Commentaire de nono le simplet
sur L'autre Rimbaud. D'un frère à l'autre !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

nono le simplet nono le simplet 12 janvier 14:38

@nono le simplet
le vague souvenir que j’ai du livre de ma mère est qu’il n’était pas très grand ni très épais ... une cinquantaine de pages ? ...


Voir ce commentaire dans son contexte