Commentaire de Gabriel
sur Il était interdit d'interdire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gabriel Gabriel 12 janvier 17:42
Ce que vous avez fait à l’un des plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait...

Bientôt Ils faudra qu’ils assument leurs actes ignobles

et le mal qu’ils ont fait...


Voir ce commentaire dans son contexte