Commentaire de Francis
sur Paraitre au risque de ne plus être, ou les vœux creux de la macronie pour la nouvelle année


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue Francis 2 janvier 09:34

@Séraphin Lampion
 
 ’’la bourgeoisie de l’époque s’embarrassait encore de morale.’’
 
Les « bourgeois » d’aujourd’hui sont apatrides par le fait de leurs actions dans les multinationales. Ceci explique cela.
 
 Si Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes, comme aurait dit Bossuet, il se fout royalement de ceux qui n’y sont pour rien.


Voir ce commentaire dans son contexte