Commentaire de Jean Dugenêt
sur Retour sur l'élection présidentielle de 2017


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Dugenêt Jean Dugenêt 23 septembre 2019 08:49

@Kapimo
Bonjour Kapimo,
Je suis moins matinal que toi. A moins que tu ne puisses pas t’endormir.
Je suis assez d’accord avec la première partie. Il est clair qu’il y a au moins deux camps au sein de l’administration américaine. On se retrouve dans la même situation qu’au temps de Kennedy. Dans l’administration américaine beaucoup ne le trouvaient pas assez offensif contre Cuba, la Russie... Ils ont fini par l’assassiner.
Je crois qu’actuellement en Amérique toute une partie de l’appareil (CIA, complexe militaro-militaire, groupe Bilderberg...) voit d’un mauvais œil que Trump aille serrer beaucoup de mains : Poutine, Kim Jong-un... On a même évoqué un possible voyage en Iran.
En Europe la question de l’UE (Brexit, Frexit...) traverse tous les partis traditionnel qui peuvent du coup pencher pour l’une ou l’autre des solutions. Plus qu’une orientation politique il s’agit de savoir quand la corruption l’emporte sur les aspirations des militants. Les plus pourris au sommet des partis s’accrochent à l’UE et à ses prébendes. Du coup il est possible que les moins compromis se sentent plus proches de Trump que d’Obama. De là à voir deux camps nettement marqués au niveau international, je n’en suis pas certain.
Quant à Macron dans tout cela je pense qu’il est inutile de se lancer dans de grandes analyses à son sujet. Il fait ce que Bernard Arnault lui demande de faire et Bernard Arnault le laisse bavarder autant qu’il le veut. Tout le monde sait que ce que dit Macron n’a aucune importance.
Maintenant il est l’heure de se lever.
Bonne journée.


Voir ce commentaire dans son contexte