Commentaire de Yann Esteveny
sur Virus : établir une frontière entre ce qui est sain et ce qui ne l'est pas


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Yann Esteveny 12 mars 14:10

Message à avatar Taverne,

Merci pour le partage de votre très bon texte en cette période plus que troublée. Merci également pour mettre au premier plan les bonnes questions.
Le climat de peur malsaine est le premier danger bien devant la grippe H1N1 ou le coronavirus.

Il est difficile d’exprimer à tous la justesse remarquable de votre texte. Je ne peux que conseiller à tous de voir ou revoir le film « Monsieur Vincent » de Maurice Cloche sorti en 1947 et plus particulièrement les vingt premières minutes durant l’épidémie.

Respectueusement


Voir ce commentaire dans son contexte