Commentaire de Captain Marlo
sur Stopper le rouleau compresseur mondialiste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Captain Marlo Captain Marlo 5 juillet 2020 07:51

@Clojea
 avec l’assentiment collectif.

Pas du tout. L’assentiment collectif vient de 70 ans de propagande euro atlantiste sans contradiction, ni débat contradictoire.
.
Celui qui a mis les pieds dans le plat a d’abord été de Gaulle, qui ne voulait pas de l’armée US sur le sol français, ni d’une Europe supranationale. Mais il était isolé, les autres Chefs d’états européens étaient tous pro américains et soumis ou corrompus allez savoir !
.
Puis c’est Asselineau qui a dévoilé tous les mensonges de la construction européenne, de la mondialisation, de l’euro et de l’OTAN.

Il a aussi analysé minutieusement les Traités européens, qui ont été écrits pour supprimer la souveraineté des Etats européens au profit de la finance et des grosses entreprises. Les petites peuvent crever, leurs clients seront récupérés par les multinationales....
.
Par exemple, question à laquelle répond Asselineau, et aucun journaliste, ni dirigeant politique français : "D’où vient la mondialisation qu’on nous présente comme inévitable ?  Elle vient d’accords passés entre les USA et le Commission européenne, pour pouvoir délocaliser les productions d’Europe de l’ Ouest dans les pays à bas salaires.

  •  

En remerciements pour son formidable travail de lanceur d’alerte, qu’Asselineau est le seul à faire en France et en Europe, toute la classe politique est d’accord pour que l’UPR soit censurée depuis 13 ans, et lui crache dessus depuis 13 ans, l’auteur du billet en particulier, qui maintenant découvre que nous sommes dans la mouise mondialiste, alors qu’Asselineau donne tous les moyens d’en comprendre les raisons.
  •  

PS : Si voulez combattre la mondialisation, il faut sortir de l’UE et remettre en place toute les lois qui protégeaient les emplois et les entreprises :
La monnaie nationale, le Franc .
Le contrôle des mouvements de capitaux.
Décider de la fin de la libre circulation des marchandises, des hommes et des services.
Remettre en place les frontières, les taxes et les quotas sur les marchandises.
Et décider des lois en France, et plus à Bruxelles, à Berlin, à Francfort & à Washington !

En clair, appliquer le Programme de Libération Nationale de l’UPR.

Voir ce commentaire dans son contexte