Commentaire de Jean-Luc Picard-Bachelerie
sur Pour que rien ne soit plus comme avant, voici ce que vous auriez pu dire !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 19:04

@Ecométa
Les banquiers ont l’argent et les pouvoirs. Les peuples ont pour eux le nombre. Et sans la masse, le petit nombre ne peut faire fortune.


Voir ce commentaire dans son contexte