Commentaire de Eric F
sur Après les élections européennes, partie 3 : les motifs d'espoir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 12 juin 10:11

@troletbuse
Le ralliement de Collomb est d’une autre nature, puisqu’il date d’aout 2016, où il avait été l’un des premiers à parrainer Macron (à l’époque sa victoire n’était pas écrite, Juppé étant le grand favori).
Mais juste avant les présidentielles, il y avait eu effectivement des ralliements opportunistes à Macron venant du PS contre leur propre candidat, notamment de Valls. Puis, après le premier tour des présidentielles, il y a eu quelques ralliements de part et d’autre pour aller à la soupe.
Désormais, dans l’optique des municipales, il y aura des ralliements de circonstance par des maires, pour ne pas avoir de concurrent LREM. Vue la « prime aux sortants » pour les municipales, LREM gagnera des villes grâce à la valse des étiquettes.


Voir ce commentaire dans son contexte