Commentaire de ddacoudre
sur Retour sur l'élection présidentielle de 2017


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ddacoudre ddacoudre 18 septembre 2019 21:24

Bonjour

J’apprécie bien tes analyse et connaissance du milieu politiques.un vrai panier de crabes auquel je n’ai jamais voulu participer. C’est une réalité bien plus que seulement européenne. Il y a le mythe de l’honnêteté des relations commerciales et les réalités qui concourent à leurs réalisations qui ne sont pas dans les journaux et qui se règles dans des tribunaux privés. Car ces messieurs poursuivent une logique qui trouve son origine avec la création des prudhommes par les corporations qui ne voulaient pas que leurs différents soient juger par la justice républicain, celle du peuple. C’est toujours d’actualité avec les tribunaux privé contenus dans les accords du ,CETA qui imposent la décision de ces tribunaux aux états. Lorsque c’est restructuré l’information que Mitterrand voulait démocratisé et l’a réalisé, je mettais quereller à l’époque avec mon secrétaire général lui expliquant que la lutte allait se dérouler sur les ondes et je lui avait demande de mettre en place une chaine de télé syndicales.on ne l’a pas fait on a perdu le combat sans même lutter. Aujourd’hui je leur dis qu’il faut qu’ils investissent les plateaux de télé comme à mon époque l’on investissait les entreprises avant que la loi accepte la représentation syndicale à l’intérieur. Je ne connais pas une structure qui n’ai pas de casserole. La vie démocratique à un prix. Les citoyens attendent d’elles des services des aides des partis des associations, des syndicats, mais ne veulent pas en payer le coût. Alors chacun se débrouille de bric et de broc. Tous les acteurs sociaux politiques judiciaires connaissent cela. Ça fait partie du grand mensonge Social, que l’on utilise opportunément comme tu l’as bien expliqué. Quand la patronne du MEDEF est arrivé la presse c’est déchaîné contre le syndicalisme et ses financements occultes que je connais bien. Y compris ma lutte au sein même du patronat pour retirer me pouvoir à l’UIMM. Les partis aussi ont été passé à la moulinette résultat 27,% font confiance au syndicats, 7% aux partis, le même discrédit a été jeté sur les élites. Que reste t’il au citoyens qui virent leurs élites, leurs syndicats, leurs associations, leurs partis politiques que de mettre au pouvoir un employeur comme le souhaitent 53% des citoyens. Cela va bien au-delà de ce que tu as bien expliqué. Les oligarchie n’ont en l’état aucun souci à ce faire. J’ai plusieurs fois expliqué que même s’il était élu Mélenchon n’entendrait pas un ans avant que ceux qui l’aurait élu le vire. Je n’avais jamais connu un état dans une telle désespérance Même les GJ sont politiquement désespérants. Le seul parti qui peut offrir une alternative est LFI, mais il lui faut du temps. Pour développer une espérance car il y a toute la démocratie citoyenne à reconstruire un pays ne peut pas être dirigé par des « Ânes » et dans la lutte contre cette oligarchie faute d’argent il faut avoir la foi dans un idéal. Si tu en vois un fait moi signe. Je suis d’accord sur ce que tu écris à propos de MLP elle ne sera jamais élu, mais sa nièce à indéniablement du talent et elle sait pu elle se place

https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/09/la-france-insoumise-peut-elle-sortir-de.html?m=1 Cordialement ddacoudre OverBlog

.


Voir ce commentaire dans son contexte