Commentaire de Christian Labrune
sur Lobbying israélien : l'ONU censure la publication d'une liste noire des entreprises implantées dans les territoires occupés


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 15 mai 14:22

Article paru il y a une heure dans Ouest France

https://www.ouest-france.fr/monde/iran/iran-la-russie-pessimiste-sur-l-escalade-des-tensions-malgre-les-assurances-americaines-6351481

La Russie, dit l’article, est « pessimiste sur l’évolution des tensions » entre l’Amérique et l’Iran. Assurément, Poutine n’a pas tort d’être pessimiste ! Ce qui frappe, c’est quand même le caractère extrêmement mesuré de la position russe : il est si facile, dans le langage ordinaire de la diplomatie, d’exprimer une « condamnation » ! Or, j’ai cherché le mot, je ne l’ai pas trouvé.

Il semble donc qu’en ce qui concerne l’ayatollarchie de Téhéran, déjà, les jeux sont faits. Je ne dis pas à leur insu : ils doivent bien le comprendre, et les mollahs, à l’heure qu’il est, sont dans leurs petits souliers.

Il en résulte qu’on peut en dire à peu près autant des problèmes avec les Palestiniens. Si le soutien militaire de Téhéran aux organisations terroristes que sont le Hezbollah et le Jihad islamique cesse demain de se prolonger, les peuples persécutés depuis tant d’années pourront aisément balayer ces bandes crapuleuses.

Les Palestiniens de Judée-Samarie, qui exècrent la vieille ganache de Ramallah et toute sa bande de vieux débris, ont dès longtemps compris, dans leur majorité, où était leur intérêt. Ils comprendront vite que le « deal du siècle » ne pourra qu’apporter pas mal de beurre dans leurs épinards.


Voir ce commentaire dans son contexte