samedi 27 avril - par Jean-Luc Picard-Bachelerie

Pour que rien ne soit plus comme avant, voici ce que vous auriez pu dire !

Lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait choisi son slogan : « La France doit être une chance pour tous ». Un an et demi plus tard, le mouvement contestataire des Gilets jaunes venait nous dire que la France était une malchance pour beaucoup. Mais, notre Président ne l’a pas entendu comme cela et a voulu jouer au plus malin pour, finalement, en venir à la force, éborgner, exploser des mains et tenter de manipuler les Français grâce aux médias vendus aux milliardaires, ses amis.

Tout aurait pu aller pour le mieux, si la contestation n’avait pas été justifiée et n’était l’effet que d’un caprice d’une partie du peuple. Or, dès le début, 80% de la population a soutenu les revendications des Gilets jaunes. Le Président a tenté de nous acheter avec ses fameux 10 milliards qui ne sont, en vérité, que 4 malheureux milliards. Et la France s’est engluée dans un mouvement social contestataire, quasi séditieux, tout cela parce que notre Président est incapable d’éprouver une quelconque empathie pour les personnes dans la difficulté.

Tant et si bien, qu’il a bien fallu trouver quelque chose pour faire sortir la France de ce marasme qui plombait ses folles espérances comptables. Alors, il a inventé le Grand débat, pour lequel il s’est bien gardé de faire appel aux bons souvenirs de la Commission nationale du débat public, afin de s’en servir à son avantage.

En général, on dit « contre mauvaise fortune bon cœur » pour dire qu’on accepte le compromis. C’est sans connaître le bonhomme. Du Grand débat, il en a fait une scène pour ses one man show, pendant que, par derrière, il nous concoctait de nouvelles lois liberticides après celle sur le secret des affaires qui musèle les lanceurs d’alerte : loi pour le contrôle d’Internet sous le prétexte de stopper les fake-news et la loi anticasseurs « pour mieux garantir la liberté de manifester ». Sans parler des questionnaires du Grand débat, dans lesquels, une majeure partie des questions comprenaient la réponse attendue. Une grande manipulation qui interdisait même de rentrer un tableau lorsque la question était ouverte ; celui-ci étant automatiquement converti en texte, rendant l’objet totalement incompréhensible. À bien y regarder, le Président n’avait pas très envie de plancher sur des idées neuves.

Et, c’est comme cela que le Grand débat a clôturé ses cahiers de doléances et son site Internet. Immédiatement, le gouvernement s’est emparé du taux de participation pour nous dire que l’opération était un succès inattendu, juste le temps, que tout soit analysé et de démontrer le fiasco complet. Car, lorsqu’on fait le tri des copiés/collés en dizaines ou centaines d’exemplaires et qu’on ne garde que les contributions où les gens se sont donnés la peine de sortir des questions manipulées pour développer leurs idées, et bien, il n’en reste plus que 255 000 personnes. Soit 0.36% des français ou 0.57% du corps électoral. Qui plus est, la classe la mieux représentée est celle des CSP+. C’est dire, le peu de chance de trouver des solutions pour les moins fortunés. Sans parler de la méthode pour l’analyse des résultats qui est contestée par la plupart des chercheurs en science de l’information. Bref !

Nous attendions donc les annonces du Président avec anxiété pour les uns, espoirs pour d’autres et pour la plupart d’entre nous, avec grande méfiance. Il faut dire que le lascar nous a tellement piégés dans sa rhétorique alambiquée, pour ne pas dire schizophrène, effets littéraires et sourire dents blanches, qu’on ne peut que l’écouter qu’avec incrédulité.

Il nous avait pourtant assuré que « rien ne sera plus comme avant ». Donc, si rien n’est plus comme avant, c’est qu’il ne va plus faire comme avant, ni faire comme faisait ses prédécesseurs puisqu’ils nous ont tous emmenés dans le panneau. En clair, il allait sortir de ce système dans lequel nous tournons en rond comme dans un bocal : travailler plus pour gagner plus ou alors, payer moins d’impôt et réduire les aides sociales et les services publics. Il allait nous proposer une démocratie participative, diminuer le train de vie de l’État, reconnaître le bulletin blanc, prendre des décisions radicales en matière de transition écologique.

Bon, à ce stade, un brin de lassitude me prend. Je ne ferai donc pas là, le résumé de ses réformettes dont on ne sait même pas comment il les financera. Disons-le tout net, rien de nos maigres espoirs n’est au rendez-vous. Énonçons tout de même sa démagogie envers son électorat des seniors avec la réindexation des retraites (qui devrait être retoquée une nouvelle fois par le Conseil constitutionnel. Mais ça ce sera pour l’année prochaine) et de la gauche avec éventuellement, le renoncement à supprimer les 120 000 postes de fonctionnaires. Éventuellement…

Alors voilà, Monsieur le Président, voilà ce que vous auriez pu dire pour que rien ne soit plus comme avant.

Vous auriez pu annoncer que, désormais, nous allions partager le travail de manière à descendre en-dessous du seuil des 3% de victimes du chômage. Pour cela, développer la production écologique qui est un marché en pleine expansion.

Vous auriez pu annoncer une 6ème République fédérale qui replace le citoyen au cœur de la démocratie en redonnant tous les moyens au niveau de la municipalité. Développer les assemblées du peuple à tous les échelons de la Nation. Supprimer l’assemblée nationale pour la rassemblée par une assemblée du peuple représentant l’exacte sociologie du pays dans laquelle siègent des députés tirés au sort. Fusionner le Sénat avec le CESE…

Vous auriez pu nous annoncer que la première urgence étant la question de l’environnement, celle-ci ne pouvait trouver sa réponse que par une transition économique. Que nous allions bifurquer pour une nouvelle économie dans laquelle, vous alliez tenter d’entrainer le monde entier en changeant les critères de calcul de la richesse, en responsabilisant le droit à la propriété, en limitant la création de l’argent de manière à ce que nous ne produisions et consommions que ce qu’une planète peut donner en une année.

Cela aurait été un fameux défi à la hauteur de votre orgueil et à l’esprit français qui sait tant donner des leçons au monde entier. Mais non. Vous ne l’avez pas fait. N’y auriez-vous pas pensé par hasard ?

Vous auriez pu aussi aller chercher de l’argent en dehors de nos chemins habituels. Par exemple, avec la taxe sur les transactions financières. Elle existe déjà en France, mais celle-ci est très limitée et est très loin d’avoir le rendement qu’elle pourrait avoir. Par exemple, en élargissant son assiette à toutes les transactions. En les taxant à 0.05%, vous pourriez retirer une recette de près de 7 milliards. Alors imaginez avec 0.1%, ce que vous pourriez récupérer : 13 à 14 milliards… Sans compter qu’en mettant en place une telle taxe, vous amorceriez une pompe qui pourrait au fil des années, augmenter, et ainsi remplacer tous nos impôts et même abonder les caisses sociales, divisant ainsi le coût de la main d’œuvre par deux. Mais non, pas question de toucher aux banques et aux spéculateurs.

Parce que si vous vouliez vraiment changer les choses et mettre un peu de justice sociale dans notre Union européenne, vous pourriez aussi vous battre pour que l’article 123 du Traité européen soit supprimé et remplacé par une mesure qui redonnerait du souffle à toutes les économies des pays membres. Il s’agirait tout bonnement que la BCE, au lieu de prêter aux banques à taux zéro, prête aux économies nationales à ce même taux. Nous n’aurions plus à être obligés de payer des intérêts aux banques. Lesquelles banques s’amusent inconséquemment aux risques des populations.

Parce qu’à parler des boursicotages des banques, vous pourriez aussi penser à cette idée folle de leur faire payer la dette publique qu’elles ont générée en 2008 dans les économies nationales. La BCE les a sauvées. Soit ! Qu’elles nous sauvent maintenant de ces politiques d’austérité dont les peuples n’en peuvent plus. Quand on sait qu’au début de 2008, notre dette publique était de 66% du PIB et qu’en 2009, nous étions directement passés à 83%, vous rendez-vous compte que si les banques nous avaient renflouées une fois que l’UE les avait renflouées, nous n’aurions pas, aujourd’hui, une dette de 99% du PIB, mais seulement de 82%, soit un déficit public bien en deçà du critère des 3% de déficit. 

Oui, Président, vous aviez de quoi tenir parole en nous disant que « rien ne sera plus comme avant ». Mais non. Tout sera comme avant.

Tiens, j’oubliais. Vous auriez pu supprimer la Commission nationale du débat public que vous avez jugée inutile. Mais, même cela, vous n’y avez pas pensé. À défaut, vous pourriez vous occuper de nommer les deux représentants des usagers et des consommateurs. Comme par hasard, ce sont eux qui manquent à l’appel.



106 réactions


  • Jeekes Jeekes 27 avril 15:29

    ’’la première urgence étant la question de l’environnement’’

     

    Ouais, si on veut...

    ’’En même temps’’ quand on a rien à bouffer, l’environnement, hein ?

     

    Bref, dire qu’on espérait que cette pute-à-rotchild puisse changer quoi que ce soit de sa feuille de route c’est, comment dire...

     

    Du pur fergugusse ?

     


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 27 avril 18:08

      @Jeekes
      Le problème de l’environnement, c’est que lorsqu’il met votre survie en jeu, cela vous fera une belle jambe de reposer dans un cercueil plein de billets. Je ne sais quel âge vous avez, mais en-dessous de 50 ans, avec une espérance de vie de plus de 30 ans, vous verrez les premiers cataclysmes. Et si ce n’est vous, ce seront vos enfants.


    • hgo04 hgo04 28 avril 12:16

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie

      Le problème de l’environnement c’est que cela passe les frontières.. Alors quand vous aurez résolu le problème des pays qui n’en ont rien à faire comme les USA la Chine et l’allemagne avec ses centrales à CHARBON qui polluent le ciel de LILLE et PARIS par exemple ! : ! on verra ce que vos enfants vous diront...


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 18:44

      @hgo04
      Cela relève des traités internationaux de libre échange. Il faut tout bonnement s’en dégager ou les faire ratifier par référendums. Car ces traités sont supérieurs à nos lois. Inadmissible. Et puis, ces traités sont totalement en désaccord avec les engagements de la COP. Les seules contraintes concernent la liberté de commercer.
      La France doit s’organiser en circuit court et économie circulaire et imposer ses normes écolo et bio aux importations et produits importés.


    • kirios 29 avril 11:29

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie
      « Parce que si vous vouliez vraiment changer les choses et mettre un peu de justice sociale dans notre Union européenne, »
      mais votre  union europeenne elle n’est pas là pour mettre de la justice sociale !
      elle est là pour tout désorganiser pour que le fric profite toujours davantage.


    • hgo04 hgo04 29 avril 11:38

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie

      La France ne peut rien faire, elle ne commande rien, il faudrait que vous vous en rendiez compte.

      Lutter contre la pollution ?? j’en serai mort de rire de voir les quelques inventeurs petits français, remplissant leurs réservoirs d’huile de friture moins polluant que le diesel... Ha oui, mais voila.. comment mettre une taxe sur de l’huile de friture, donc usagée ?? ben en transformant cette huile, sur le papier, en R33 .. On change l’appellation et on lui colle une taxe sur les carburants !

      C’est cela votre france écologiste ne travaillant que pour le bien etre du monde !!!

      Nous sommes en plein délire écologiste. Sauver la planète ??? mais de quoi ?? des 1¨% de personnes les plus riches du monde, voir même que certains états, qui n’en ont rien à faire, tant que leurs jets privés peut les emmener faire la bamba sur un ilot perdu alimenté par avions, et rejetant ses eaux usées dans le lagon ?? et ensuite changer d’ilot quand il sera pourri ??

      Allez donc ne serait-ce qu’imaginer pouvoir faire changer ces gens la, relève de la magie plus que de l’utopie !

      Mais pas grave hein ?? on est innovateur parait il !! Vélo électrique : Batterie donnée pour être chargée 750 fois avant son décès.. On va dire 600 fois, puisque qu’on sait tous que les chiffres donnés par les constructeurs ou vendeurs .. hum...

      Allez on va dire deux ans de vie pour cette batterie, chargée tous les jours pour aller travailler écologiquement, n’est ce pas ?? Prix de la batterie ?? 1000 € !!! Et la je vous parle d’un vélo !!! 
      Mais pas grave on fera plein de pub pour dire que c’est 1€ la recharge !!!
      Faisons des comptes simples : Batterie + 1€ jour.. on arrive à ?? 71 € mensuel !! mince alors !!! un plein complet pour transporter Une personne à 25 kilometres heures, en plein hiver sous la pluie, la neige, sans bagage !!!

      Et la je vous parle d’un VELO !!!! vous me direz qu’on peut se passer de la batterie ?? je vous répondrai ressortez vos charrettes !

      Notre systeme économique qui est aux mains des 1% est à l’origine de cette pollution, et ces 1%, vous ne les changerez par des articles, des lois, ni même la conscience. La LOI c’est EUX !

      L’écologie s’en porterai mieux si cela pouvait emmerder ces gens la, plutot que le maçon devant aller au boulot avec sa vieille bagnole, parce que pour lui, sa vieille voiture qui pollue moins qu’un jet, c’est ce qui l’approche le plus de LA LIBERTE (celle d’emmener ses enfants à la plage, en promenade, visiter la famille).

      Mais l’écologie, l’écologie politique j’entends, est un chouia trop subordonnée aux 1% des responsables de cette pollution..

      Et je ne parlerai pas de MAMERE et de son vélo à PARIS, bien révélateur de ce que sont les écologistes (en généralité), ou l’écologie on dira, de nos jours.
      https://www.dailymotion.com/video/x1cyqx

      Parler d’écologie de taxes d’interdictions et d’obligations, aux français alors que les USA, la Chine, l’afrique, bref le reste du monde vous réponds poliment, et vous invite même à mettre en place cette écologie, vous fournira tout ce qui sera détruit par cette même écologie. Nos agriculteurs pollueurs ne feront plus de légumes, ils viendront du Maroc, plus de blé, ils viendront des USA, plus de vin, ils viendront d’italie, plus de lait et produit laitier, ils viendront de russie, plus de tissu, ils viendront de chine, plus de mouton ils viendront de nouvelle zélande, plus d’électricité les allemands se feront un plaisir de nous la vendre avec leurs centrales charbon, et je peux continuer comme ça pendant un bon moment !

      Chaque coup de frein donné aux français sous l’étiquette écologiste, produit plus de pollution qu’avant..
      Comme si nos efforts nous aideraient à mieux vivre.
      Y a qu’à voir pour les produits toxiques et dangereux de MONSANTO ou BAYER.. ON N’Y TOUCHE PAS !!!! ont décidé les 1%.. et ?? ben on n’y touche pas justement !


  • Le421 Le421 27 avril 18:44

    Dommage de trouver en tête de gondole des réponses à votre article les nuisibles de service.

    Cela éloigne radicalement toute intervention réfléchie.


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 27 avril 21:08

      Allez-y tout de même il semble qu’ils aient disparu.


    • Le421 Le421 28 avril 08:54

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie
      Info utile...
      Je suis auteur modérateur et j’ai demandé à « nettoyer » ces âneries...
      Cela a été fait.
      Jean de Songy va pleurer sur les « dictateurs gogochons »...
      J’ai l’habitude.
      Ces gens sont là uniquement pour casser les échanges libres entre personnes.
      Beaucoup de copains m’ont dit ne pas venir sur ce site à cause des bêtises présentes... Alors qu’il n’y a heureusement pas que ça !!


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 18:34

      @Le421
      Merci pour le ménage. En premier commentaire, ça n’est pas encourageant pour les suivants. Et il commente plus rapide que son ombre le guguss.


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 30 avril 17:38

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie

      On va finir par le savoir qu’il est nauteur-modérateur le gonfleur d’hélice sarladais smiley

      des articles sur son picasso , sa fifille , son potager et son tinavion et il se prend pour Juan Branco

      une flèche !


  • Cyril22 27 avril 23:18

    « 6ème république fédérale avec assemblée tirée au sort » . On peut aussi tirer les lois au dés, comme au jeu de l’oie smiley


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 00:51

      @Cyril22
      Croyez-vous franchement que nos lois sont si bien votées que cela ? Moi, j’ai plutôt l’impression, vu l’état de la France, que ce sont nos lois qui ont été tirées comme au jeu de l’oie. Et puis, si les députés sont tirés au sort, on n’est pas obligé de prendre quelqu’un qui ne veut pas y aller. D’autre part, autour des députés, il y a en général une équipe de professionnels. J’espère aussi qu’il ne vous a pas échappé que de nombreux arrive sur le poste sans formation préalable. Et ça n’est pas pour autant que la municipalité est mal administrée par la suite. Si j’écris l’article, c’est pour pousser chacun à réfléchir au-delà des idées reçues, de changer d’angle de réflexion. Le monde est dans un tel état, que se cramponner à ce qui existe, sans réfléchir à toute autre chose, est quasi criminel relève quasi du suicide.


    • Cyril22 28 avril 11:20

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie
      La question n’est pas principalement un problème de compétence, mais de CHOIX par le citoyen du programme porté par le candidat à qui il souhaite confier de le représenter. Avec le tirage au sort, personne ne choisit rien, il n’y a pas de ligne politique définie ni de programme, or il est nécessaire qu’il y ait une cohérence d’ensemble. C’est chimérique.
      Par contre un jury citoyen pour formuler des propositions sur un thème donné, et/ou pour une surveillance de l’exécutif, là oui.


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 18:40

      @Cyril22
      Je n’ai pas vraiment vu de cohérences dans les lois dans le fonctionnement actuel. On fait, on défait, on fait n’importe quoi, le conseil constitutionnel retoquer ou la cour des comptes. Concernant la cohérence des partis, quand on voit l’évolution des Républicains ou de RN ou de la gauche. C’est à mourir de rire. 
      Le problème des partis c’est qu’ils sont là pour gagner le pouvoir. Et tout est bon pour le gagner. On annonce un programme et on en applique un autre.
      Peut-être faut-il trouver quelque chose pour contrôler un peu mieux la cohérence d’une assemblée citoyenne. Notez que ce moyen serait certainement refusé par les partis parce qu’il entraverait leur grand n’importe quoi.


  • goc goc 28 avril 04:06

    @ l’auteur

    Merci pour l’article qui résume bien le personnage de macrounette

    J’aurais été plus loin que vous sur le « vous auriez pu... »

    d’abord j’aurais dit qu’on procède a un moratoire de 5 ans sur la dette et on annule les intérêts

    pour rester sur le problème financier, j’aurais obligé les banques a reformer leur racket en interdisant les frais de découvert supérieurs au solde courant (genre chèque refusé pour 30roros mais frais prélevé de 50roros) et en interdisant les commissions pour ceci et pour cela, et enfin à rendre les trop perçus depuis 2018

    ensuite j’aurais crée un « EuroFranc » en parallèle de l’Euro et à un sage unique en France.

    coté écologie, j’aurais proposé aux agriculteurs un moratoire sur leurs dettes en échange au passage au « tout bio » donc sans engrais chimiques, et pour appuyer ce changement, j’aurais obligé la distribution de passer au tout bio en 5 ans à raison de 20% par an

    Ensuite j’aurais lancé un grand chantier de ferroutage maillant le pays ce ferroutage reposant sur des « wagons intelligents » on veut faire des voitures autonomes, on pourrait commencer par faire des wagons autonomes

    enfin j’aurais lancé un grand plan de développement des techniques de démantèlement du nucléaire avec l’optique d’être a moyen terme le leader mondial du démantèlement dans le nucléaire

    pour ce qui est du RIC, j’ai une autre idée ce serait plutôt le CIPP (comité d’initiative populaire et permanent) mais je ferais un article un de ces jours la-dessus

    Et pour finir le dernier chantier a mettre en place c’est celui de l’immobilier, car c’est l’une des raisons majeure de la crise actuelle, le cout de l’immobilier (loyer et traites) beaucoup trop élevé. Comme en plus c’est de l’argent qui est totalement improductif, il devient important et urgent de régler ce problème

    maintenant concernant le personnage macaroni, je ne vois pas bien ce qu’il aurait pu dire ou faire de plus que ce qu’il a dit et fait. Il est au service de ses maitres, qui l’ont mis là uniquement pour faire passer la pillule genre : « toi le bogosse vient là on a un job pour toi, tu va nous aider a nous enrichir et tu va faire croire aux autres qu’ils auront le bonheur »

    comme disait Coluche, « les riches auront de la nourriture, et les pauvres de l’appetit »


    • Le421 Le421 28 avril 09:00

      @goc
      Analyse simple et complète...
      Mais Macron a été élu pour faire du Rothschild.
      Donc, dans la mesure ou les « salopards de gauchistes séditieux et chavistes » comme moi avaient prévenu AVANT son élection, je ne vois pas bien à quoi on pourrait s’attendre.
      Vous n’allez pas demander à Macron de faire du Mélenchon ? C’est son pire ennemi dans les faits. Je parle politiquement. Si ils se croisent, ils se serreront la main comme Jean-Luc le faisait avec Dassault...
      Les véritables responsables de ce désastre sont les français.
      Les mémères bagouses plaquées or et enjoliveurs au cou qui ont voté des deux mains pour le « bogosse » au cas où les « rouges » seraient arrivés au pouvoir pour leur piquer leurs bibelots à deux balles...
      Les croyances sont tenaces dans ce pays.


    • Cyril22 28 avril 11:27

      @goc
      Plus de dette pour personne, planche à billets à volonté, du soleil même la nuit, et des lendemains qui chantent. Qui ne le rêverait !


    • blablablietblabla blablablietblabla 28 avril 11:47

      @Le421
      Bien d’accord avec vous , aux européennes Macron va prendre une sacré claque.


    • Cyril22 28 avril 12:01

      @blablablietblabla
      23 ou 24% sera une claque, mais il serait quand même le premier parti vu la division des oppositions.


    • goc goc 28 avril 12:04

      @blablablietblabla

      aux européennes Macron va prendre une sacré claque.

      malheureusement je n’en suis pas si sur, car il possède la meilleur machine, les médias et leurs serviteurs zélés. Ce sont eux qui lui ont permis d’accéder au pouvoir, ce sont eux qui lui permettront de cacher le véritable gouffre entre lui et le peuple


    • Aimable 28 avril 12:22

      @blablablietblabla
      Qu’ il prenne une claque au européenne cela lui remettrait peut être les idées en place , mais son électorat est composé de la majorité des grand parents qui ont arrêté de punir a leur premier petit enfant .
      Les gilets jaunes devront encore battre le pavé beaucoup de samedis , au moins jusqu’ a ce que l’épine qu’ils sont dans son pied lui file la gangrène . 


    • Le421 Le421 28 avril 13:13

      @goc
      J’ose espérer que la saga Gilets Jaunes aura ouvert les yeux à certaines personnes qui n’avaient jamais manifesté auparavant et qui ont vu la réalité du terrain, la différence entre la télé et la rue...


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 18:32

      @goc
      J’ai essayé de me limiter à des idées révolutionnaires et n’ai pas voulu entrer dans les idées de réformes. Il y en a à la pelle et les vôtres sont très intéressantes. Je vous suis parfaitement sur le passage au bio concernant les agriculteurs et la distribution.
      Pour la démocratie, j’ai pas mal d’autres idées et votre CIPP me semble correspondre aux assemblées citoyennes auxquelles je pense. La première d’entre elle, remplacerait notre assemblée nationale avec tirage au sort de députés volontaires représentant l’exacte sociologie de la France. Fusion du CESE et du Sénat, l’assemblée des corps intermédiaires avec une réduction du nombre de « sénateurs » à 90.
      https://www.change.org/p/sos-solution-mondiale


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 18:46

      @Le421
      J’avoue avoir attendu un peu de Macron. Après tout, il a renvoyé au placards quelques ringards et prédateurs. On lui doit au moins ça. Point barre. Je n’en attends plus rien.


  • Anatine 28 avril 06:50

    A force de manipulations on.oublie quelques fondalentaux.

    Seperation des banques de depot et des banques d’affaires. Pas d’intervention de l’etat en cas de faillite d’une banque d’affaires


    • @Anatine

      A force de manipulations on oublie quelques fondamentaux.
      Et de malveillance.

      Fillon premier ministre de Sarkozy annonce 70 milliards d’endettement .
      Fin de l’époque Sarkozy plus de 210 milliards d’endettement .

      Aujourd’hui cette bascule de 3 fois plus d’endettement serait dû,selon le discours officiel, aux prestations sociales ....

       smiley

      Macron, LREM sont sans équivoque un ramassis d’escrocs, de menteurs .
      Les gens qui publient les articles sur AGV n’affichent aucune différence avec la presse généraliste et ses légions de journalistes aux ordres du pouvoir en place .

      Quand on passe en revue certains milieux professionnels par exemple ; le médical notamment les médecins , il y a de plus en plus de fractures ( fallait la faire celle-là) de dissensions que le conseil de l’ordre a du mal à dissimuler, même à travers de possible sanction.

      Il y a bien en France une oligarchie qui se gave et le reste (les autres) que l’on veut étouffer .

      De Sarkozy en passant par Hollande et aujourd’hui Macron cela fera 15 ans de détournements financiers , de privilèges distribués aux oligarques en tout genre sur le dos des intérêts des français.

      L’une des techniques(stratégie) utilisées par Macron est d’une perversité la plus ordurière.
      Faire monter exagérément le droit et la dictature juridique des femmes et utiliser les politiciennes de son parti pour développer une certaine provocation qui si elle est sévèrement critiquée. Les opposants seront juridiquement poursuivi pour insulte.
      Méthode macronienne basée sur la manipulation des structures de l’état notamment la justice et ses cohortes de bizuts simplets (les juges).

      Quant à l’écologie politique c’est de la pure merd...
      L’écologie climatique, les plaques tectoniques et leur déplacement constant bousculent sévèrement le climat. 
       
       
        


    • Le421 Le421 28 avril 09:03

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      Macron, LREM sont sans équivoque un ramassis d’escrocs, de menteurs .
      Les gens qui publient les articles sur AGV n’affichent aucune différence avec la presse généraliste et ses légions de journalistes aux ordres du pouvoir en place .

      Vous dites tout et son contraire.
      Ok pour le début.
      Mais après, si vous me voyez publier un article en accord avec Jupiter, prévenez-moi, je vais consulter aussi sec !!  smiley


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 18:51

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      Je vous suis bien sauf peut-être en ce qui concernent le réchauffement climatique. Bien entendu que la planète traverse des périodes de réchauffement et de glaciation. Mais là, il y a une question de rapidité d’évolution qui est sans rapport avec le rythme planétaire.


  • Ecométa Ecométa 28 avril 09:00

    Voici la vraie nature d’Emanuel MACRON :
    Il faut rappeler l’incroyable prestation d’Emmanuel Macron à Grand-Bourgtheroulde… où il parle des pauvres, ceci, sans que personne n’y trouve à redire !
    "Une partie du traitement de la pauvreté est dans la personne en situation de pauvreté. Pas dans le face à face entre ceux qui profiteraient et d’un côté et ceux qui seraient les vaches à lait de l’autre. Elle est dans un travail collectif très fin. Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser car il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent ».

    Les profiteurs seraient les riches et les vaches à lait les pauvres… qu’il ne faut pas traire à les faire crier ! Pour reprendre la formule de James de Rothschild avec les vaches à lait, Emanuel Macron à des références et même de sacrées référence : elles sont prises dans la famille Rothschild !

    Il nous explique, raisonnement au raz s des pâquerettes, sophiste et cynique, que le problème de la pauvreté ce sont les pauvres eux-mêmes et en aucune façon les riches et le système qui les enrichit de plus en plus !

    Voici le cynisme des Rothschild dont Emmanuel Macron est un plus que digne héritier !

    « Donnez-moi le contrôle sur la monnaie d’une nation, et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois. » – Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)

    « Traire la vache, mais pas jusqu’à la faire crier. » – James de Rothschild (1792 – 1868),

    Voici des extraits d’une lettre signée « Rothschild frères ».écrite en 1865, et envoyée par le banquier londonien à ses confrères de Wall Street à New York.

    « Messieurs, un certain M. John Sherman nous a écrit qu’il n’y a jamais eu autant de chance pour les capitalistes d’accumuler de la monnaie que par « un décret promulgué », selon le plan formulé par l’Association Britannique des Banquiers.

    Il donne presque tous pouvoirs à la banque sur les finances de la nation. (…)

    Si ce plan prenait force de loi, il en découlerait de grands profits pour la fraternité des banquiers dans le monde entier.

    (…) M. Sherman dit que les quelques personnes qui comprennent ce système ou bien seront intéressées à ses profits, ou bien dépendront tellement de ses faveurs qu’il n’y aura pas d’opposition de la part de cette classe, alors que la grande masse du peuple, intellectuellement incapable de comprendre les formidables avantages que tire le capital du système, portera son fardeau sans complainte et peut-être sans s’imaginer que le système est contraire à ses intérêts.

    Voilà précisément où nous en sommes !


    • Le421 Le421 28 avril 09:12

      @Ecométa

      C’est tout à fait exact.

      Dépendre tellement du peu que l’on vous donne en vous expliquant que les autres vous le piqueraient.
      J’oserais dire que souvent, la pauvreté découle soit d’un manque d’intelligence, soit d’un manque de volonté.
      Or, ces caractéristiques ne sont pas réparties de façon égales chez les êtres humains. Des disparités nettes existent. Certains n’ont ni intelligence, ni volonté, et sont prêts à avaler tout ce qu’on leur raconte, sans aucune résilience dans la vie.
      Il y a aussi des situations ponctuelles (divorce, accident) qui peuvent vous mettre en situation de manque intellectuel.
      Et c’est là que je suis parfaitement scandalisé par le fait que quand une personne tombe dans le trou, lui porter assistance par solidarité passe pour de l’assistanat crasse pour certains qui trouvent plus malin de leur marcher sur la tête pour monter un peu plus haut.
      Je l’ai expliqué mille fois, je fais partie de ceux qui pourraient parfaitement se contenter de la situation, si je regarde à titre personnel.
      Ce qui m’incommode, c’est de voir que le gâteau n’est vraiment pas partagé. Certains s’empiffrent, bien peu de personnes en vérité, d’autres ont une petite part et la grande majorité des miettes sous la table... Et certains vont lécher la boite jetée à la poubelle après le repas !!


    • Jason Jason 28 avril 10:03

      @Ecométa

      « Traire la vache, mais pas jusqu’à la faire crier. »

      Vous avez oublié Colbert : « Il faut plumer l’oie blanche sans la faire crier »

      A quand une remise à plat de la fiscalité en France ? Personne ne sait ce qu’il donne au fisc chaque année : impôts, taxes, timbres, taxes sur les taxes (carburants, propane domestique) taxes sur les prélèvements salariaux, etc.

      Les trois piliers économiques de la république sont toujours aussi efficaces : le capital, la rente (revenu du capital), et le patrimoine financier.

      J’abhorre le populisme, mais le « système » est bien en place et va perdurer car on n’en parle pas. La fiscalité reste bien cachée. République ? Transparence ? Démocratie ? Foutaises !

    • Ecométa Ecométa 28 avril 12:37

      @Jason
      En quoi croyez-vous ?


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 19:04

      @Ecométa
      Les banquiers ont l’argent et les pouvoirs. Les peuples ont pour eux le nombre. Et sans la masse, le petit nombre ne peut faire fortune.


    • Ecométa Ecométa 29 avril 07:15

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie

      C’est l’exploitation des banques : leur compte d’exploitation non régulé et même livré au laisser faire et laisser aller... et qu’il faudra sauver !

      Le petit nombre manipule et dans de grandes largeurs le plus grand nombre !

      Les banques n’ont pas d’argent... c’est notre argent qu’ils utilisent et un système de « levier », de « pari » qui leur permet de le multiplier par dix ; c’était comme cela avant en bourse, mais désormais, avec les produits dérivés il le multiplie par 100... la nouvelle pierre philosophale !


  • zygzornifle zygzornifle 28 avril 09:04

    Justement il n’a rien dit pour que cela reste comme avant , son but c’est de gagner les européennes , le mouvement des GJ et son allocution c’est déjà du passé pour lui , une épine dans le cul présidentiel rien de plus , Castaner est la pour ....


    • Le421 Le421 28 avril 09:16

      @zygzornifle
      Je croise les doigts pour que le mouvement des GJ fasse qu’il y ait un sursaut aux élections. Personnellement, j’ai tout fait pour. Je leur ai expliqué que si ils voulaient un RIC, la première chose était de prendre l’habitude de voter.
      Et je leur ai précisé que pour les européennes par exemple, si ils ne savaient pas pour qui, ils connaissent le parti de ceux pour qui IL NE FAUT PAS VOTER.
      Reste le fait qu’on nous propose LREM ou RN, in fine.
      C’est à dire voter à droite ou à droite.
      Et les moutons... Bêêêêêê Bêêêêê !!!


    • blablablietblabla blablablietblabla 28 avril 11:51

      @Le421
      "Reste le fait qu’on nous propose LREM ou RN, in fine.
      C’est à dire voter à droite ou à droite

      "
      Suis pas d’accord avec vous y a LFI et je pense sérieusement-(du moins je l’espère) qu’ils gagneront les européennes . Le R.N c’est du vide , du vent.


    • Aristide Aristide 28 avril 11:56

      @Le421

      Et les moutons... Bêêêêêê Bêêêêê !!!

      Ce mépris pour vos compatriotes est bien de gauche ?


    • troletbuse troletbuse 28 avril 12:20

      @zygzornifle
      Et les pines, il aime ça


    • Le421 Le421 28 avril 13:21

      @blablablietblabla
      @ vous et Aristide
      Je me suis peut-être mal exprimé, je l’avoue.
      Ce que je voulais dire, c’est que la propagande actuelle donne déjà les résultats et zappe soigneusement tout ce qui pourrait éloigner le pays de la doctrine capitaliste.
      J’espère que personne ne croit que le RN est le parti des petits, des oubliés ou des sans grade !!
      Sinon, y’a un souci.
      Le RN ne s’intéresse aux petites gens que pour mieux les tondre et récupérer les soussous des votes. Point. L’immigration et l’insécurité, c’est très vendeur. Les mecs envoient des cambrioleurs chez vous et passent quinze jours plus tard vous vendre une alarme au prix fort.
      Un grand classique.

      Vous avez quand même remarqué que je suis LFI, depuis le temps.
      Et pour le moment, les évènements me donnent raison.


    • blablablietblabla blablablietblabla 28 avril 17:23

      @Le421
      Je sais le 421 , j’aime bien vos coms et vos articles.


    • Dom66 Dom66 28 avril 19:05

      @Le421

      Bonsoir le421,

      Je voudrais savoir exactement quelle est la position de LFI et/ou de J.L. Mélenchon au sujet de sortir de l’OTAN..et de l’EU ?

      Merci

       smiley



    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 19:23

      @Le421
      Beaucoup de GJ étaient totalement dépolitisés avant la naissance du mouvement. Quelques-uns ont fait du rattrapage. Mais beaucoup d’autres se sont contentés de répéter des messages et des vidéos mal digérées. Et d’’autres encore en sont resté à « Macron dégage ». Mais, l’abstention ne vient pas uniquement de gens type, Gilets jaunes. Bien d’autres s’abstiennent dans des milieux plus aisés.
      L’abstention ne sera réglée que par deux choses :
      des élus qui écoutent réellement les besoins et les rêves de son peuple ;
       des assemblées citoyennes à tous les échelons de l’organisation de l’Etat.
      Et peut-être que cela ne suffirait pas...


  • zygzornifle zygzornifle 28 avril 09:12

    ’la première urgence étant la question de l’environnement’’

    LOL , quand le 15 du mois il n’y a plus de retraite ou de SMIC et que le frigo est presque vide on n’en n’a rien a foutre de l’écologie de bobos bien pensant , on veut simplement de l’argent pour SURVIVRE , cet argent existe mais il n’est pas pour notre pomme et quand a croire que les 1% de la population mondiale ces braves petits Français vont sauver la planète excusez moi mais je me roule par terre , on utilise l’écologie comme une arme destinée a racler des derniers centimes qu’il nous reste, si je crève de la misère avant la pollution alors le sort de la planète m’indiffère ....


    • Le421 Le421 28 avril 09:21

      @zygzornifle
      Un peu vrai, c’est surtout valable quand on n’a pas de descendance...
      Ceci dit, quand je vois comment ils se comportent, parfois, je baisse les bras.
      En plus, ils te soutiennent mordicus qu’ils sont écolos.
      Avec des tiroirs remplis de smartphones cassés.
      Les petits jouent avec et les cassent.
      Ils en rachètent et bouffe du « Eco+ » pour compenser les dépenses...
      Désolant.


    • Cyril22 28 avril 11:43

      @zygzornifle
      Vous avez effectivement raison au niveau individuel. Mais si on se place globalement pour l’humanité, la destruction de l’environnement est un point prépondérant. Certes on se focalise sans doute trop sur le climat, alors que l’empoisonnement des terres et des eaux et la destruction des espaces verts est certainement une cause plus forte de l’extinction des espèces et de notre propre empoisonnement (maladies respiratoires, cancers, maladies dégénératives...).
      D’accord aussi que ce n’est pas en taxant notre gazole français alors que les yankees et les chinois l’ont à moitié prix que cela sauvera la planète. Ni en interdisant les désherbants utilisés parcimonieusement par les particuliers pour leurs allées tout en laissant l’agriculture l’épandre sur des hectares et resemer aussi sec. Il y a un « problème d’échelle », les gros pollueurs ne font rien, le particuliers sont pénalisés. Ceci étant, il nous appartient à chacun individuellement à « chasser le gaspi », ainsi voir à la télé une femme se plaindre de sa note de chauffage, alors qu’elle est bras nus en plein hiver dans son appartement surchauffé, il y a des baffes qui se perdent !


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 19:45

      @zygzornifle
      Je vous comprends parfaitement. Selon la pyramide de Maslow, ventre vide s’intéresse peu au reste. Surtout s’il n’a pas de descendance. Personnellement, j’ai trois enfants. Et je suis persuadé que les changements s’accélèrent et que de mon vivant, je verrais les premiers cataclysmes générés par le réchauffement climatique. A commencer par les réfugiés climatiques. 
      Ce qu’il faut se dire, c’est que la crise est globale. La crise sociale s’origine au même endroit que la crise écologique ou la crise démocratique : le capitalisme.
      Alors, me direz-vous d’ici à ce que le capitalisme tombe, on aura crevé de faim avant. Peut-être. Et malheureusement, on ne pourra régler une crise sans résoudre les autres. Nous sommes dans un monde interdépendant et ce que nous consommons en France, nous le prenons à d’autres, en Afrique, en Asie. Et ce qu’en France nous n’avons pas, c’est parce que les riches nous le prend. Nous sommes toujours le riche d’un pauvre ou le pauvre d’un riche.
      Vous savez mieux ce que vous avez à faire pour boucler la fin du mois. Il suffit juste de ne pas ajouter au grand chambardement écologique dans la mesure de votre possible. Chacun à sa mesure pourvu qu’on prenne sa part. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 28 avril 20:08

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie. Le carbocentrisme est une question de foi.
      Du reste la princesse NKM a bien dit que les incroyants, c’est rien que des connards, Alain Lipietz a bien dit que c’est rien que des criminels, et le petit éborgneur à son Rothschild a accusé les incroyants d’être de mèche avec les terroristes islamistes.


  • nono le simplet nono le simplet 28 avril 09:15

    j’avais raté ce texte hier et ce matin tôt ... mais j’ai quand même fini par le voir et le lire ... je ne dirai qu’un mot : superbe !


    • Le421 Le421 28 avril 09:18

      @nono le simplet
      Salut nono !!!!
      Ouais.
      Ben, y’avais le troll « Jean De Songy » qui avait pondu sa bouse malodorante en tête de gondole, donc, tout le monde foutait le camp tellement ça puait.
      J’ai demandé aux modos de faire le ménage et ils ont suivi...


    • nono le simplet nono le simplet 28 avril 09:24

      @Le421
      salut à toi,
      ah ok ... tu as bien fait ... attention y a bébert qui aboie smiley


    • nono le simplet nono le simplet 28 avril 09:26

      @Positronique
      bébert tu dépasses les bornes ...


    • Positronique 28 avril 10:37

      @nono le simplet

      Et fais gaffe à toi , tu e train de capoter dans la propagande juste pour donner raison à ton courant de pensée , c’est du militantisme débile . Et en plus tu fais de la lèche à tous les gogochons stupides et bornés pour avoir un impacte sur le site .Oh oui , j’ai lu l’article en modération et il est bien , oui il est à +4 et -5 à la pompe. Ah mais non les petits nouveaux de droite hein il faut plus laisser passer leurs articles nauséabonds , oh oui Alinea , gros bisous et mon cul sur la commode . Lamentable serpillère !!!!


    • nono le simplet nono le simplet 28 avril 10:47

      @Positronique
      tu tiens des propos inadmissibles ... que tu traites untel de gros con, de lèches bottes ou de gogochon ne me gène pas mais ton com est ordurier et honteux !
      pour le reste, tu peux vérifier que je n’ai jamais voté « - » pour qui que ce soit et j’ai même voté (même si c’est pas vérifiable) pour des gens comme spartacus ...
      alors tes remarques minables tu sais où tu peux les mettre, je suis sûr qu’il y a de la place ...


    • nono le simplet nono le simplet 28 avril 12:12

      @Positronique
      Ben fais moi virer

      aucune chance que je demande ça ...je te laisse croupir dans ta fange ...


    • Positronique 28 avril 12:19

      @nono le simplet
      Ne me la joue pas à l’intellectuel , t’es pas au niveau , Vas planter tes cœurs de bœufs çà sera plus utile que les misérables commentaires que tu fais ici .


    • Le421 Le421 28 avril 13:25

      @Positronique

      Et en plus délateur

      Voui m’sieur !!
      Quand les nuisibles passent par là, je mets un coup de nettoyage.
      Comme pour les cafards...  smiley

      Post scriptum... Pas seulement délateur, je suis aussi modérateur.
      Et ma poule, je te signale gentiment que c’est pas parce qu’ils t’on viré sur fds.com et sur Figarovox, qu’il faut venir faire chier le monde sur Avox.
      Ceci dit, les conneries que tu racontes, on s’est habitués.
      Ça fait partie du folklore...
      Bisous !! smiley


    • Le421 Le421 28 avril 13:26

      @Positronique
      « Positronique »...
      Justement.
      Si tu niquais un peu plus, tu serais moins critique sur les forums.
      La branlette, ça rends acariâtre !!  smiley


    • nono le simplet nono le simplet 28 avril 13:27

      @Positronique
      lol, tu n’es qu’une petite crotte malodorante et un peu molle que je trouve parfois sur mon chemin qui m’oblige parfois à regarder où je marche ... et si par mégarde il m’arrive de mettre le pied dedans c’est toujours du pied gauche ...


    • Le421 Le421 28 avril 13:37

      @nono le simplet
      Les bornes des limites, Maurice !!
      Sacré Bébert, il nous fait rire... smiley


    • Le421 Le421 28 avril 13:40

      @Positronique

      non non le 421 est un con glorieux

      Il vaut mieux un « con glorieux » qu’un con tout court.
      T’as mal choisi ton camp... Charlot !!
      Tu m’a l’air toute excitée aujourd’hui...  smiley


    • Le421 Le421 28 avril 13:43

      @nono le simplet
      Faut pas virer Bébert malheureux !!
      C’est un excellent ambassadeur de la crème de l’intelligence d’extrême droite.
      Un blason !! Que dis-je, un étendard !!

      Quand un abruti me traite de con, j’aurais tendance à prendre cela pour un compliment...


    • nono le simplet nono le simplet 28 avril 15:52

      @Le421
      Quand un abruti me traite de con, j’aurais tendance à prendre cela pour un compliment...

      quand on s’en prend à moi je m’en fous mais là ... quel con ...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 avril 16:55

      @nono le simplet

      Perso j’aime le con de ma gonzesse.


    • Positronique 28 avril 17:13

      @Le421
      Ben pour un qui se fout de moi que d’interventions à mon sujet !!!


    • nono le simplet nono le simplet 28 avril 19:29

      @Positronique
      juste un peu de provoque et les gens se révèlent sous leur vrai jour
      juste un peu de provoc ? si on te disait que ta mère a couché avec les allemands et que ton père envoyait des lettres de dénonciation pendant la guerre, tu le prendrais bien ? assurément non ! parce que tu es susceptible ... je l’ai bien remarqué déjà ...
      t’inquiètes, je vais pas te rater mais pas à ton niveau, je veux bien me moquer mais pas à ce niveau d’ignominies ... pourtant je pourrais t’en balancer une ou deux de plausibles sur les confidences que tu as faites, mais rassure toi je ne le ferai pas ... je ne te salue plus dorénavant ...


    • folamour folamour 28 avril 21:03

      @nono le simplet
      .
      Du fond de sa Brouette de récup ....Brouettman est le phare de la démocratie du site ......
      C’est dire ....si ça éclaire haut et fort.
      .
      Allez Brouetman encore une petit coup de signalement d’abus ....
      Ça te rappellera ton ancien forum et ton exaspération de Winner déçu.


    • nono le simplet nono le simplet 29 avril 02:52

      @folamour
      « je ne réponds pas aux gens qui me parlent des poubelles »
      Luis Rego « le tribunal des flagrants délires, la journée d’un fasciste »


  • Ecométa Ecométa 28 avril 10:08

    Bonjour,

    Le seul et vrai problème c’est l’économie , car c’est celui qui conditionne, qui fait, tous les autres ; environnement, démocratie, pauvreté, exploitation, certes il produit de la richesse... mais aussi et surtout de la pauvreté pour ceux qui sont pourtant les plus productifs comme les GJ... mais visiblement moins que le capital financier !

    La science économique, ou plutôt, les sciences économiques car elles sont pléthore, comme autant de moyen mis en œuvre, qui s’ignorent les uns les autres, et même se combattent. ; la science économique se regarde de manière rationalo technoscientiste le nombril ceci sans se soucier des « finalité » de l’économie qui est Ontologiquement et donc déontologiquement, de servir la société au lieu de s’en servir !

    La vraie nature de l’économie n’est pas mathématique ou scientifique : elle est sociétale !

    Quand certains sont « cul et chemise » (complices, acolytes, compères.. en réseau fascisant), nous sommes, nous, simples agents économiques, « cul par dessus tête » : on nous fait pratiquer la course à l’échalote et on joue le jeux !

    Véritable « modernité régressive » au plan sociétal, nous sommes dans un déni de toutes « valeurs », comme celles de la République, de la démocratie, de tous ces principes, comme l’Ontologie, la Déontologie, l’Éthique et l’Altérité : qui fondent l’Humanité !

    Quand ferons-nous réellement de l’économie au sens complexe et étymologique du terme, celui de « logique d’ensemble »  et non de logique particulièrement particulière appliqué par Macron tellement persuadé que seuls les riches font l’économie et que le ruissellement, les miettes devraient largement suffire ! 

    Par un phénomène d’émergence, le tout est plus que la simple somme de ses parties ; non seulement mais il n’est pas possible, sauf à être sophiste et cynique, spécieux et fallacieux ; il n’est pas possible de réduire un système complexe à une seule de ses parties comme réduire l’économie au seul capital financier. 

    C’est pourtant ce que nus faisons sans aucune vergogne : nous sommes là dans une aberration intellectuelle ! 

    Ceci n’est pas durable : imaginez ce qu’est l’économie financière ?

    Un PIB mondial de 75.000 milliards de $.
    Des échanges internationaux de biens et services pour 27.000 milliards de $.

    Jusque là rien d’anormal... bien que ceci en dit long, tout de même plus de 35 % du PIB mondial en échanges, sur l’autonomie économiques des différents pays pour s’assumer de manière optimum au plan national !

    Là ou les choses sont anormales et là il est question de millions de milliards de $  :

    Opérations de changes annuelles : 1.500.000 milliards de $
    Opération sur « produits dérivé » : 1.400.000 milliards de $

    Et les gains pour les banques là-dedans ? Les banquiers ont inventé la nouvelle pierre philosophale : faire de l’argent avec de l’argent ! Cercle vertueux ou cercle vicieux ?

    Cercle vicieux car il n’y a rien de très concret économiquement parlant dans tout ceci... et tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse : il faudra de nouveau sauver les banques ! 


    • Ecométa Ecométa 28 avril 10:15

      @Ecométa

      Aurons-nous les moyens de sauver les banques ?

      Non, car la crise sera tellement cataclysmique que la mission sera impossible !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 avril 10:30

      @Ecométa

      Excellent commentaire ...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 avril 10:31

      @Ecom�ta

      Bernard Marris nous manque.


    • Cyril22 28 avril 11:56

      @Ecométa
      Ce sont en effet des chiffres hallucinants, et au passage il est curieux que le classement annuel des plus grandes fortunes mondiales ne comportent pas bien davantage de banquiers et financiers (ainsi, Bill Gates ou Pinault ont de vraies entreprises), je pense qu’une grande part de la fortune financière n’apparait pas en surface (comptes anonymes dans des paradis fiscaux ?). et dire qu’une part de notre épargne est jouée sur ce tapis verts par nos banquiers !
      Idéalement les banques devraient être des services publics très encadrés et contrôlés, mais on se souvient que lorsque nos banques étaient nationalisées, il y a eu faillite du crédit lyonnais. Peut-on trouver dans cette profession quelqu’un d’honnête et compétent ?


    • Ecométa Ecométa 28 avril 12:31

      @Aita Pea Pea

      Que oui et combien...


    • Le421 Le421 28 avril 13:47

      @Cyril22
      Je vous rappelle que si tous les particuliers retiraient leur pognon, les banques mettraient la clé sous la porte.
      J’ai voulu retirer quelques milliers d’euros à Noël pour les petits-enfants, il a fallu que je justifie un tas de choses et quinze jours de délais !!
      Finalement, j’ai dit que j’avais un cancer et que je voulais passer un moment avec les putes à la Jonquera. C’est ce qui a le mieux marché, finalement !!  smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 avril 13:55

      @Le421

      Perso suis a la Poste ...pas de couplage financier -depot .


    • foufouille foufouille 28 avril 14:57

      @Aita Pea Pea
      la poste est privée en grande partie et extrêmement conne aussi.
      essaye de retire de l’argent au guichet endehors de ta région pour voir .......
      retirer plus de 1000€ cash est suspect pour tous les banksters.


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 19:58

      @Ecométa
      En 2008, la BCE n’avait pas l’argent pour sauver les banques. Qu’à cela ne tienne, elle a créé 3 000 milliards d’euros pour les sauver. Principe de de la création de la monnaie. Du moment que c’est pour créer du crédit, on peut créer.


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 20:01

      @Cyril22
      Les banques relèvent du service publique. Elles sont d’intérêt général. N’étant pas économiste, je peux imaginer des tas de trucs mais il y a un truc que je ne comprends pas : pourquoi les Etats ont besoin de banques privées et commerciales ?


    • Cyril22 28 avril 23:16

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie
      OK pour « intérêt général », ce ne devrait donc pas être au profit de particuliers.
      Les banques sont actuellement privées parce que le dogme libéral considère que le privé est plus efficace, que la concurrence est salutaire, et que « la main du marché » guide vers le bien supérieur


    • Ecométa Ecométa 30 avril 09:14

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie
       Non ! Les 3.000 milliards n’étaient pas pour sauver les banques... c’était pour fluidifier le marché financier, racheter de la dette aux banques et accorder plus de prêts pour relancer la bécane financière ; ce sont les contribuables français qui ont sauvé les banques françaises !


  • Jason Jason 28 avril 10:11

    Excellent ! Voilà qui rehausse le niveau de ce site.

    Malheureusement, il ne nous reste que les paroles... et la rue. Triste choix.

    La monarchie républicaine d’un côté et les sans-culottes de l’autre, affublés d’oripeaux démocratiques. Spectacle affligeant.


    • Ecométa Ecométa 28 avril 10:27

      @Jason
      Qu’entendez-vous par « oripeaux démocratiques » pour les GJ sans-culottes ?

      D’où nous vient ce spectacle affligeant ? Pour ma part de incompétence notoire et manifeste de nos dirigeants politiques et économiques ; aussi d’un processus démocratique, non seulement mal pensé mais aussi et surtout tellement manipulé !


    • Jason Jason 28 avril 11:25

      @Ecométa

      Pour moi, c’et un embryon de démocratie, des petits groupes hétéroclites. Celle-ci exige un minimum de structuration, de slogans intelligibles, d’idéal, voire d’utopies. Quel est l’horizon des GJ ?

      Mouvement au demeurant fort sympathique, mais voué à l’échec, car, telle une solution chimique saturée, il n’y a pas de cristallisation dans ce bouillonnement, à part le rejet du pouvoir établi. Même les mouvements anarchiques ont un idéal et sont, qu’on le veuille ou non, constructifs, à leur manière.

      Ma définition de la démocratie actuelle : C’est les avantages de quelques-uns sous couvert du bonheur pour tous.

      Pour revenir sur le bonhomme en question qui professe un « ni de droite, ni de gauche », il est en somme pour le capital, qui lui se contente de toutes les formes politiques et reste une prédation opportuniste dan un discours de pléonasmes et de mensonges permanents.

      Tant pis si je suis politiquement incorrect.

    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 20:10

      @Jason
      Le mouvement des Gilets jaunes comme d’autres qui l’ont précédé ces dernières années ont montré combien Internet pouvait rassembler les gens. Bien entendu, on peut manipuler à coups de fake-news, mais tout de même. La conscience avance aussi. L’information circule. C’est chaud pour les régimes en place et nous assistons à la valse des dirigeants. Nous sommes dans une période de colère des peuples, même Christine Lagarde le dit, les gens votent pour n’importe qui en espérant trouver une solution autre :Trump, Macron, Bolsonaro, Zelensky et d’autres encore. Jusqu’au jour où la masse va s’apercevoir que ça n’est pas tant les gouvernants le problème mais le système et ceux qui le manipulent : banques et multinationales.
      Je suis en train de lancer une pétition histoire de faire bouillonner les idées : https://www.change.org/p/sos-solution-mondiale. Signer n’engage à rien, sinon de peut-être, forcer les cerveaux à réfléchir en dehors du bocal.


    • Jason Jason 28 avril 20:54

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie

      Bonsoir,

      Je n’ai pas trouvé votre pétition. Quel en est le titre ?

      En ce qui concerne le vote pour n’importe qui, c’est là qu’est le problème. Faire croire au public que le vote changera le système économique relève de l’imposture. Et, cependant les gens y croient. La mystification démocratique (ou ce qu’on appelle démocratie) permet aux mécanismes économiques de perdurer.

      Malheureusement le mouvement GJ n’y changera rien car il manque de recul et d’une doctrine. Michel Onfray et la FI ont suggéré des pistes, mais en vain.


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 22:11

      @Jason
      Comme dirait l’autre, le système avec sa communication sont bien rodés et la crédulité fait le reste.
      Pour ma pétition, c’est la première que je lance et donc ne suis absolument pas familiarisé avec. Si vous signiez, vous seriez le 1er... après moi. 
      Je vais l’envoyée aux députés.... à moins que vous ne me donniez quelques conseils avant.
      https://www.change.org/p/sos-solution-mondiale

       


    • Jason Jason 29 avril 08:55

      Jean-Luc Picard-Bachelerie

      Bonjour,

      J’ai tenté ma chance avec ce site qui, tout de suite m’a demandé une contribution. Mais comme la maison mère est basée en Californie et qu’on ne m’a pas donné de RIB pour faire un versement, j’ai refusé
      .
      Pour le reste, si vous parcourez le site, vous verrez qu’il y a les têtes d’affiche et la piétaille qui suit avec des votes tournant autour de 10. Bref, après un mois de présence j’ai retiré ce que j’avais à dire, faute d’intérêt. Il s’agissait des abus et de la rente des assureurs dans les contrats d’assurance multirisques habitation (33 millions de contrats), mais ça n’intéresse personne.

      On retrouve sur ce site les échos d’un public formaté et moutonnier. Le singulier, les idées compliquées, cela intéresse encore moins de monde.

      A part ça, je n’ai pas d’autre conseil à vous donner sinon de chercher la porte d’entrée dans une forteresse verrouillée par les habitudes et les modes, allergique aux sentiers de traverse.


    • kirios 29 avril 13:26

      @Ecométa
      Pour ma part de incompétence notoire et manifeste de nos dirigeants politiques et économiques ; aussi d’un processus démocratique, non seulement mal pensé mais aussi et surtout tellement manipulé ! "
      je ne suis pas d’accord !
      je suis convaincu que nos dirigeants font la politique qui leur convient et qui convient à leurs maîtres ; quant au processus démocratique il a été conçu pour tromper ceux qui s’en tiennent aux mots sans vouloir connaitre leur signification


  • Excellent article. C’est certain, l’écologie et l’artisanat comme niche d’emplois. Macron est passé à côté d’une grande occasion d’une véritable réforme. Emmanuel Todd a raison. Macron est C.n......


    • pallas 28 avril 13:30

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Bonjour,

      Il faut voir la réalité en face, il n’y a pas d’avenir, en tout cas c’est une conséquence logique.

      Macron ne represente rien, il en est de meme des elites economiques, des faibles.

      Un peuple adulant les charlatans est charlatan lui meme, sa disparition n’est que justice.

      On appel ça la loi du plus fort, elle prévaut sur tout le reste.

      Je m’amuse bien en ce moment, c’est tordant de rire, quelle époque formidable.

      Un peuple de déchet, de la pure vermine, une blatte à plus d’honneur à mes yeux.

      Moui !!!!, un colloque entre cassos.

       smiley

      Salut


    • Le421 Le421 28 avril 13:36

      @pallas
      Il y a aussi des « salopards de gauchos » qui voient les choses autrement. Aduler la vermine, c’est pas mon style...
      Hélas, la « démocrassie BFMTV » est passée par là !!


    • Jason Jason 28 avril 14:08

      @pallas


      « Un peuple de déchet, de la pure vermine... »

      « Si vous voulez de l’argent il faut le prendre chez les pauvres. — Mais ils n’ont pas d’argent !  — Cependant, ils sont nombreux. »

      Il n’y a pas de vermine, juste des opportunités, c’est tout. C’est l’effet de traîne ou de nébuleuse, aérosol dont les plus habiles tirent parti en ponctionnant la redistribution fiscale.

      Sans régulation de grands pans du commerce, la prédation continuera et les plus démunis continueront à se faire plumer. Très utile « la vermine »

    • pallas 28 avril 14:19

      @Jason

      Je crains fort que vous ayez tord.

      Les « Romains » avaient compris et battit un empire, les Américains, Chinois, Russes, les Saoudiens, ont compris aussi, sauf le Français (l’abruti) de salon.

      L’argent n’est qu’un moyen d’échange, et non une fin en soi, sa n’apporte pas l’immortalité et ni la gloire.

      Il n’y a que les prostitués qui pensent que le pognon apporte le bonheur, c’est juste un moyen d’échange et rien d’autre, un outil, basé sur une valeur commune, l’or, l’argent, bronze, platine.

      Vous pouvez être millionnaire, vous ne pourrez jamais acheter la mort, elle ne marchande pas, c’est dingue non !!!!!!!!!!.

       smiley

      Salut


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 20:18

      @pallas
      Si l’argent n’était qu’un moyen d’échange, tout irait pas trop mal. Mais l’argent, c’est bien plus que cela : c’est le pouvoir.


  • oncle archibald 28 avril 15:42

    Ainsi le Grand débat qui d’après vous n’a intéressé que 255 000 personnes soit 0.36% des français ou 0.57% du corps électoral n’a aucun sens et ne représente rien de ce que pensent les Français, tandis que les manifestations de gilets jaunes qui au mieux de leur forme ont rassemblé 100 000 personnes doivent impérativement donner le la de toute politique à venir ! Vous ne manquez pas d’air pour écrire des énormités pareilles !


    • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 avril 20:24

      @oncle archibald
      Derrière les Gilets jaunes, j’espère qu’il ne vous a pas échappé qu’il y a eu à un moment 80% de soutien. Soit près de 60 millions de personnes.
      La semaine dernière ces soutiens représentaient encore 50% de la population, soit + de 35 millions. Gageons aussi que les soutiens qui ont décroché des GJ, ne sont pas pour autant satisfait de la politique française.
      Le Grand débat a intéressé bien plus que 255 000 personnes. Mais beaucoup parmi elles, ont vu l’arnaque de ce grand débat et ont refusé d’y participer.
      Un élu doit écouter son peuple.. Mais il doit aller au-delà et sentir quels sont ses rêves. 
      Et pour le rêve, avec Macron, on repassera !
      Mais, mis à part ces histoires de chiffres, quel est votre propos sur le fond ?


    • oncle archibald 28 avril 22:52

      @Jean-Luc Picard-Bachelerie

      Mon propos sur le fond est que je trouve très etonnant que ce soit seulement 80 % des Français qui apportent leur soutien à un groupe de personnes qui propose de diminuer les impôts et d’augmenter les salaires et les retraites. Normalement 100 % eut été prévisible pour un tel programme !

      Mais à la réflexion peut être que quelques uns parmi les soutiens enthousiastes des premiers jours ont « vu l’arnaque » et savent bien que la gestion d’un pays est question d’équilibre, que le « pognon de dingue » nécessaire à la réalisation de ces vœux ne peut provenir que d’une seule et unique source, les poches des Français et donc d’une façon ou d’une autre probablement les leurs.

      D’ailleurs les soutiens actuels des gilets jaunes, ceux qu’ils tolèrent dans leurs manifestations pour rester bien visibles de semaine en semaine, n’aspirent a rien d’autre que le bordel généralisé et ne s’en cachent pas.

      Personnellement, sur le fond, je pense qu’une majorité de Français ne souhaite pas la même chose et j’espère que les prochains scrutins permettront de le confirmer car la volonté du peuple ne se décrète pas, elle se mesure de façon irréfutable en glissant un bulletin dans une urne, en verre de préférence, c’est plus sûr !


Réagir