Commentaire de L’apostilleur
sur De la justice


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

L'apostilleur L’apostilleur 4 novembre 2020 19:47

La Justice peut paraître laxiste quand souvent elle manque de moyens (prisons, personnels...) ou quand la Constitution contraint les magistrats à appliquer des textes à dépoussiérer.

La Justice est un kaléidoscope pour qui la regarde avec des cultures différentes.

L’Apôtre Jean dans son épître aux Hébreux déclare le pêché inéluctable ; « L’homme tant qu’il est dans la chair ne peut éviter les pêchés tout du moins les pêchés légers. ». Il y a donc nécessité à trouver un juste pardon.


L’ancienne loi Sumérienne reprise dans le code babylonien d’Hammurabi (oeil pour oeil ...) a vécu depuis longtemps en Occident.

La repentance, ce sentiment introduit par la religion chrétienne, conduit jusqu’à l’allégement de peines par nos tribunaux. D’autres cultures restent insensibles à ce sentiment. Un procureur général expliquait, par exemple, que les musulmans plus que d’autres, continuaient à nier leur responsabilité malgré des preuves accablantes. Il ne recherchent pas la repentance.


Les « ...circonstances, atténuantes ou aggravantes ... » relèvent d’une Justice mature qui a plongé dans les consciences. Spinoza par exemple, exclut la responsabilité de l’homme face à ses actes et donc à ses pêchés, au motif que l’homme n’a pas conscience de ce qui est à l’origine de ses pensées parce qu’il ignore l’origine de ce qui le conduit à faire ses choix. Ainsi notre liberté de choisir serait une illusion en ce qu’elle est la conséquence d’événements enfouis dans notre inconscient qui commandent à notre conscience. 

Les psychanalystes ont envahi nos prétoires. 

La Constitution est l’autre grande cause de ce sentiment d’une Justice laxiste, quand les décisions du Conseil Constitutionnel sont en opposition avec la volonté citoyenne.

En Grande-Bretagne des juges ont été formés pour leurs tribunaux islamiques ;

Nos français imprégnés d’une autre culture pourraient répondre à votre question.


Voir ce commentaire dans son contexte