Commentaire de Olivier Perriet
sur Retour sur l'élection présidentielle de 2017


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Olivier Perriet Olivier Perriet 18 septembre 2019 12:06

Dimanche j’écoutais Michel Onfray ressortir l’histoire du complot mitterrandien pour « faire monter Le Pen et casser la droite en deux en lui donnant des tribunes à la télé » ;

Peut-être. Mais enfin, faire passer un tocard à la télé et dans les médias ne suffit décidément pas pour gagner une élection, si c’était ça ce serait trop simple. Ainsi de l’UPR et François Asselineau :

plus on en entend parler, que ce soit en réunion publique, sur internet, ou à la télé (car il y passe quand même, si si), plus ça stagne.

265 469 voix en 2019

332 547 

voix en 2017

Cherchez l’erreur.

Sinon, l’article commence mal, avec une coquille et une erreur d’une décennie :

je suppose que vous avez voulu dire « dès 2014 », et pas « dès 2004 le grand complot avait déjà désigné Macron, etc etc etc... »

smiley


Voir ce commentaire dans son contexte