Commentaire de Orélien Péréol
sur La plainte des femmes augmente sans cesse


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Orélien Péréol Orélien Péréol 15 mai 11:52

@arthes On est vraiment au cœur de la façon d’aborder le problème dans notre société.
« Mais comme rien n’emp^che les hommes d’enseigner en primaire, pourquoi faudrait il qu’il y en ait davantage sous prétexte de parité ?
Il faut qu’un être en ai vraiment l’envie, que ça vienne de lui même par sa propre nature. »
Est-ce que vous voulez dire que ce n’est pas la nature de l’homme de s’occuper des enfants et de les instruire notamment, et que c’est pour cela qu’il y en a moins en primaire ? Des quotas amèneraient des professeurs des écoles pas assez proche de leur nature, ce qui ne serait pas bon ?
Si c’est ce que vous voulez dire, comment se fait-il qu’il y ai plainte d’une sous-représentation des femmes à l’Assemblée nationale, dans les conseils d’administration... des lieux de pouvoir ?


Voir ce commentaire dans son contexte