Commentaire de ETTORE
sur Confinement : un mois, ça passe ; six semaines, ça lasse ; deux mois, ça casse


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 10 avril 2020 19:57

Bon ! De toute façon, restons pragmatiques !

Vu le temps qu’as mis ce gouvernement à décider à réagir sainement.....

Vu le temps qu’ont mis les masques commandés à Soeur Anne, pour arriver....

Vu le désaccord latent et les guéguerres de chapelles sur les modalités des soins....

Et j’en passe sur les errements et incertitudes.....

Et vous voudriez qu’un miracle de voyance se produise par l’annonce d’une date de déconfinement ?

Ils avancent sur un terrain miné inconnu, ça explose tout autour, et ils sont coincés par le choix de courir tout droit, en augmentant le risque de contagion, ou de poser le petit orteil en tremblant, parce que le temps joue contre eux !

Pas gai, quand il faut assumer les retards, et qu’ils deviennent la conséquence urgente du présent.


Voir ce commentaire dans son contexte