de l’aristocratie et ceux des princes de l’église.

      Qu’un tocsin médiatique savamment orchestré suffise encore à coaguler tous les blaireaux derrière des leaders plus proches de l’ange déchu que du divin m’afflige.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 19 avril 12:04

      @Clocel
      Vous dénoncez le matérialisme ambiant, mais en même temps vous rejetez toute la tradition basée sur la spiritualité. C’est un peu contradictoire, non ?
      Il est toujours très dangereux de rejeter ses racines en les considérant comme aliénantes, car toute éducation peut être considérée comme telle. Mais sa vraie valeur est de fournir l’occasion de la dépasser, comme un artiste peindre qui apprend les règles académiques et les transcende ensuite.


    • JBL1960 JBL1960 19 avril 14:13

      @Gilles Mérivac = Rien n’est inéluctable, sauf la mort (et encore), à mon sens.

      Il est toujours très dangereux de rejeter ses racines en les considérant comme aliénantes, car toute éducation peut être considérée comme telle.

      Pas si on a lu Paulo Freire, aussi bien La Pédagogie des Opprimés que L’Éducation comme pratique de la liberté, car il explique exactement le contraire, comme je le comprends...

      Respectueusement, toujours, JBL


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 19 avril 15:31

      @JBL1960
      Il y a eu beaucoup de mouvements pédagogistes prétendant apprendre la liberté, comme « libres enfants de Summerhill » par exemple, mais ils n’ont jamais réussi à convaincre qu’une frange très minoritaire de population.
      En réalité, c’est la contrainte qui est formatrice, et c’est pourquoi notre école est actuellement un naufrage.


    • Clocel Clocel 19 avril 16:58

      @Gilles Mérivac

      Heu... comment dire... Les traditions depuis la révolution française, elles ont viré vers l’utilitarisme lorsqu’elles n’ont pas disparu.

      Je ne rejette absolument pas la spiritualité, ni même la religion d’ailleurs, je rejette ce qu vient d’en haut, ce qui est institué, ce qui vient violé les individus au plus profond de leur être, leur dimension intime.

      L’espace, notre temps est entièrement contrôlé, faut encore que l’état et ses sectes abouties viennent nous emmerder pendant notre temps de retrait personnel.

      C’est si dangereux un individu livré à lui-même, qui flirte avec le en-soi ?

      J’ai souvent rencontré la communion des êtres avec les êtres, des êtres avec les choses, jamais dans une église.

      Et pour ce qui est de mes racines, elles sont méditerranéennes, donc à des années lumières des projets actuels.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 19 avril 17:35

      @Clocel
      « C’est si dangereux un individu livré à lui-même, qui flirte avec le en-soi ? »
      Non, bien au contraire, c’est même indispensable selon moi. Mais l’éducation est imposée par la société, qu’on le veuille ou non, sinon il n’y aurait pas de société et nous ne serions pas grand-chose complètement isolés.
      Par contre, ce que l’on en fait relève entièrement de notre responsabilité.
      (Contrairement à l’état, l’église ne m’a jamais rien imposé).


  • Paul Leleu 18 avril 18:41

    la liberté pour quoi faire ? pour bavasser des conneries de middle-class ? Nous vivons dedans, dans la liberté d’expression... et on voit ce que ça donne : l’aliénation totale de l’humain.

    la véritable liberté est spirituelle et esthétique...

    aujourd’hui, le spirituel et l’esthétique sont les vraies subversions sulfureuses. Mais le problème, c’est que c’est un peu plus dur à obtenir que le consummérisme et la laideur...

    autrefois c’est celui qui courait le plus vite qui gagnait la course. Aujourd’hui c’est celui qui réalise le temps moyen (c’est « démocratique »). Il y a toujours des vainqueurs et des perdants. Mais ce qui est certain, c’est qu’il est plus difficile de courrir vite que de courir moyennement. Donc, le retour de l’élitisme, de l’exigeance, plonge les gens dans la rage. On les avait habitué à sanctifier leur médiocrité et leur connerie


  • Le421 Le421 18 avril 20:55

    La dernière mise sous coupe réglée de la société vient des banques...

    Ainsi, le NPA, non assuré d’avoir ses remboursements se voit blacklisté pour ce qui est des prêts !! Et avec d’autres petits groupes. Pas sûr que l’UPR trouve son financement. Même si on les a sur le dos, je ne trouve pas ça normal...

    Bien sûr, LREM ou LR n’ont qu’à signer, c’est OK d’office.

    Pour ce qui est de LFI, maintenant, on s’en BALEK comme dirait l’autre abrutie, vu qu’on est maintenant en position de s’autofinancer...

    Pas normal que le RN ne soit pas financé d’office, sauf si on prends en compte les malversations financières passées. C’est quand même plus de 20% des électeurs !!

    In fine, les banquiers décident de quel parti aura le droit de se présenter.

    Hormis le fait que les salopards de gauchistes extrémistes, haineux, chavistes et sanguinaires n’ont plus besoin, à la limite, des banques. Je reconnais que c’est très con pour l’oligarchie droitière dirigeante...


    • dixit la vévéritude 18 avril 21:17

      @Le421
      Bonsoir,je vais te tutoyer en te disant cela. Qu’est-ce que c’est ce tissu de c....ies sans nom. Depuis quand les élections devraient -elles être de la marchandise offerte a coup de millions ? le gaspillage tout le monde en parle et là c’est franchement grotesque.Vous pleurez devant une démocratie qui prend l’eau de minutes en minutes ;Franchement il faut interdire le financement,point barre ;Nous ne sommes pas a vendre au plus offrant et encore moins une marchandise a donner aux plus riches,plus puissant ! que des c...ies disais je et stop arrêter de nous vendre de l’air,car cela ne fonctionne de moins en moins et a la vu de l’accélération des choses,c’est a se demander si l’on ne recherche pas volontairement a pousser les gens a bout pour créer un chaos programmé.pfou !


  • HELIOS HELIOS 19 avril 02:05

    .. tous cela n’est qu’un panier de crabes qui se bouffent pour savoir qui aura le privilege de ramener la population au rang moyenâgeux de cerfs :

    Plus de déplacements (voitures et carburant hors de prix), normes irrespect able, punitions insupportables, réseau a l’abandon... bref un avenir bien sombre.

    Plus de train non plus, seulement des grandes liens entre métropoles ouverts a la concurrence pour rançonner ceux qui ne peuvent plus utiliser de voitures.

     Augmentation drastique du cout des voyages aériens (c’est pas encore fait, mais ça vient) pour reserver le monde a ceux qui pourront y accéder...

    et ce qui n’est pas encore fait mais arrive aussi :

    Systeme de santé completement désorganisé au point que ce ne seront bientôt que les cliniques qui auront les moyens de soigner... surtout en urgence, et l’abandon des mouroirs (EHPAD) hors de prix...

    Accès au logement impossible, stockage des gens dans des immeubles poulaillers pour reserver tout le reste a ceux qui gravitent autour des zélites... les verts (ces integristes qui ont décidé que le co2 etait la cause du rechauffement alors que jusqu’a present AUCUNE etude ne le prouve)... les verts donc qui veulent que les logements se concentre dans des conurbation laissant les zones non urbaines le plus vide possible....

    La nourriture et l’acces a ce qui est sain devenu impossible, hors de prix et surtout insuffisant même si les supermarchés créent des espaces bio qui ne distribue que des produits « normaux » au sens habituel...

    Bref, tous ces rats se battent pour mieux nous pousser dans ce futur absolument iimpensable il y a quelques decennies hors livres et films d’horreurs...

    A quand on re-sort les guillotines ?... a moins qu’on préfère rejoindre LaCerta sous terre, se priver du ciel bleu, de la mer et vivre comme des taupe en cedant le monde a ces saloperies qui ne depenseront pas un centimes pour le bien etre de tous.

    Au fait, vous les avez écouté tous ces salauds qui vous parlent d’un choix entre augmenter la durée du travail, l’age de la retraite pour financer notre vie alors que c’est eux qui nous étranglent :

    Notre systeme de santé et notre systeme de retraite ne sont pas en deficit s’il y a moins de 4 millions de chomeurs, et si on augmente les salaires.. on peut même baisser les cotisations (mais qu’il n’y ait pas d’exonérations) et aller jusqu’a 5 millions de chomeurs si on augmente suffisament les salaires !!!

    Il faut donner des coup de pieds au cul a tous ces « experts » de BFM et autres canaux... ils sont soit incompetents -le plus probable soit achetés et là, c’est le pal la meilleure solution.

    Alors, l’ENA, l’UNEF et autre partis, tiens j’en viens a préférer renvoyer au bled les 70 000 délinquants des prisons pour laisser de la place pour tous ces faux cul qui nous escroquent en permanence et lorsqu’ils se font pincer, vont se la couler douce en corse dans des maison de luxe face a la mer, promenade en mer, pêche et bonne bouffe (voir notre « ami » Cahuzac).


    • UnLorrain 19 avril 08:43

      @HELIOS

      Cinglant. Je ne suis pas d’accord sur tout...mais presque tout. Je dois m’en aller mourir un peu,les songes les rêves, nécessaires. Portez vous bien.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 19 avril 12:08

      @HELIOS
      Ce que vous décrivez (en noircissant le trait) est essentiellement la conséquence d’une organisation qui n’est plus adaptée à une population devenue trop nombreuse.
      Arrivé à un certain stade démographique, il ne reste plus que la solution des poulets en batterie.


  • zygzornifle zygzornifle 19 avril 09:09

    Elle est « en marche » depuis quelques décennies ....


  • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 19 avril 12:09

    Il est intéressant de constater que, dans les six premiers pays en terme de liberté de la presse Norvège, Suède, Finlande, Pays-Bas, Danemark et Suisse les « populistes » cartonnent, lorsqu’ils ne participent pas directement à la coalition gouvernementale, comme en Norvège, au Danemark et en Suisse..


  • Dom66 Dom66 19 avril 14:55

    Pas mal comme article ça commence bien pour après baver. smiley

    Vous avez oubliez la France avec la loi sur les fakenews

    La Russie et la Chine se battent contre tous les autres et ont donc bien raison de se défendre contre la propagande Otannesque, la NSA etc (GAFA

    Dreuz info ?? si vous avez que ça comme info..bonjour

    Cite francophone chrétien, conservateur et pro-isrélien !! c’est tout ?? 

    soit une grôôse merde comme info.

    "les successeurs des fascistes d’hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis"


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 19 avril 15:36

      @Dom66
      Je suppose que pour vous, les infos fiables se trouvent dans Libération ou l’Humanité. La Russie et la Chine comme modèles de liberté d’expression, décidément on aura tout entendu.


    • Dom66 Dom66 19 avril 17:24

      @Gilles Mérivac

      Mes infos, Libération>>surtout pas

      l’Huma il y a bien longtemps que je ne l’ai pas lu mais cela pourrait ce faire, moins con que certaines presse.

      La Chine n’est pas mon modèle..mais tout pays qui pourrait être contre l’OTAN...j’aime

      La Russie ?? savez vous qu’il y a plus de médias libres en Russie qu’en France. Ha ! et en plus savez vous que la Russie est un pays capitaliste de nos jours...mais qui n’aime pas se laisser marcher sur les pieds, et qui entend bien profiter de ses richesses, et qui en a assez de se faire menacer.(La France envoie des chars et des troupes à 140 kms de la frontière Russe)

      Cela fait rire Poutine

      Voila mon cher monsieur


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 20 avril 09:08

      @Dom66
      Je ne vois pas pourquoi vous vous énervez, chaque organe de presse est orienté, et choisit logiquement les informations qui apportent de l’eau à son moulin.
      Donc les faits rapportés sont en général fiables si on écarte l’interprétation faite par le journaliste et que l’on met de côté les expressions péjoratives qu’il emploie.


    • Dom66 Dom66 20 avril 16:59

      @Gilles Mérivac

      Je ne m’énerve pas mais ne pas oublier que le modèle pour la bonne vie, n’est pas forcement du coté des « gentils » US ou occidental

      Vous écrivez

      "Donc les faits rapportés sont en général fiables si on écarte l’interprétation faite par le journaliste"

      Là il y a un problème...une contradiction..l’info ne peut pas être fiable car on sait pas ce qu’il faut écarter.

      Regardez ceci par exemple Lien

       

      Pour la Chine par exemple, que je ne connais pas (un des rares pays d’Asie où je n’ai jamais mis les pieds)

      J’ai eu l’occasion de discuter avec une personne qui connait bien la Chine puisque elle y travaille depuis plus de 15 ans.

      Gérer un pays d’une population d’environ 1,400 milliard, et qui a comme nous, des assassins, des chauffards des voleurs, et tout et tout, donner du travail et faire vivre en paix tout ce monde, je trouve qu’ils s’en sortent très bien...Mais rassurez vous je n’irais pas vivre en Chine.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 20 avril 17:04

      @Dom66
      Bien sûr que la désinformation est partout, c’est bien pourquoi il ne faut écarter aucune source d’information à priori et comparer, comme vous l’avez fait dans votre exemple.
      Vous savez, je ne suis ni pour les US ni pour la Chine, ni pour la Russie, c’est l’intérêt de mon pays qui prime d’abord.


    • Dom66 Dom66 20 avril 19:14

      @Gilles Mérivac

      Merci pour vos réponses, ce que l’on appelle un dialogue, pas forcement constructif mais positif., puisque chacun donne son opinion.

      Heureusement que nous n’avons pas tous, le même avis, l’important est de vivre en paix..

      Qui chez nous, même si il n’y a pas de guerre, le gouvernement frappe et éborgne une partie de son peuple, et ça c’est déplorable.

      Bonne continuation.


  • Le Panda Le Panda 21 avril 14:47

    Gilles Mérivac bonjour et bon dimanche

    Tout ou presque est dans le titre, à sa lecture nous sommes comme convoyés dans des échanges sur lesquels la distinction équivaut au sens du développement de l’article.

    Lorsque la compréhension manque tout est possible, indéniablement sans passé nous n’aurions pas de présent quant au futur nous le redoutons plus que terriblement.

    Cdt

    Le Panda


Réagir