Commentaire de alinea
sur Covid19 : En Espagne la prostitution a continué malgré l'épidémie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

alinea alinea 20 juin 14:35

Je n’ai pas bien compris le but de l’article :

combien de mortes ?

Qu’est-ce qui a été entrepris contre ces sous-hommes de proxénètes ?

Qu’est-ce qui est fait dans les pays d’origine pour que les filles soient briefées sur ce qu’est l’Europe de l’ouest, pour celles de l’est, et l’occident, pour les autres ?

J’ai du mal à comprendre : la prostitution n’est pas un délit, sauf si c’est un trafic ; alors qu’attend-t-on pour y remédier ?

C’est comme la drogue, il y a des gens haut placés qui ont tout intérêt à ce que ça dure ?

Mais enfin, le coronavirus, c’est un rhume, qui, arrêté à temps, ne dégénère pas même chez les personnes fragiles, alors, peut-être faudrait-il commencer à sortir du délire collectif et voir les choses en face, sans trouver à faire un « scoop » de chaque situation !

En France, et sans vergogne, on n’a pas cherché à arrêter les proxénètes, on a réprimé les clients !!

Quelle putasserie !


Voir ce commentaire dans son contexte