Commentaire de ETTORE
sur Peut-on encore voyager ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 9 août 19:54

Il y a voyages et voyages.

Les hôtels offrent tous les plaisirs à ceux qui n’ont pas envie de se perdre dans des souks, la foule, les marchés surpeuplés les « gens différents » qu’on est pas venu voir, eux, mais juste leur soleil .

Certains trouvent leur plaisir à se rendre jusqu’au Mexique, pour passer leur journée, le cul posé à demi immergé devant le bar de la piscine, et descendent tellement de bières après bières, qu’on peut raisonnablement se demande si la vidange ne se fait pas sur place.

Les hôtels All inclusive, ou les gens boivent et grignotent à longueur de journée...

Ignorant tout de la vie locale, sans parler du gâchis alimentaire trop ignoré.

Sans compter sur l’énorme gâchis d’eau pour des piscines multiples et immenses alors que la plage est a quelques mètres....Et les locaux se retrouvent avec des coupures d’eau à répétition.

Surtout certains, se croyant encore au temps béni des colonies, se comportent de façon outrancière envers le personnel contraint de la fermer. Le client est roi, c’est lui qui as le pognon !

Et ( constaté à maintes reprises) une fois l’heure de quitter le paradis sur terre qu’ils avaient choisis pour changer de couleur de peau, à l’aéroport les critiques fusent sur l’organisation du pays, ses moeurs, sa civilisation....(Ah chez nous, jamais ils ne feraient ça, tu as vu comment ils roulent ? Tu as vu la saleté ? T’ain...et la chaleur...)

Le regard sur le pays traversé....se limite pour beaucoup au trajet aéroport/hôtel.

C’est comme ça pourtant, ça fait vivre toute une population de proximité, mais si vous cherchez l’âme d’un pays, d’une région, d’un village....ça prend plus de temps, plus de patience...et surtout savoir qui on est, et qu’est ce qu’on vient y faire.


Voir ce commentaire dans son contexte