Commentaire de Séraphin Lampion
sur Le virus de la prise de conscience ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 mars 11:31

@Cadoudal

de toutes façons, ça fait longtemps que les comptes-courants des citoyens sont le capital réel qui permet aux banques de s’enrichir : l’argent qu’elles prêtent, c’est celui-là, puisqu’elles n’en ont pas, sauf que les intérêts, c’est pour les banques, pas pour les citoyens

les taux d’intérêts négatifs procurés ces derniers temps on donné l’illusion que ça continuait à marcher, mais apparemment l’effet de seuil a été etteint


Voir ce commentaire dans son contexte