Commentaire de bouffon(s) du roi
sur Confinement : un mois, ça passe ; six semaines, ça lasse ; deux mois, ça casse


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 avril 2020 15:26

D’un point de vue de la manipulation des masses,

le confinement peut installer un stress chronique chez les gens,

afin de maintenir une « homéostasie systémique artificielle »,

par le biais des médias (travail de framing),

par la peur (du virus, de la police, etc.) et l’ennui,

atténuant ainsi les capacités critiques de jugement des individus et une hausse de leurs suggestibilités.


Voir ce commentaire dans son contexte