Commentaire de Legestr glaz
sur Un grand ponte de la médecine fout les pieds dans le plat


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Legestr glaz 22 juin 16:00

@pemile

Vous tournez en rond, effectivement comme sur un manège, pemile, sans jamais prendre de hauteur, pour propager la sainte parole gouvernementale.

Le covid19 provoque une atteinte de l’endothélium. Le covid19 n’est pas une maladie respiratoire.
https://francais.medscape.com/voirarticle/3605936#vp_2
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/coronavirus-covid19-des-morts-223743

Les « portes d’entrée » du covid19 dans l’organisme sont connues. Le virus covid19, pour pénétrer dans l’organisme, doit se fixer sur un récepteur membranaire. Et ce récepteur est connu depuis maintenant longtemps, c’est celui de l’enzyme de conversion de l’angiotensine II (ACE2). 
Maintenant ce que vous refusez d’admettre, avec ceux qui crient au loup pour l’hydroxychloroquine, c’est que le zinc a un effet antiviral en inhibant l’activité de l’ARN polymérase Covid19 ce qui empêche la réplication du virus depuis la cellule. Les effets de la chloroquine sont médiées par l’entrée du zinc dans les cellules. La chloroquine « augmente » la biodisponibilité du zinc dans les cellules.

Un déficit en zinc diminue d’une manière drastique l’immunité chez la personne concernée. Les personnes âgées sont majoritairement carencées en zinc. Les diabétiques sont majoritairement carencés en zinc. Par ailleurs, le zinc est essentiel à la formation de la gustine (je vous laisse un peu chercher). 

Ici une étude de 2005, avant la « polémique ».

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1232869/

Et si vous voulez pousser un peu le sujet : 

https://www.elsevier.com/fr-fr/connect/medecine/ace2,-iecaraii-et-infections-a-covid-19

De tout ceci, pemile, il faut retenir la « grande mascarade » du gouvernement français, et d’autres. Les chercheurs savent soigner des atteintes du covid19, parce qu’ils savent comment procède ce covid19 et savent comment ménager et soigner l’endothélium. Ce grand « cirque » autour de ’hydroxychloroquine est juste l’arbre qui cache la forêt ! Nos dirigeants ont des morts sur la conscience parce que l’action du covid19 est connu, mais dissimulé. Maintenant les études scientifiques sortent les unes après les autres. Elles démontrent que le covid19 agresse l’endothélium et que la prise en charge des malades du covid19 doit passer par des soins à apporter à l’endothélium. Mais, « d’aucuns » veulent absolument mettre en place un vaccin lorsque d’autres cherchent à produire une molécule onéreuse. Nos dirigeants ne se soucient pas des malades. Seul l’aspect « financier » compte ! Lamentable, déplorable, odieux !

« Les manifestations du déficit en zinc concernent surtout l’immunité, puisque celui-ci est indispensable au bon fonctionnement de nos défenses immunitaires. Chez les personnes âgées, le déficit en zinc contribue à l’immuno-sénescence. Le zinc participe par ailleurs à la synthèse d’une protéine indispensable au maintien du goût  : la gustine. Les personnes âgées, multi médicalisées, ont toutes les raisons de présenter un déficit, voire une carence en zinc, ce qui participe à la perte du goût et de l’appétence, aggravant ainsi les déficits nutritionnels. »

Les symptômes précoces d’une carence en zinc comprennent une perte de l’appétit et un ralentissement de la croissance et du développement chez les nouveau-nés et les enfants. Les personnes atteintes peuvent perdre leurs cheveux par plaques. Elles peuvent se sentir apathiques et irritables. Les sens du goût et de l’odorat peuvent être altérés. Des éruptions cutanées peuvent se développer. Chez les hommes, la production de sperme peut être réduite. Il peut y avoir une dépression du système immunitaire et la cicatrisation des plaies peut être plus lente et moins complète.

https://www.msdmanuals.cn/fr/accueil/troubles-de-la-nutrition/minéraux/zinc




Voir ce commentaire dans son contexte