Commentaire de Aristide
sur Covid-19 : laisser les jeunes se contaminer entre eux ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Aristide Aristide 4 août 12:23

@Séraphin Lampion

quand les sommités s’affrontent, le doute commence à s’installer chez les néophytes qui, auparavant, étaient convaincus d’un consensus hors idéologie dans le domaine médical

Il n’y malheureusement rien de neuf sous le soleil. Ces sommités que l’on nommaient autrefois mandarins, ont toujours été dans ces luttes entre écoles de pensée, la seule différence c’est l’aspect public de ces luttes de pouvoir scientifique et ..... 

La population comme vous dites ne connait pas le monde hospitalier, elle ne connait en général que son médecin traitant et quelques spécialistes, ... La preuve ? Les français font essentiellement des dépenses de santé à l’hôpital dans les derniers mois de leur vie. Hormis les malades chronqiues, la quasi-totalité de la population ne voit l’hôpital que très peu de fois dans leur vie, accidents, petites et moyennes pathologies, ... L’essentiel traité d’ailleurs en ambulatoire.

Alors que restera de ces discours de plateau TV, de ces étalages de généralistes convoqués pour faire le nombre, de ces spécialistes en tout, des institutionnels, ... A mon avis, peu de chose si ce n’est la connaissance relative d’une réalité qui était bien en place.

Pas plus que de monde d’après, il n’y aura une médecine d’après ...


Voir ce commentaire dans son contexte