Commentaire de Bernard Mitjavile
sur La Résurrection, jusqu'où ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 25 avril 2019 20:08

@Galilée Merci pour votre réaction. Bon la résurrection n’a pas duré trois jours. Après sa résurrection au jour de Pâques, Jésus a passé 40 jours à enseigner ses disciples en divers endroits avant son ascension.
Concernant les Romains, il y avait trois possibilités, la confrontation violente prônée par les Zélotes qui ne pouvait qu’aboutir à l’écrasement des Juifs, ce qui a été le cas avec les légions de Titus, la destruction du Temple et de Jérusalem en 70, confrontation violente à laquelle s’opposait Jésus qui respectait les personnes (voir épisode du centurion dans lequel il dit qu’il n’a pas vu un homme ayant une telle foi en Israël), la collaboration avec l’occupant qui était celle des Sadducéens auxquels s’opposait Jésus, prêtres qui contrôlaient le temple. Cette deuxième attitude a été selon les évangiles une des raisons de la crucifixion de Jésus, certains juifs pensant à tort qu’il valait mieux qu’un homme mourut plutôt que la nation soit mise en péril, collaboration dans laquelle les juifs étaient amenés à perdre leur âme et un réveil religieux messianique d’essence non-violente, évitant les provocations gratuites, sans compromission avec la culture païenne (voir l’épisode où Jésus renverse les tables des marchands au Temple proclamant que ces derniers avaient fait « une maison de voleurs de la maison de mon père ») et touchant les juifs comme les non-juifs qui était la voie proposée par Jésus, à mon avis de loin la meilleure voie.


Voir ce commentaire dans son contexte